Connect with us

Allaitement

J’ai une baisse de production de lait… que faire ?

Published

on

J’ai une baisse de production de lait… que faire ?

L’insuffisance de la lactation semble être un phénomène réservé aux pays industrialisés et aux groupes socio-économiques favorisés des zones urbaines des pays en développement… Comment l’expliquer ? Peut-on se satisfaire des raisons invoquant les « conditions de la vie moderne », le « stress de la vie urbaine », le travail des femmes, etc. ? Il semble en fait que mis à part un tout petit nombre de causes purement physiologiques, les raisons sont plutôt à trouver dans un manque d’information sur l’allaitement au sein, un manque de connaissance sur ses mécanismes, un manque de confiance en sa capacité à allaiter et un manque de soutien pour surmonter les difficultés des débuts.

{La Leche League}

Etant passée par là il y a peu de temps, j’ai pu bénéficier des précieux conseils d’une conseillère en lactation. Ce sont ses conseils qui m’ont aidée à y voir plus clair et qui m’ont permise de trouver le problème et de me corriger.  Je vous transmettrais donc ses conseils afin d’aider au maximum les mamans pouvant passer par là afin de ne surtout pas abandonner l’allaitement (car ceci reste une des premières causes parmi l’arrêt de l’allaitement)

Premier point : est-ce que bébé tète assez souvent ?

Parmi les premières choses demandé aux mamans se retrouvant fassent à une baisse de lait, est : est-ce que bébé tète suffisamment ? Car la succion de bébé provoque la libération de deux hormones : l’ocytocine et la prolactine. Mettez votre bébé aux seins dès les premiers signes d’éveil !

La prolactine en gros, c’est l’hormone produisant le lait maternel. En somme, plus les tétées sont fréquentes, plus le corps de la mère libère cette hormone, ce qui permet aux seins de produire davantage de lait. Lors d’un pic de croissance par exemple, le besoin de lait est beaucoup plus grand que la production de la mère, pour cela il aura besoin de tétée beaucoup plus souvent afin que la production augmente. En ce qui concerne l’ocytocine, elle provoque le fameux réflexe d’éjection. Si si vous savez ce réflexe qui vous marque de superbes belles auréoles sur vos vêtements!. Revenons à nos nénés, ce réflexe provoque des contractions musculaires qui font cheminer le lait dans les canaux lactifères et sort par le téton lorsque bébé tète.

Une belle erreur qu’on a tendance à nous souffler dès la maternité, c’est d’imposer les tétées à un rythme régulier. Non mesdames, optez pour l’allaitement à la demande. Surtout au début de l’allaitement notre corps ne connaissant pas les quantités dont aura besoin notre enfant, le corps va produire une certaine quantité de lait. C’est en donnant le sein à la demande que la production s’adaptera aux besoins et à l’appétit de bébé.

Deuxième point : est-ce que bébé tète efficacement ?

Afin de téter efficacement, le bébé doit avoir une grande partie de votre aréole dans la bouche, en plus du mamelon. La mâchoire inférieure du bébé (celle qui fait le gros du travail de succion) doit être aussi loin que possible sur le sein. La bouche du bébé couvre donc davantage l’aréole sous le sein que sur le dessus. Les lèvres du bébé sont souples et retroussées vers l’extérieur. Sa langue doit être en forme de gouttière sous le sein.

f9456b00d2235acbdf59825c57fe81c4

Bébé doit être plaqué contre vous : le bout de son nez peut toucher votre sein. Cela ne l’empêchera pas de respirer correctement. Si votre bébé semble gêné pour respirer, essayez de soulever votre sein ou bien de plaquer un peu plus ses fesses contre vous plutôt que d’appuyer sur votre sein.

Les indices d’une bonne succion : après une phase de mouvements de succion rapides, votre bébé tétera de façon ample et régulière et vous pourrez constater qu’il avale régulièrement.

Troisième point : est-ce que bébé est bien installé ?

Pour positionner correctement votre enfant au sein et être sûr que votre bébé prenne correctement le sein assurez-vous de respecter ses points :

  • calez bien votre bébé en face du sein,
  • maintenez votre sein d’une main (le pouce dessus et les autres doigts dessous.)
  • Chatouillez les lèvres du bébé avec votre mamelon et attendez qu’il ouvre GRAND la bouche.
  • Votre mamelon pointe vers le fond de son palais et vous plaquez votre bébé rapidement contre vous.
  • Il prend alors une grande bouchée de sein : son menton est contre le sein, ses deux lèvres sont ourlées vers l’extérieur et l’aréole peut être plus apparente au niveau de son nez qu’au niveau de son menton.

b8a21339a1ccb3ac694916c0df51f041

Quatrième point : n’hésitez pas à utiliser un tire-lait

Après chaque tétée, utilisez un tire-lait durant une vingtaine de minutes (personnellement, comme j’utilise un électrique je le laisse même plus longtemps!). Le tire-lait n’a pas objectif ici de récolter du lait, car si la tétée a été suffisamment efficace les seins doivent être vides, mais plutôt de stimuler la lactation.

Cinquième point : osez demander de l’aide

Je vous le répéterais, mais n’ayez pas honte et osez prendre votre courage en appelant les associations spécialisées dans l’allaitement, franchissez le cap et dirigez-vous vers les réunions pour les mamans allaitantes. De l’aide, du soutien c’est vraiment ce dont on a besoin quand on rencontre des petits problèmes avec notre allaitement afin d’avoir les meilleurs conseils adaptés à notre situation, et un soutien morale pour ne surtout pas se décourager. Les conseillères de La Leche League sont vraiment super ! En 48h maximum vous aurez une réponse via email, sur mesures et on vous incitera à poursuivre cette échange.

Conseils de la Leche League

Quelques liens

Le site de La Leche League 

La rubrique « Besoin d’aide? »

" L'espoir qui reste à l'humanité, c'est qu'un jour les parents puissent vraiment agir dans l'intérêt des enfants, qu'ils deviennent assez conscients pour être du côté de l'enfant et pour l'aider à se développer dans la liberté, l'intelligence et l'amour " A.S Neill

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Advertisement

LES + VUES

Inscription à la webformation montessori jusqu'à dimanche
Cliquez-ici
close-image

NOS BONS PLANS

Recevez nos bons plans par mail! 100% FAMILLE & BEBE !
S'INSCRIRE
close-link