Peut-on se préparer à être maman ? 

Devenir maman … surtout pour la première fois il s’agit d’une aventure pleine de surprises …

Avant

Tout d’abord il y a l’envie … l’envie d’être plus que 2, de fonder une famille…

Les essais, les jours, semaines ou mois qui passent. Puis pour la plupart d’entre nous cette attente d’une petite barre positive sur le test …

Et là, un matin du mois d’août, la barre apparaît ! L’aventure commence… Pour ma part j’ai ressenti tellement d’émotions en même temps… Après 1 an d’essai, tellement de joie mais tellement de peur aussi, de doutes …

J’étais enceinte  de 3 semaines quand je t’ai rencontré  pour la première fois mon bébé. Ayant de gros saignements je m’étais rendue a la maternité  pour contrôler. J’avais déjà tellement peur de te perdre alors que tu ne faisais que quelques millimètres !

Et là je t’ai vu, une petite bulle toute ronde… ce sera d’ailleurs ton surnom pour les 9 prochains mois. .. bulle. Et surprise un battement  de cœur déjà si fort ! Je ne m’étais tellement pas attendue a entendre ce son si merveilleux !!

Puis le corps commence à changer, de fortes nausées, une fatigue intense (pourquoi  je voulais ça moi en fait ?! ) puis arrivé au deuxième trimestre tout se calme, le ventre s’arrondit. On s’installe tous les 2 pour un petit bout de chemin ensemble.

Un matin de janvier, tu avais alors 5 mois in utero j’ai senti un coup. Le tout premier d’une longue série qui ne s’arrêtera pas avant que tu sois dans mes bras.

Je pensais parfois à quel point c’était bizarre pour moi de partager mon corps avec toi car tu t’étais bien installé et mes organes étaient un peu a l’étroit…

Je t’aimais déjà, mais ce n’était tellement rien à comparer d’aujourd’hui.

Il y a l’amour naissant certes, mais le lot de questions et de doutes qui va avec ! Vais-je l’aimer? A quoi va t-il ressembler  ou à qui ? Quel caractère va t-il avoir ? Comment vais-je gérer sa venue? Vais-je savoir le tenir ? M’en occuper ? Gérer ses pleurs ?

L’aventure commence …

Puis après 20h de travail, tu es arrivé… Tu étais la dans nos bras avec tes 2kg990 de bonheur. Et le tourbillon d’amour que tu as amené avec toi nous a emporté.

Beaucoup de questions ont eu leurs réponses ! Pour ma part  j’ai mis du temps a réaliser que j’étais maman, au moins 1 mois je pense. Je n’ai pas ressenti cette vague d’amour à ta naissance. Elle est venue un peu plus chaque jour et grandit encore aujourd’hui alors que tu as presque 2 ans.

Comment avais-je pu me demander si j’allais t’aimer ? Ou comment tu allais être ? Tu as dépassé ce que je n’aurai jamais pu souhaiter. Tu es tellement  parfait pour moi. J’aime tout chez toi! Je trouve un moyen d’aimer  même ce qui m’exaspère ou me pousse dans mes retranchements.

Toutes ces nuits sans dormir, ces tétées toutes les 1, 2 ou 3 h même la nuit pendant des mois, tes pleurs qui parfois m’ont inquiétée ou fait craquer, la moindre petite fièvre ou maladie qui me faisait  peur, cet amour indescriptible et si fort que tu allais me donner , ta main dans mes cheveux pendant que tu têtes, tes rires, tes premiers pas… Je ne peux pas tout citer  il me faudrait un livre entier.

Avoir un enfant, la chose la plus naturelle du monde, mais quand c’est à toi que ça arrive c’est la chose la plus incroyable du monde. Quand je pose mon regard sur toi et je me dis que c’est nous qui t’avons fait… seuls, sans l’aide de personne nous avons crée une vie et bien je trouve ça magique !

Pour moi rien ne pouvait me préparer à être maman. Car c’est toi qui m’a donne ce rôle, le plus dur mais aussi le plus merveilleux. C’est toi qui m’apprend chaque jour comment faire, comment évoluer à tes cotes et te guider au mieux.

Donc rien ne prépare à la maternité, mais l’inconnu peut être tellement exceptionnel … Laissons nous porter :)

To be continued …. 

Étiquettes : , ,

Related Posts

by
Maman d'un petit bonheur prenommé Evan depuis mai 2015, allaitante, maternante, en apprentissage de la bienveillance au quotidien.
Previous Post Next Post
166 shares