Voyage au coeur d’une séance de chant prénatal

Voyage au coeur d'une séance de chant prénatal

Exemple d’une séance de Chant Prénatal.

Dans mon carnet, tout est prêt du voyage que nous allons réaliser, ensemble, encore inconnus les uns aux autres. Je prends possession des lieux et prépare notre cercle de chants, de vibrations, d’Humains désireux d’accueillir la Vie.

Premières arrivées, temps de sas entre la vie trépidante extérieure et ce refuge pour soi, en soi, où le calme nous gagne peu à peu. Une fois les présentations faites et le cadre posé, nous prenons un moment, en silence, pour un état des lieux de notre corps. Si nous l’habitons tous les jours, y sommes-nous toujours attentifs ? Le petit être qui y vit maintenant nous aide parfois à réaliser combien notre corps nous est unique et précieux. Quelques respirations nous amènent à l’ici et maintenant.

Puis nous activons chaque partie de notre corps, tapotant, massant, écoutant chaque résonance, découvrant chaque tension, libérant certaines pressions. Nos mains nous révèlent l’état de notre corps dans son entier. C’est parfois la première fois que l’on accorde un temps à ce corps qui change, qui sait évoluer vers sa maternité. Le toucher c’est l’apprivoiser, l’aimer. C’est aussi donner à écouter d’autres sons à son petit.

Le corps réveillé, c’est maintenant avec notre voix que nous allons nous dire bonjour. Une vocalise nous permet d’entrer en douceur dans la musique chantée. Chacun à son rythme réveille sa voix, s’allume de sons, brille de l’intérieur. Bébé apprécie sûrement ces premières notes. Depuis quand n’ont-ils pas chanté, juste pour le plaisir ? Je confirme aux discrets hésitants et rassure les plus inquiets que pour bébé, nous avons la plus belle voix au monde, alors chantons !!

Je propose maintenant d’être dans la conscience de sa respiration. Notre souffle nous tient en vie, il mérite bien que l’on s’y attarde, qu’on le connaisse, qu’on en fasse son allié le plus sûr le jour de l’accouchement. Quel est mon souffle aujourd’hui ?

Sur l’expiration, je propose à mes participants de produire le son « MM », bouche fermée qui s’ouvrira sur la syllabe « Ma ». Chacun veille à ce que le son soit détendu, relâché, qu’il vibre de l’intérieur et s’extériorise librement. On imagine alors que l’on amène à bébé de l’air frais, la beauté d’un souvenir de nos cinq sens, chassant dans le son les tensions, les images ternies, ce qui s’est imprimé à tort en soi. On dépose de nouvelles empreintes colorées, fraiches et sensibles, parmi lesquelles on pourra à loisir revenir flâner.

« Je te rejoins dans ta bulle/ Et mes rêves déambulent / Je t’imagine, je te dessine / Je te rejoins dans ta bulle/ Ma pensée est funambule / Sur le fil de ma tendresse /Je t’effleure d’une caresse ». Les mots de Fabienne Marsaudon libèrent quelques larmes discrètes : il n’est pas toujours facile de s’accorder un temps pour soi et bébé dans notre vie à cent à l’heure. Pas facile non plus de lui parler : que lui dire ? Comprend-il ? N’ai-je pas l’air bête à parler à mon ventre ? Parler à bébé avec une chanson, c’est plus facile, plus naturel. L’émotion touche, va de cœur à cœur vers son petit. A la fin de la chanson, certains échangent des sourires, d’autres ont mis leur main sur le ventre ou celui de sa compagne. On partage quelques anecdotes, on dépose parfois des maux, le temps de chanson permet cela aussi.

C’est un peu moins inconnus, plus ouverts, que l’on apprend désormais « Balance en cadence ». Je leur demande de se lever et de retenir notre chorégraphie : sur le refrain, on se balance de gauche à droite, sur le couplet, d’avant en arrière. Je montre avec un poupon quelques notions de portage du bébé pour le « balancer » en toute sécurité contre soi. J’aperçois avec quelle tendresse on imagine le petit déjà là. La magie des chansons de balancement opère toujours : pour l’adulte, ça lâche le mental, déconnecte la tête. A l’intérieur de sa maman, le petit vient de travailler son oreille interne, d’être bercé, d’avoir un massage sonore. Si ses parents la chante encore et encore, cette chanson sera un « cordon musical » qui les unira après la naissance : marqué par la chanson, les pleurs se calmeront bien plus vite, l’apaisement sera là, pour lui comme pour ses parents.

Bébé sera là, dans quelques mois, quelques semaines, et l’attente impatiente se teinte aussi d’appréhensions : vais-je être capable de supporter les « contractions », est-ce que mon corps pourra donner la vie sans trop de complications post-natales, comment aider ma compagne le jour J, les questions ne manquent pas. En chant prénatal, on s’occupe aussi du jour de l’accouchement et de ce « mal joli » : on apprend à trouver son son, celui qui a le plus de résonances graves, permettant ainsi d’ouvrir davantage le bassin. Péridurale ou pas, faire des « sons » le jour du travail enveloppera bébé de notre présence dans son passage difficile, précieux soutien, lui apportera davantage d’oxygène, remplira l’espace neutre de la salle de travail de notre couleur vocale et familiale. On accompagne bébé dans ce moment le plus important de sa vie, on chante son corps le jour de l’accouchement. Entraînés, on se surprendra peut-être à tenir les trente secondes de douleur sur la minute de «vague » qui amène doucement notre enfant vers le monde. A deux, on pourra travailler le relais de ce son sur lequel focaliser notre attention, tout notre corps.

Alors en séance, on travaille ce son, primitif, sauvage, animal, terrien. Celui qui se souvient que le corps féminin, comme toute créature de ce sexe dans la nature, sait mettre au monde. On se réapproprie son corps, son accouchement, en se reconnectant à sa part animale. Pour une fois, on laisse la puissance de notre être s’exprimer dans la voix. C’est fort, c’est puissant, on se découvre des ressources insoupçonnées.

Forts de cette puissance découverte au fond de soi, la voix a pris plus d’assurance, eux aussi, et c’est avec une certaine liberté retrouvée que nous chantons à nouveau : chansons sur le temps précieux de la grossesse, berceuses, chansons du monde, le répertoire prend en compte l’avant et l’après naissance. Certaines des chansons apprises ici resteront en mémoire, coups de cœur partagés avec bébé qui les réclamera de sa naissance à l’enfance…Qui sait, peut-être certaines seront à leur tour transmises de génération en génération ?

C’est dans une grande sérénité, dans la joie d’un profond partage et le cœur léger que nous terminons cet atelier. J’ai en tête les paroles d’Yves Duteil, dans sa magnifique chanson « Si j’étais ton chemin » : « Assis près du grand saule, au milieu du jardin / Comme à tes premiers jours, penché sur ton couffin / Quand je berçais tes rêves à la tombée du soir / J’essaie d’imaginer le cours de ton histoire / Les lignes de ta main, si j’étais ton chemin… ». J’ai pris un plaisir immense à animer cet atelier, à accompagner ces parents, le temps d’un chemin, vers celui qu’ils traceront ensemble d’un mot : Famille.

[Merci à toutes les Familles qui ont mêlés leurs voix à la mienne, le temps d’un atelier ou de plusieurs. Bienvenue renouvelée aux bébés qui sont venus au monde depuis. Au plaisir de partager d’autres chemins vers l’accueil de la Vie.]

Zoom sur le chant prénatal

A qui s’adresse le Chant Prénatal ?

Le Chant Prénatal s’adresse à toute femme enceinte, du 2ème mois de grossesse jusqu’à 3 mois après la naissance, ainsi qu’à toute personne l’accompagnant. Il peut être aussi envisagé pour les couples ayant un désir d’enfant (projet médicalisé ou non), comme pour les couples en deuil périnatal pour accompagner en lumière ce moment de vie. Des séances spécifiques sont alors définies.

Qu’est-ce que le Chant Prénatal ?

Le Chant Prénatal a quatre vocations :

 * Assurer un bien-être pendant la grossesse : par des sons, des jeux vocaux, des exercices corporels, qui permettent d’être vraiment à l’écoute de son corps et de le détendre ou le dynamiser au besoin.

 * Etablir une relation avec l’enfant à naître : par des chansons sur le temps de la grossesse, des berceuses, des balancements,…nous transmettons des émotions, des mots, des sons qui permettent de nouer une relation privilégiée avec l’enfant et lui procurent également un « massage sonore » !

 * Accompagnement à l’accouchement : le travail du chant prénatal permet la localisation, la mobilisation et la détente des muscles qui entrent en jeu lors de l’accouchement ; muscles de la ceinture abdominale, muscles du diaphragme, périnée…De plus, les sons aident à accompagner les contractions et à traverser la douleur. [Notons que le Chant Prénatal est un complément aux préparations physiques et médicales dispensées par les Sages-Femmes. Il est enseigné par des animateurs ayant suivi une formation spécifique.]

 * Continuer avec bébé : le Chant Prénatal vous accompagne au-delà de la grossesse puisque vous êtes les bienvenus jusqu’à trois mois après la naissance de votre enfant. C’est l’occasion pour les parents d’établir une transition en douceur, de retrouver ses marques, son corps, et pour bébé de retrouver des sensations, des sons, des mouvements de sa vie intra-utérine.

Comment se passe une séance de Chant Prénatal ?

Les ateliers durent entre 1h et 1h30 et se composent d’un temps de travail sur le corps (respiration, massages, ancrage…), d’un temps d’exploration vocale (lâcher-prise des sons, vibrations, prendre confiance en sa voix…), d’un temps de chansons (apprentissage d’un répertoire « cordon-musical » sur la grossesse, les différents temps du nouveau-né, ouverture musicale) et enfin d’un temps d’échange et de partage (parole libre).

Dois-je savoir chanter pour participer ?

Il n’y a aucun prérequis vocal nécessaire. Pour votre bébé, votre voix est la plus belle au monde ! Chanter vous apporte également confiance et bien-être. Prenons donc plaisir à juste chanter !

Puis-je venir accompagnée ?

Les accompagnants (le papa, la seconde maman, un(e) proche, un(e) ami(e), …ceux dont vous avez besoin pour vous sentir bien) sont les bienvenus et profiteront également de tous les bienfaits des ateliers. C’est pour le partenaire l’occasion de prendre aussi soin de lui/d’elle, d’avoir un temps consacré à ce projet de naissance, d’apprendre quelques astuces pour accompagner au mieux sa compagne durant sa grossesse, et de créer leur propre lien avec leur enfant à naître.

Un article de Florence Detrez

Animatrice agréée par l’Association Française de Chant Prénatal et Musicienne Intervenante

Ateliers sur Lille (Entre Ciel et Terre), Arras (cabinet de sophrologie de Suzanne Chai-Vallin) et Béthune (cabinet de psychologie de Wendy Groux), ainsi qu’à domicile sur Lille et Arras.

Contact et renseignements : 06.20.98.20.06 / lechantdeslunes@gmail.com

Facebook : Le Chant des Lunes / You Tube : Le Chant des Lunes Florence Detrez Hanani

Vidéo : https://www.facebook.com/pg/lechantdeslunes/videos/?ref=page_internal

Ne passez pas à côté!! #Montessori

La formation à la pédagogie Montessori arrive très prochainement sur oummi-materne.com. À ne pas rater car elle est disponible qu'une à deux fois par an, reconnue comme la meilleure formation montessorienne ligne (Francophone) et la moins cher : 297€ payable en 4 fois sans frais ! Vous êtes déjà 4500 intéressés ! Les inscriptions seront ouvertes sur 10 jours. Cette formation vous permet d'activer le potentiel de votre enfant ou des enfants dont vous vous occupez ! 100% en ligne depuis votre ordinateur, tablette ou mobile, disponible à vie sur un panel depuis le site de notre partenaire. Après inscription de votre adresse mail, vous recevrez le jour de l'ouverture un mail avec les informations + le lien vers la formation.

 

You have Successfully Subscribed!

Étiquettes : , ,

Related Posts

by
« L'espoir qui reste à l'humanité, c'est qu'un jour les parents puissent vraiment agir dans l'intérêt des enfants, qu'ils deviennent assez conscients pour être du côté de l'enfant et pour l'aider à se développer dans la liberté, l'intelligence et l'amour »A.S.Neill
Previous Post Next Post
60 shares
S'inscrire à la newsletter (Formation Montessori, Parentalité positive et nos bon plans ...)
S'inscrire
Dejà 50 000 incrits

S'inscrire à la formation Montessori

Prochainement, la formation Montessori 0/3 ans sera de retour. Reconnue comme étant la meilleure des formations Montessori en ligne et la moins cher pour la qualité de la formation  [297€, payable en 4fois]

Patience, patience, elle arrive. Pour être prévenu, il suffit de s'inscrire ici. Dejà plus de 5 000 inscrits. D'ici 15 jours ... Je me chargerai de vous envoyer un mail, dès l'ouverture des inscriptions.

You have Successfully Subscribed!