Connect with us

Parentalité positive

Mon bébé pleure avec moi et pas avec les autres, pourquoi ?

Published

on

Mon bébé pleure avec moi et pas avec les autres, pourquoi ?

Comme beaucoup de parents, je me suis fortement questionnée quand je devais laisser mon bébé à garder et quand, revenant le chercher, il se mettait à crier et à pleurer. La personne qui le gardait me disait : « Pourtant avec moi, il n’a pas pleuré de toute la journée ». Et là, vous pouvez vous imaginer à quel point cela me rendrais triste. Je me suis posée les pires questions : « Peut-être qu’il ne veut pas de moi ? », et même « est-ce que mon enfant m’aime ? » Je sais, certaines personnes trouveront ces questionnements excessifs, mais ce sont les questions d’une maman folle d’amour pour son enfant et qui se retrouve démunie face à cette situation. Et puis, j’ai commencé à me renseigner sur la théorie de l’attachement et là, je me suis sentie totalement rassurée quand j’ai compris la raison de ses pleurs.

Rassurez-vous !

En réalité, si  votre enfant pleure et par conséquent se vide de ses émotions une fois votre arrivée, c’est simplement car vous êtes pour lui une figure d’attachement, c’est-à-dire que vous êtes pour lui une source d’amour inconditionnelle et de confiance. Durant cette journée loin de vous, il accumule beaucoup de stress le rendant « sage comme une image » et lorsqu’il vous voit, soulagement, il peut relâcher tout ce stress accumulé. Il y a un lien unique entre vous, une forte proximité qui est nécessaire à l’enfant. Il sait qu’avec vous il peut s’exprimer sans retenue car vous saurez prendre ses émotions en compte et y répondre, et grâce à ça, il réalise qu’il mérite de l’affection.

Ce lien d’attachement débute dès la grossesse et s’établit durant les trois premières années de vie. Le bébé peut former des liens d’attachement avec d’autres personnes comme son papa par exemple, mais il va s’attacher davantage à une personne en particulier : le plus souvent sa maman, car c’est elle qui s’occupera le plus souvent de lui. L’enfant ayant cette base de confiance et ses besoins vitaux étant comblés, il se considérera lui-même comme aimable et méritant de l’affection. Avec le temps, les enfants avec une figure d’attachement fiable et sécurisante seront plus compétents dans la solution de problèmes et dans les relations avec les autres ; ils seront plus curieux, moins anxieux, moins hostiles et auront une meilleure estime de soi.

Il était important pour moi de vous parler de la théorie de l’attachement car je sais que beaucoup de parents ont vécu cette même situation un jour avec leur enfant, et se sont retrouvés face à de nombreuses interrogations. Nous partageons cette même tristesse en voyant les réactions de nos enfants alors que, finalement, si l’enfant pleure avec nous et pas avec les autres, c’est simplement car nous sommes le réceptacle privilégié des émotions de l’enfant. C’est à nous qu’il fait confiance pour exprimer ses émotions, car il sait que l’on va s’occuper de lui.

Je dirais que c’est plutôt une grande satisfaction de savoir qu’on a réussi dans notre objectif de répondre à ses besoins : vous pouvez donc éloigner toutes vos pensées négatives…

Liens utiles :

" L'espoir qui reste à l'humanité, c'est qu'un jour les parents puissent vraiment agir dans l'intérêt des enfants, qu'ils deviennent assez conscients pour être du côté de l'enfant et pour l'aider à se développer dans la liberté, l'intelligence et l'amour " A.S Neill

Continue Reading
Advertisement
1 Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Advertisement

LES + VUES

Formation pour les parents - Au bonheur d'éduquer - Parentalité Positive
Cliquez-ici
close-image

Concours - 300€ à gagner ! 

Gagnez un ergobaby et un domo ! Selection et tirage par mail ! Valeur 300€ 
S'INSCRIRE
close-link