L’allaitement, première arme féministe ?

Les rapports entre les féministes et l'allaitement ont toujours été un peu compliqués. Même s'il y a féminisme et féminisme, il existe un courant de femmes s'opposant fermement à l'allaitement, comparent cet acte naturel à de l'esclavage maternel, une domination masculine ou encore un retour au foyer. Pourtant, depuis les années 70 les choses ont changé grâce au féminisme : les femmes se sont réapproprié leurs corps, elles sortent tout en allaitant fièrement leurs enfants...

Choisir d'allaiter fait partie des droits de la femme, c'est pour cela que Penny Van Esterik, féministe américaine et militante de l'allaitement, donnent plusieurs raisons aux groupes féministes d'intégrer l'allaitement dans leurs luttes :

  • L'allaitement affirme le pouvoir de contrôle sur son propre corps et met en question le pouvoir médical.
  • L'allaitement met en cause le modèle dominant de la femme comme consommatrice.
  • L'allaitement s'oppose à la vision du sein comme étant un objet sexuel.
  • L'allaitement exige une nouvelle définition du travail des femmes.
  • L'allaitement encourage la solidarité et la cooporération entre femmes, que ce soit au niveau du foyer, du quartier, au niveau national et international

(Claude Suzanne Didierjean-Jouveau, "l'allaitement est-il compatible avec le féminisme?", Spirale n°27, mars 2003) Tiré du livre Choisir le maternage par Catherine Piraud-Rouet

Lire aussi :

« Allaiter son enfant = rester à la maison » ou quelques mots pour Mme Badinter
L'allaitement est-il compatible avec le féminisme ?

Une réaction à L’allaitement, première arme féministe ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Newsletter Oummi Materne - Le blog des mamans

Restez informés des dernières actualités en vous inscrivant à la newsletter