Parentalité positive

J’interdis quelque chose à mon enfant et il le fait en me regardant dans les yeux, pourquoi ?

J’interdis quelque chose à mon enfant et il le fait en me regardant dans les yeux, pourquoi ?

Je suis sûre que vous vous êtes déjà interrogée quand vous veniez d’interdire à votre enfant d’ouvrir la porte du placard, malgré votre interdiction, celui-ci vous regarde droit dans les yeux et ouvre ce fameux placard. Et là, on explose de colère : « tu te moques de moi ?! », » je viens de te dire que c’était interdit alors pourquoi tu le fais? Tu vas être puni ! »

On va même s’imaginer que notre enfant fait cela pour nous manipuler ou pour entrer dans un jeu de pouvoir, mais connaissez-vous réellement la raison de ce comportement ? Si l’enfant voulait embêter sa maman ou l’adulte en face de lui, le ferait-il avec le sourire ?

Un enfant de moins de deux ans n’a pas un cerveau suffisamment mature pour pouvoir construire des images dans sa tête. Nous, adultes, lorsqu’une chose nous est interdite, nous pouvons nous faire une représentation mentale de l’action, mais un enfant de cet âge-là n’a pas encore cette capacité. Les images de l’enfant sont uniquement kinesthésiques et sensorimotrices, c’est-à-dire que l’intelligence d’un enfant de moins de deux ans passe par ses sens et la motricité. Ce qui explique pourquoi l’enfant va faire l’action car, ne pouvant pas s’imaginer l’action interdite dans sa tête, il va essayer de comprendre ce que sa maman lui demande. Il va la fixer dans les yeux, non pas par « insolence », mais l’air de dire : « c’est ça, maman ? »

Notre erreur est de le disputer car, malheur, il a désobéi. Pourtant, il a réussi à comprendre la consigne et que c’était bien de ce placard dont vous parliez, alors pourquoi ne pas le féliciter pour cela ? Par exemple, « Bravo mon chéri ! Tu as compris, c’est bien ce placard qui doit rester fermé ».

Nous ne devrions pas utiliser les formulations négatives, non comprise par le cerveau immature de l’enfant. Je vais prendre l’exemple bien connu d’Isabelle Filliozat. Si je vous dit, là tout de suite, ne pensez pas à un zèbre qui court dans la savane ! N’y pensez surtout pas ! Vous venez de le voir dans votre tête, je me trompe ? C’est exactement la même chose avec nos enfants.

 » L’espoir qui reste à l’humanité, c’est qu’un jour les parents puissent vraiment agir dans l’intérêt des enfants, qu’ils deviennent assez conscients pour être du côté de l’enfant et pour l’aider à se développer dans la liberté, l’intelligence et l’amour  » A.S Neill
×
 » L’espoir qui reste à l’humanité, c’est qu’un jour les parents puissent vraiment agir dans l’intérêt des enfants, qu’ils deviennent assez conscients pour être du côté de l’enfant et pour l’aider à se développer dans la liberté, l’intelligence et l’amour  » A.S Neill

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Oummi Materne doit rester en ligne mais pas sans vous..
1. Pour valoriser notre travail,notre éthique
2. Pour financer nos serveurs et nos applications
3. Des campagnes d'informations pour lutter contre la violence faite aux enfants. 
4. Des campagnes d'informations sur l'allaitement
5. Sauvegarder le site "Oummi Materne" 
Je donne 2 € par mois (le prix d'un café) 
Merci à ceux qui participe à la campagne. Oummi Materne restera GRATUIT à vie. Sans PUB intrusive donc donnez-nous un coup de pouce pour y arriver. Nous travaillons dur pour vous proposer du contenu de qualité. 
La famille postive oummi materne
close-link
TOI AUSSI TU VEUX ARRONDIR TES FIN DE MOIS ? ALORS FAIT COMME MOI ! 
EN SAVOIR PLUS
close-image