Rainbow baby, le bébé d’après…

Rainbow baby, le bébé d’après…

« Tu es mon bâton de vieillesse » me disait-t-elle si souvent. Moi, sa petite dernière d’une fratrie de 5 enfants dont 1 petit ange parti rejoindre les étoiles en cours de grossesse. Je suis le bébé d’après, le rainbow baby, l’espoir après l’anéantissement, la joie après les pleurs… Et pourtant je n’étais pas du tout prévue dans leurs vies…

Enceinte de son quatrième enfant, un petit garçon à ce que j’en ai su, elle a dû subir une interruption médicale de grossesse de toute urgence où elle aura abîmé une de ses trompes et un peu de son utérus et où une partie de son cœur s’est envolé avec lui… Je n’ai eu que des bribes de cette histoire restée tabou et trop douloureuse pour en parler, mais ce bébé perdu l’aura habitée toute sa vie jusqu’à son dernier souffle.

Une épreuve tellement douloureuse qu’elle avait décidé de ne plus avoir d’enfant et puis à presque 40 ans il était « risqué » de retomber enceinte alors elle a fait une ligature de sa trompe saine… Les médecins étaient formels, avec vos antécédents et votre âge vos chances de retomber enceinte sont nulles.

Et puis le miracle de la vie…

Une rencontre au sommet entre un peu de lui et un peu d’elle, une cellule qui se multiplie dans le secret de son ventre meurtri. Mais quelques semaines plus tard cet instinct de maman qui lui chatouille l’esprit, ces piqués dans les seins qui lui font dire « je crois que je suis enceinte… » comme un murmure, comme un secret je m’étais installée en elle, faussant les croyances, trouvant une place dans cette poche magique qui avait vu grandir mes frères et sœurs avant moi.

Elle aura refusé l’amniocentèse et les examens poussés, « elle viendra comme elle sera » répétait-t-elle à tout le monde. Enceinte à 40 ans ça faisait des vagues à l’époque mais elle a assumé. Et je suis née en pleine santé par césarienne car je m’étais placée en siège, même à la naissance je n’ai pas voulu faire comme tout le monde :-) Et je suis devenue l’enfant d’après, la petite dernière, son bâton de vieillesse…

Être le « bébé d’après » c’est une chance, j’ai reçu tellement d’attention dans ma petite enfance, je sentais son regard posé sur moi avec tendresse. J’ai été gâtée, peut-être un peu trop, j’ai senti le poids un peu trop lourd que ce grand frère ange avait laissé en partant, j’ai croisé son regard pensif et entendu ses questions muettes « Comment aurait-il été? » « A quoi aurait-t-il joué? » « Et aurait-il eu les yeux clairs? ». Je n’ai pas toujours compris sa peine mais j’ai toujours su que j’avais un grand frère qui veillait sur nous de là-haut. Maintenant que je suis maman je comprends, elle n’a plus jamais été la même après cette épreuve, il a emmené un bout de son cœur avec lui mais moi je crois que je suis arrivée à apaiser sa peine un petit peu…

Étiquettes : , , ,

Related Posts

by
Maman végétalienne de bientôt 30 ans... Deux petits boys de février 2013 et novembre 2014... Amoureuse de la nature et de l'aventure en famille... Maternante, allaitante et sur le chemin parfois difficile de la bienveillance :-)
Previous Post Next Post
0 shares