Connect with us

Témoignages

Endométriose: entre tabou et douleurs

Published

on

Aujourd’hui, j’écris un article sur un sujet qui me tient à coeur : l’endométriose .

Je vais expliquer brièvement ce qu’est l’endométriose, mais surtout parler du ressenti, ce qu’une femme atteinte d’endométriose peut endurer au quotidien.

L’endométriose est une maladie qui touche 1 femme sur 10. C’est une maladie chronique dite « récidivante », chez toute femme en âge de procréer. L’endomètre s’épaissit pour accueillir l’embryon, s’il n’y a pas de fécondation, l’endomètre se désagrège et saigne, ce sont les règles. Pour la femme qui a de l’endométriose, ces cellules d’endomètre vont migrer et se greffer sur certains organes, cela va entraîner des adhérences, lésions et kystes. L’endométriose peut être différente d’une femme à l’autre.

Pour approfondir le sujet vous pouvez consulter le site endofrance qui est une mine d’informations.

Je vais décrire un peu plus personnellement ce qu’est l’endométriose, comment une femme peut la vivre, bien que chacune puisse la vivre différemment et à sa manière. Les femmes atteintes d’endométriose ne souffrent pas toutes de la même façon.

L’endométriose est une maladie bien souvent tabou. Beaucoup de femmes n’osent pas en parler, ne serait-ce qu’à leur entourage et quand elles le font, elles se heurtent souvent à des jugements, car c’est une maladie féminine qui touche un sujet bien souvent tabou : le cycle menstruel.

L’endométriose est une maladie bien trop banalisée, y compris par le corps médical. Combien de jeunes femmes ont des douleurs terribles lors des menstruations et même hors menstruation sans qu’elles soient prises au sérieux? Les douleurs liées à l’endométriose peuvent complètement handicaper la vie d’une femme. Les douleurs peuvent être ressenties ailleurs que dans l’utérus, comme les intestins, des douleurs au dos peuvent également apparaître, des douleurs lors des rapports sexuels, certaines ont mal aux reins également. C’est très large car les adhérences peuvent se greffer un peu partout .

Une fatigue intense est souvent ressentie. La femme atteinte d’endométriose se retrouve souvent face à un mur, on ne la prend pas au sérieux. Avoir une endométriose c’est se retrouver dans des douleurs terribles, parfois pendant des jours. C’est subir certains traitements très lourds, riches en effets secondaires. C’est cohabiter avec une maladie, apprendre à la connaître tout en la détestant puis au final finir par l’accepter car il faut bien vivre avec. C’est souvent faire face à l’attente d’une grossesse, l’infertilité, les fausses couches. C’est parfois se sentir bien seule, incomprise, prise bien souvent pour une « douillette » qui se laisse aller. C’est devoir entendre souvent de la part des médecins : « C’est dans votre tête » . C’est faire face à un retard de diagnostic bien souvent. Vivre une adolescence difficile car douleur sur douleur ou bien se voir prescrire une pilule pour masquer un peu ce que l’on ressent. C’est devoir laisser l’endométriose décider parfois de ta vie, de tes sorties, de tes limites, parce que quand elle vient te faire signe tu es bien souvent incapable de faire quoi que ce soit. C’est parfois avoir de l’espoir quand tu ne ressens plus de douleur, puis être à terre quand elle ressurgit davantage qu’hier. Mais c’est aussi une manière de se battre, de LA battre, de vivre avec et de montrer que malgré sa présence on vit et souvent des petits miracles comme donner la vie viennent la narguer.

Et même si souvent la médecine allopathique doit s’en mêler pour soulager, les astuces naturelles sont souvent très utiles et aidantes.

A toi qui en es atteinte, n’aie pas honte, cassons le tabou !

Une pensée à toi, pour tous ces jours où la douleur t’envahit, où les larmes coulent sur ton visage parce que c’est dur et pour tous ces jours où tu souris et où tu ne la laisses pas faire, où tu te montres tellement plus forte qu’elle.

Je suis Mélanie, monitrice de portage dans les environs de Grenoble, maman d'un garçon de bientôt 4 ans et d'une petite de 7 mois . Je me suis formée au portage par passion et par envie de le transmettre . Je l'ai découvert à la naissance de mon fils, et je ne l'ai plus quitté . Je suis convaincue que le portage offre à son enfant et à soi même de magnifique moment, du lien, de la confiance en soi . Vous pouvez faire un petit tour ici : portedubonheur.wordpress.com

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Advertisement

LES + VUES

Inscription à la webformation montessori jusqu'à dimanche
Cliquez-ici
close-image

NOS BONS PLANS

Recevez nos bons plans par mail! 100% FAMILLE & BEBE !
S'INSCRIRE
close-link