Tout savoir sur le projet de naissance (+ exemple)

Tout savoir sur le projet de naissance (+ exemple)

Le projet de naissance, késako ?

Le projet de naissance est un document écrit par les futurs parents lors de la grossesse faisant part de leurs souhaits pour l’accouchement, les soins, la délivrance, l’allaitement, le séjour en maternité et même un passage en cas de complications (césarienne, transfert).

Ce projet permet aux parents de vivre ce moment magique le plus sereinement et respectueusement possible, en ayant les idées claires sur leurs choix et en étant acteurs de façon pleine et entière de LEUR naissance. Ce document sera transmis à la sage-femme ou l’obstétricien qui les suit. Chaque point sera discuté avant le jour – j afin de voir si toutes les demandes sont réalisables. Par la suite, ce document sera ajouté au dossier médical.

Certaines maternités en France proposent aux futures mamans un projet de naissance type, mais cette pratique reste rare.

Quand le transmettre ?

L’idéal serait le plus tôt possible ou du moins avant votre accouchement afin qu’il n’y ait pas de mauvaise surprise le jour J, car chaque point doit être discuté.

Certains souhaits évoqués peuvent être refusés catégoriquement :

  • soit pour des raisons pratiques ; par exemple la demande d’un monitoire déambulatoire qui n’est pas disponible dans l’hôpital que vous avez choisi.
  • soit car l’équipe médicale juge vos demandes trop risquées pour vous-même ou votre bébé ; par exemple le refus total de monitoring.
  • soit parce que vos souhaits ne sont pas en corrélation avec certains protocoles, le vécu ou même la peur de la personne qui vous suivra le jour de la naissance ; dans ce cas là, le dialogue sera primordial pour échanger et trouver un terrain d’entente qui convient à tous.

Mon projet sera-t-il respecté ?

Tant que votre accouchement se déroule bien, c’est-à-dire sans danger ni pour vous ni pour votre bébé, votre projet de naissance sera respecté. En cas de césarienne d’urgence ou de transfert, il faudra vous attendre à ce qu’il soit mis de côté pour votre bien et celui de votre enfant.

Il faut savoir également que ce document n’a aucune valeur juridique, c’est plutôt un accord entre vous et le personnel de la maternité. Par contre, le projet de naissance répond clairement à l’article L.1111-4 du Code de la Santé publique stipulant qu’aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans votre consentement libre et éclairé, et que ce consentement peut être retiré à tout moment.

Et si l’équipe médical n’y adhère pas?

Vous pouvez toujours évoquer l’article L.1111-4 du Code de la Santé Publique mais n’oublions pas que le projet de naissance est basé sur le dialogue avant toute chose. La présentation de ce document se fait sous forme de souhaits et non d’exigences.

Le personnel médical est là pour soutenir le couple dans son projet, mais ils ont également la mission de protéger leur patient au cas où surviendrait un problème médical. Si l’un de vos souhaits n’est pas compatible à cause d’un risque, ne restez pas camper sur vos positions, il faut savoir rester raisonnable.

Au travail !

Avant de commencer à citer vos souhaits, je vous invite à vous exprimer, à expliquer ce qui vous à amener à écrire ce projet de naissance. Ce petit bout de vous permettra à l’équipe de mieux vous connaître mais aussi de comprendre ce qui vous à amener à écrire ce document.

Une fois ce passage écrit, partagez votre projet de naissance en plusieurs points : le travail – en cas de complication (césarienne-transfert) – l’expulsion –  la délivrance – l’allaitement – le séjour à la maternité.

Voilà des points que vous pouvez introduire dans votre projet en les développants :

• La personne que vous souhaitez avoir avec vous (même en cas de césarienne?) : Le papa? Votre maman? Une amie?
• Le personnel autorisé à rentrer (et le nombre) : Stagiaires? Etudiants? Médecin homme en dernier recours?
• Péridural ou non
• Avoir le monitoring ponctuellement pour pouvoir marcher librement
• Avoir accès aux exercices anti-douleur/ baignoire
• Etre libre de choisir votre position pour accoucher
• Refus d’instruments? (Épisiotomie, forceps, ventouse, cuillère)
• Refus ou non que l’on vous perce la poche des eaux?
• Qui coupera le cordon ombilical?
• Le peau à peau immédiatement après la sortie?
• Souhaitez-vous allaiter? La première tétée à la sortie?
• Quitter l’hôpital plus tôt?
• Bain de naissance?

J’ai sûrement dut en oublier, mais vous avez compris le principe.

Exemple de projet de naissance

Vous êtes nombreuses à me demander un exemple, je vous propose le mien. Il est le fruit d’un vécu et d’une recherche intime. Vous pouvez l’utiliser si vous avez exactement les même exigences mais je vous conseille tout de même de le personnaliser. 

Mon projet de naissance

Justine

" L'espoir qui reste à l'humanité, c'est qu'un jour les parents puissent vraiment agir dans l'intérêt des enfants, qu'ils deviennent assez conscients pour être du côté de l'enfant et pour l'aider à se développer dans la liberté, l'intelligence et l'amour " A.S Neill

2 Comments

    Leave a Reply

    Your email address will not be published.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Formation pour les parents - Au bonheur d'éduquer - Parentalité Positive
    Cliquez-ici
    close-image

    Concours - 300€ à gagner ! 

    Gagnez un ergobaby et un domo ! Selection et tirage par mail ! Valeur 300€ 
    S'INSCRIRE
    close-link