Connect with us

Allaitement

DAL (dispositif d’aide à la lactation) une excellente alternative à la tétine

Published

on

Zoom sur le DAL : dispositif d’aide à la lactation

 

282936-zoom-sur-le-dal-2--main-11146433

  • Un réservoir transparent, comparable à un biberon, à remplir de lait maternel ou de lait artificiel, muni d’un bouchon positionné vers le bas et d’un collier que la maman allaitante passe à son cou.
  • Un jeu de deux tubulures fines (une pour chaque sein) en silicone flexible, dont une extrémité plonge dans le réservoir et l’autre est destinée à être introduite dans la bouche du bébé, en même temps qu’il tète le sein.
  • Une bague de clampage pour stopper à volonté l’écoulement de lait.

Dans quelles circonstances utilise-t-on un DAL ?

Ce dispositif d’aide à l’allaitement ou à la lactation est utilisé par les mamans allaitantes dans différents cas comme :

  • Un bébé qui ne tète pas assez efficacement et qui ne réussit pas à prendre tout le lait disponible (c’est le cas des prématurés ou certains bébés qui mettent plus de temps pour apprendre à téter correctement).
  • Un bébé ayant une prise de poids très lente, qui en perd même et qui se déshydrate.
  • Un bébé souffrant d‘une fente labio-palatine
  • Une relactation c’est-à-dire reprendre l’allaitement après plusieurs mois d’arrêt
  • Une lactation induite c’est-à-dire stimuler la lactation sans grossesse auparavant c’est le cas pour un enfant adopté par exemple.

Il permet de complémenter le bébé sans avoir recours à des tétines ce qui pourrait interférer avec la façon dont le bébé prendra le sein, et qui pourrait avoir pour résultat une confusion sein-tétine. Ce dispositif est meilleur que la seringue, du gobelet ou du doigt par exemple car cela lui permet d’être nourrit au sein exclusivement évitant ainsi le risque que le bébé comprenne qu’il est plus facile d’être rassasié au biberon et ne veuille plus prendre le sein. Le bébé recevra le lait maternel qu’il tète du sein, mais également celui du dispositif.

Comment l’utiliser ?

Première méthode : On peut commencer par mettre le bébé au sein, puis glisser le tube dans sa bouche au bon moment. Plus la prise du sein par le bébé est bonne, plus il reçoit de lait maternel, plus l’utilisation du dispositif est facile et plus la durée pendant laquelle la supplémentation nécessaire sera courte. Tirer doucement le sein de manière à voir le coin de la bouche du bébé. Tenir le tube entre le pouce et l’index et le glisser dans la bouche du bébé, en le dirigeant directement vers le fond de la bouche et vers le palais. On sait que le tube est bien inséré lorsqu’on voit le liquide y circuler rapidement. En général, on n’a pas à remplir le tube de liquide avant de l’insérer dans la bouche du bébé.

Deuxième méthode : On peut aussi mettre le bébé au sein, le tube étant déjà en place sur le sein. Plus la prise du sein est bonne, plus l’utilisation du dispositif est facile ; il est probable, en outre, que le bébé se passe plus rapidement du dispositif. C’est pourquoi la prise du sein ainsi que la position du bébé au sein sont très importantes avec le dispositif.

Quelques conseils

⇒ Certaines femmes scotchent le tube sur la poitrine, mais il faut savoir que cela n’est pas nécessaire.

⇒ Pour que l’appareil fonctionne correctement, plusieurs choses : le tube ne doit pas dépasser le mamelon ni dépasser les gencives. Pour que le dispositif fonctionne encore mieux, le tube doit être introduit dans le coin de la bouche du bébé en direction de son palais, par-dessus sa langue. Il peut être nécessaire de tenir le tube car certains bébés ont tendance à le repousser avec leur langue.

⇒ Le récipient doit être placé ni plus haut que la tête du bébé ni plus bas. Le changer de position uniquement si votre conseillère en lactation ou votre médecin vous l’a recommandé.

⇒ Si le bébé met plus d’une heure pour boire 30ml de complément, il y a sans doute un problème au niveau du tube ou le bébé peut être mal placé. Si tout fonctionne bien,le bébé boit son complément en 15 à 20 minutes.

Le sevrage, comment ça se passe ?

L’utilisation du DAL est temporaire car petit à petit le bébé va apprendre à perfectionner sa succion, qui sera plus efficace ce qui aura pour effet de stimuler la lactation. Le lait sera plus abondant et il n’aura plus besoin de recevoir des compléments.

  • Réduisez petit à petit la taille des tubulures : de moyenne passez à fine, de fine passez à extra fine pour ensuite les enlever définitivement.
  • Clampez 2 à 3 fois par tétée les tubulures : avec ce dispositif le lait coule en continue ce qui n’est pas le cas avec le sein. Afin de lui enlever en douceur cette habitude, clampez 2 à 3 fois les tubulures durant la tétée. Faites-le progressivement c’est-à-dire commencez par une durée de quelques secondes puis augmentez progressivement la durée jusqu’à 2 à 3 minutes.

Pour voir en vidéo comment s’utilise un DAL → Rendez-vous ici

Les kits s’achètent directement en pharmacie ou sur ce site à partir  de 26€ de la marque Medela.

" L'espoir qui reste à l'humanité, c'est qu'un jour les parents puissent vraiment agir dans l'intérêt des enfants, qu'ils deviennent assez conscients pour être du côté de l'enfant et pour l'aider à se développer dans la liberté, l'intelligence et l'amour " A.S Neill

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Advertisement

LES + VUES