Poussées dentaires de bébé : ne plus avoir mal

Soulager Poussee Dentaire Bebe

Entre l'âge de six mois en moyenne et celui de deux ans, les poussées dentaires épargnent peu de nourrissons. Effectivement, l'ordre d'apparition des dents de lait est le suivant : les incisives médianes poussent entre 5 et 9 mois, puis les latérales entre 7 et 11 mois. Viennent ensuite, échelonnées de 16 mois à deux ans, les pré-molaires, les canines et les molaires.

Des troubles divers

La poussée dentaire n'est pas une maladie ! Mais elle engendre souvent des effets secondaires désagréables et douloureux.

Citons l'hypersalivation, les problèmes O.R.L. (nez qui coule, des petits toux passagère...) troubles digestifs (selles glaireuses, irritation du siège...), des troubles du comportement (difficultés d'endormissement ou réveil nocturne, irritabilité...).

Comment soulager ?

Bien que passagers, la douleur et l'ensemble des symptômes doivent être pris en compte. Parmi les médicaments classiques destinés à soulager les tout-petits des douleurs dentaires il y a toujours :

  • Dolodent (laboratoires Gilbert),
  • Baume dentaire nourrisson (Picot),
  • Baume Thomas (Richet).

Ils s'appliquent plusieurs fois par jour sur la gencive douloureuse, en la massant avec un doigt propre !

Le recours à l'homéopathie peut aussi être intéressant.

Tout nouveau, Camilia (laboratoires Boiron) « traite l'ensemble des troubles attribués à la dentition du nourrisson, précise le Dr Marie-France Bordet.

Sa formule comporte Chamomilla, pour son action anti-inflammatoire locale, Phytolacca, qui agit plus spécifiquement sur l'inflammation du rhinopharynx et correspond aux bébés qui serrent très fort les gencives, ainsi que Rheum, médicament de l'ensemble des troubles digestifs. »

Attention : sans amélioration de l'état du nourrisson au bout de 24 à 48 heures, il est absolument nécessaire de consulter un médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.