Soigner naturellement le cordon ombilical – Alternatives à la biseptine

Soigner naturellement le cordon ombilical - Alternatives à la biseptine

Il y a quelque temps, j’évoquais à travers un article les dangers de la biseptine, un produit très largement répandu dans les maternités pour les soins du cordon. Nous sommes nombreux, je pense, à avoir fait confiance aux professionnels de santé, à ne pas lire la notice et à l’avoir utilisé sans se méfier. Aujourd’hui, après qu’une certaine prise de conscience ait eu lieu, nous préférons nous tourner vers des produits naturels, sans danger pour nos enfants. D’ailleurs, vous êtes nombreux à me demander des alternatives à la biseptine, des alternatives naturelles et sûres, je vous propose d’en découvrir 4 qui feront tomber le cordon encore plus vite !

1 : Le lait maternel

Le lait maternel n’a pas que des propriétés nutritives, il possède également de nombreuses vertus médicinales. Le lait maternel est calmant, cicatrisant, hydratant, antiseptique, antiviral, anti-infectieux, et antifongique. Il sera donc parfait dans les soins du cordon ombilical ! De plus, il vous fera faire des économies, car rien à acheter ! Vous pouvez l’appliquer soit « directement » sur le cordon par un petit jet de LM, soit après expression, il suffira de tremper un coton tige dedans et d’appliquer sur la zone à traiter. Idéal aussi pour un cordon qui saigne un peu, en quelques heures il sera cicatrisé !

2 : Eau + savon

J’ai pu constater que le protocole de certaines maternités avait changé, désormais on recommande aux mamans d’utiliser simplement de l’eau + du savon et de bien nettoyer pour ôter toutes les sérosités. Un véritable savon de marseille sera parfait, il désinfecte, aide à la cicatrisation. Il est dépourvu d’allergènes, de colorants et d’adjuvants de synthèse donc parfait pour les personnes allergiques et les bébés.

3 : Argile + teinture mère de calendula

Le duo argile blanche et teinture mère de calendula de Weleda sera idéal dans les soins du cordon ombilical, il sera aussi allié de taille dans le cas d’une épisiotomie/déchirure !

Dans le cas des soins du cordon, on utilisera la teinture mère pure durant les deux premiers jours, puis diluée dans de l’eau ou du sérum physiologique jusqu’à parfaite cicatrisation du nombril. Elle servira de désinfectant naturel, bien plus efficace que la biseptine. Il suffira ensuite de saupoudrer l’argile sur le cordon, et de reproduire ce geste après chaque change. L’argile quand à elle asséchera le cordon et le fera tomber rapidement (entre 2 à 3 jours).

Pour utiliser la teinture mère de calendula sur une déchirure et la vulve, il faudra penser à la diluer et ne pas l’utiliser pure.

4 : Poudre cicatrisante de Weleda (Wecesin de Weleda)

Cette poudre « magique » cicatrisante appelé Wecesin est un produit Weleda, extrêmement efficace dans la cicatrisation de l’ombilic et des écorchures superficielles. C’est une poudre composée de trois extraits végétaux : arnica, calendula et echinacea ayant des propriétés cicatrisantes et anti-inflammatoires.

Elle s’utilise très simplement, on saupoudre abondamment toute la région du cordon, puis on panse d’un bandage ombilical élastique peu serré. Renouvelez le pansement et saupoudrez Wecesin à nouveau tous les jours ou lorsque le bandage ombilical est humide.

Elle est en vente sur internet ou vous pouvez également demander à votre sage-femme de vous prescrire un mélange fait en pharmacie, très ressemblant à celui de Wecesin.

Et vous, quelle est votre petite astuce naturelle pour soigner le cordon de votre enfant ?

N'oubliez pas de partager l'article sur vos réseaux sociaux , Merci !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp
Email
Skype
Print
Jours
Heures
Minutes
Secondes

Ne part pas si vite ! Un commentaire ?

Cet article a 6 commentaires

  1. Le soin de cordon est très important car chaque année, un tiers des décès néonatals dans le monde (1,5 millions) est dû à une infection, et une grande partie d’entre eux commencent par une infection du cordon ombilical.
    La maternité dans laquelle je travaille a changé son protocole et l’on utilise désormais l’eau et le savon, et nous n’utilisons la bispetine que si cela ne suffit pas. Bien que les études que j’ai pu voir ne montrent pas plus d’efficacité pour une méthode ou une autre, le retour de mes collègues en général est que l’on voit plus de cordons sales qu’avant.
    Je pense que cela ne vient pas forcément du produit utilisé mais de l’éducation faite aux parents : parents qui ont peur de bien nettoyer, de mobiliser le cordon, et qui n’ont pas toujours les mains propres au moment du soin…
    En tout cas votre article est très intéressant et je testerais bien d’autres méthodes pour mon futur bébé
    Merci

  2. Peut on utiliser de l’argent colloïdale ?

  3. Ah tiens pour ma puce c’était la totale. Nettoyage savon ( savon liquide klorane ) + eau et ensuite biseptine. Si j’avais su avant ! Si un 2e bébé il y a je suivrais une de ces alternatives. Merci ! 🙂

  4. lait maternel ca serait le plus naturel,je testerais

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN SAVOIR PLUS SUR LE PROGRAMME MONTESSORI 0/3 ANS
close-link
Au bonheur d'éduquer - Une formation pour vous aidez à devenir plus zen et bienveillant(e) avec vos enfants 
Cliquez-ici pour découvrir le programme 
close-image
×

Panier