L’immobilité est une épreuve pour un tout-petit

L'immobilité est une épreuve pour un tout-petit

Pour un petit, plein d'énergie, la contrainte de l'immobilité est une véritable épreuve. Un enfant a besoin de faire vivre son corps, de bouger, de courir, de sauter. Certains enfants peuvent devenir très agités, agressifs si dans la journée ils n'ont pas assez de moments pour dépenser leur vitalité. Notre cerveau n'aime pas l'ennui, c'est une source de stress. Quand le petit enfant est assis à table, rester immobile longtemps n'est pas possible sans stress.

La vie chez lui est plus forte que tout, elle bouillonne et le pousse à bouger, explorer, découvrir. Il a envie d'être libre dans ses mouvements. Quand le repas est trop long pour lui, l'autoriser à se lever pour aller chercher de l'eau, d pain dans la cuisine ou à jouer à côté de la table en attendant les autres plats lui permet d'assouvir son besoin de mobilité. Le faire participer aux discussions, rire, s'amuser avec lui diminuent également l'ennui qu'il peut éprouver.

Vivre heureux avec son enfant - Catherine Gueguen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.