Grossesse : comment anticiper les changements du corps ?

Femme Enceinte Changement Corps

Loin de l’image idéalisée de la femme enceinte belle et épanouie, la grossesse peut se révéler un peu éprouvante.

Les jambes

La grossesse retentit sur la paroi veineuse, qui est fragilisée et voit son élasticité diminuée. Des antécédents de maladie veineuse ou un parent sujet aux varices doivent inciter à la vigilance. Il faut donc anticiper en consultant un phlébologue avant ou en début de grossesse.

Il pourra prescrire des veinotoniques, des bas ou collants de contention. Des opérations sont possibles mais doivent rester exceptionnelles et être pratiquées après la grossesse. En l'absence de pathologie héréditaire, les inconvénients sont moins importants.

On peut ressentir un peu de fatigue, de lourdeur dans les jambes. Les massages et les drainages lymphatiques sont les bienvenus, ainsi qu'une activité physique (marche, natation). Dormir les jambes légèrement surélevées et éviter les sources de chaleur est recommandé.

Attention à l'épilation : sur une peau très sensible à la chaleur, on évitera la cire chaude.

Le conseil homéo

Hamamélis composé 1 flacon, 20 gouttes avant les repas.

Veines Jambes Grossesse Corps
© istock

Les cheveux

Pendant le dernier trimestre de la grossesse, la chute normale du cheveu est freinée. C'est après l'accouchement que se produit une chute conséquente. Celle-ci peut inquiéter, mais elle est momentanée. Pendant la grossesse, la consommation de fer par l'organisme est importante. Si la chute de cheveux persiste après et qu'il n'y a pas eu de prise de fer pendant la grossesse, un bilan s'impose.

Selon les résultats, une supplémentation en fer, sur prescription médicale, peut être envisagée. Prendre pendant deux à trois mois des compléments alimentaires contenant zinc, fer, vitamines B5, B6 et biotine peut aussi permettre de reconstituer ses réserves.

À lire aussi : Grossesse : Les ventouses pour soulager vos douleurs !

Les vergetures

C'est au niveau de la peau que se concentrent la plupart des modifications. Et, autant le savoir, certaines d'entre elles sont difficiles à faire disparaître une fois qu'elles sont installées. De plus, quand on est enceinte, on n'a pas envie de traitements musclés mais plutôt de douceur. Alors, pleins feux sur la prévention, et on commence par les trop célèbres vergetures de la femme enceinte.

Le relâchement du tissu conjonctif entraîne des vergetures, ces cicatrices situées au niveau du derme. La prévention est assez limitée, mais l'hydratation et le massage (avec de l'huile de rose musquée du Chili pure par exemple) sont conseillés.

On les remarque plus quand le ventre prend du volume, mais c'est le changement hormonal qui les provoque. On ne peut pas les traiter, même si certaines méthodes peuvent les atténuer, à distance de l'accouchement. La dermabrasion, les peelings, les lasers vasculaires permettent d'uniformiser la couleur et le volume de la vergeture et de la rendre moins visible, mais on ne peut pas la faire disparaître.  

Les angiomes stellaires, ces petites taches rouges qui apparaissent suite au claquement de capillaires, sont assez anodins. Fréquents pendant la grossesse, ils régressent pour la plupart après l'accouchement. Si ce n'est pas le cas, on peut les traiter facilement par laser ou électrocoagulation.  Pendant la grossesse, on peut facilement les camoufler par du maquillage.

  • Des démangeaisons peuvent survenir et une bonne hydratation est, là encore, utile.
  • Quant à l'acné de grossesse, elle aussi liée aux modifications hormonales, un traitement au zinc est préconisé, sans inconvénient pendant la grossesse.
  • Le masque de grossesse, ces taches brunes qui peuvent apparaître sur le front, les pommettes et la lèvre supérieure, est accentué par le soleil. Une bonne protection solaire est d'ailleurs recommandée. Et pas seulement à la plage : on s'expose au soleil dès que l'on sort de chez soi. Il faut penser à appliquer un écran total sur le visage et à le renouveler toutes les deux heures. Des lotions à la vitamine C permettent de bloquer l'enzyme qui favorise les taches brunes, et on peut en appliquer pendant la grossesse, en prévention.
  • Le peeling est à éviter pendant cette période, car il est agressif pour la peau et peut favoriser l'apparition du masque de grossesse.
  • Les soins de toilette et esthétiques doivent être adaptés. Il faut privilégier les produits doux, pour la toilette comme pour l'épilation, car tout traumatisme de la peau peut évoluer en pigmentation. Et comme les peaux grasses peuvent devenir sèches (et vice-versa), on pensera à adapter ses soins habituels.
Grossesse Vergetures Changement Corps
© istock

Attention à ne pas prendre trop de poids !

La tonicité de la peau, déjà mise à rude épreuve par les hormones, ne sera pas améliorée en cas de prise de poids conséquente. Un régime adapté, avec une alimentation ni trop salée ni trop sucrée, et de l'activité physique aident à ne pas trop grossir. Les suites de couches sont aussi importantes, car les hormones sont encore présentes pendant l'allaitement, et il ne faut pas cesser de prendre soin de soi à partir du moment où l'enfant est là.

À lire également : Femmes enceintes : pouvez-vous utiliser Phenq ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.