Petite liste de ce qu’il faut prévoir en cas de césarienne.

Petite liste de ce qu’il faut prévoir en cas de césarienne.

Quelquefois il arrive qu’une future maman soit dans l’impossibilité d’accoucher par voie basse: bébé qui ne se présente pas correctement (en transverse) et qui ne peut pas sortir par les voies naturelles, placenta praevia (qui recouvre le col de l’utérus), antécédent de césarienne (au-dessus de deux actuellement), certaines maladies (problème de coagulation, pré-éclampsie)… Dans ces cas-là, la césarienne est envisagée voire programmée.

Le personnel médical ne prépare pas assez les mamans à ces accouchements, et les listes de maternité n’aident pas beaucoup plus les mamans. J’ai eu deux césariennes, une programmée et une en urgence, donc deux séjour en maternité, le premier de 5 jours et le second de 3 jours car j’ai demandé un départ anticipé.

J’ai donc une petite expérience du séjour post-césarienne, et j’ai pu mettre au point une petite liste personnelle que tu pourras évidemment compléter selon tes besoins :

Il faut avant tout penser à emmener plus de choses pour bébé et toi, puisque généralement après une césarienne on reste 5 jours à la maternité, voire 6 si on rentre la veille pour une programmée…

Ensuite il ne faut pas oublier que les deux premiers jours on ne peut vraiment pas ou peu se déplacer pour aller se doucher, alors il faut prévoir du pratique pour se sentir bien en attendant.

Je ne te fais pas la liste de ce qu’il faut emmener pour bébé, les listes de maternité sont assez complètes, juste un conseil prends plutôt des nids d’ange que des gigoteuses ou turbulettes, car quand on essaye de prendre bébé dans son berceau les premiers jours, c’est assez compliqué de se pencher pour vraiment bien le prendre, le fait qu’avec le nid d’ange il y ait une capuche permet de maintenir un peu plus la tête de bébé. Rien n’empêche de le passer en turbulette la nuit si on a peur qu’il tourne la tête contre la capuche et dans ce cas là il y a les équipes de nuit pour nous aider à prendre bébé pour sa tétée ou son biberon 😉

Pour toi future maman, je te conseille les indispensables bas de contention qui sont très importants après une césarienne. Pour ma part j’ai aussi privilégié les robes amples pour éviter au maximum le frottement sur la cicatrice. Si tu préfères les pantalons, prends plutôt des leggings voire les pantalons de grossesse qui montent haut et qui ne touchent pas ton bas ventre. Pour la même raison les culottes de grossesse m’ont aussi été d’un grand secours pendant plusieurs mois et tant pis pour le manque de glamour, le confort avant tout!

Pour ce qui est de l’allaitement ou du biberon, n’hésite pas à emmener ton coussin d’allaitement qui permet de caler bébé sans qu’il appuie sur la cicatrice, et qui peut aussi permettre de caler bébé si tu fais du cododo à la maternité – ce que j’ai fait pour mon deuxième et qui m’a permis de dormir sereinement.

Pour ce qui est du côté bien-être, une boîte de bonbons à la menthe pour les premiers jours où les déplacements jusqu’à la salle de bain sont difficiles, ainsi que des lingettes déodorantes et un brumisateur ou de l’eau micellaire et des cotons pour avoir à portée de main le matin et se faire un brin de toilette. Un miroir de poche et pour les coquettes un gloss ou un peu de mascara pour se sentir belle et ne pas avoir peur de faire des photos 🙂

Pour améliorer ton séjour qui reste long, j’avais moi carrément apporté la bouilloire et des sachets de thé pour l’après-midi et pour proposer à mes proches 🙂 . Si il y a un petit frigo dans la chambre n’hésite pas à prévoir des petits encas et à demander à chéri de refaire du stock.

La petite lampe de chevet qui permet de faire les tétées de nuit dans la semi-pénombre et ainsi les auxiliaires de puériculture ne réveillent pas bébé avec le néon de la chambre!

Et pour passer le temps, les faire-parts si tu les as faits toi même, pour ajouter la date de naissance, ou bien les enveloppes pour noter les adresses. Le petit livre de bébé si tu en as pris un, et quelques bouquins ou magazines.
Et puis ne pas hésiter à demander des antalgiques pour se soulager, même en allaitant il est possible de prendre des anti-douleurs puissants. Insister pour avoir un lit avec une poignée pour se relever ou s’asseoir. Ne pas hésiter à aller aux toilettes, les points de sutures ne lâcheront pas et ça évitera d’être de nouveau sondée ou de devoir prendre des laxatifs. Ne pas paniquer si la montée de lait tarde d’un jour ou deux, quelquefois avec une césarienne il faut plus de temps, mais tant que bébé tète bien et qu’il ne perd pas plus de 10% de son poids de naissance il ne faut pas s’affoler. Ici pour mon premier je n’ai eu ma montée de lait que 5 jours après et il a remonté son poids d’un coup sans besoin des compléments qu’on voulait à tout prix que je lui donne.

Et puis ménagez-vous, demandez de l’aide à la maternité pour installer bébé au sein, le changer ou le baigner. La cicatrice de césarienne est douloureuse pendant quelques semaines ou mois et empêche de se mouvoir comme avant alors il faut essayer de se préserver avant le retour à la maison, ne pas porter plus que le poids de bébé et de son cosy. Et puis penser à vérifier que la cicatrisation est saine, pas de rougeurs ou grosseur… Une insensibilité de la zone est normale, mais il est important de faire la visite post-accouchement et d’en profiter pour poser toutes vos questions à votre sage-femme ou gynécologue.

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

Comments

comments

Bibigo : le nouveau biberon aux multiples avantages

Top 6 – Campagne choc – STOP VEO !