in ,

Savez-vous pourquoi les enfants montent le toboggan à l'envers ?

Savez-vous pourquoi les enfants montent le toboggan à l'envers ?

Que ce soit au parc ou dans votre propre jardin, vous avez déjà sans doute observé votre enfant essayer de grimper le toboggan à l'envers. C'est quand même étrange, non ? Tous les enfants sont animés par cette même envie de monter le toboggan en sens inverse. Je me suis alors questionnée sur le sujet : "qu'est-ce qui motive cette envie ?"

L'envie d'explorer le monde qui nous entoure habite chaque enfant, c'est ce qui leur permet notamment de se construire. Grimper l'échelle pour ensuite descendre, ça va bien cinq minutes, mais ça lasse vite ; par contre, prendre le toboggan dans le sens inverse procure à l'enfant une véritable expérience motrice, beaucoup plus amusante et stimulante. Grâce à cette expérience, l'enfant apprend à tester la gravité, ses appuis, il découvrira que la surface du toboggan peut glisser, que s'il décroche sa main la conséquence sera une chute : que d'expériences pour ce petit explorateur !

Je sais, vous allez me dire : "mais je ne peux pas tout le temps le laisser faire au jardin public car des enfants attendent leur tour pour pouvoir glisser eux aussi !" Mais c'est justement en le laissant faire qu'il apprendra par lui-même les "règles de vie en société". Vous n'aurez pas à lui "imposer", ça lui viendra naturellement. Faisons confiance à nos enfants !

De plus, monter le toboggan à l'envers permet à votre enfant de se confronter au plaisir de la rencontre avec l'enfant qui attend patiemment son tour en haut du toboggan. Il apprendra que plusieurs scénarios sont possible : descendre, monter et descendre en même temps que l'enfant au dessus.

Je sais combien il est dur de devoir contrôler ses peurs et ses craintes, mais faites cesser les fameuses phrases négatives du type "tu vas te faire mal", "non, ne grimpe pas le toboggan à l'envers". LÂCHEZ PRISE ! 

Pourquoi, d'ailleurs ? C'est vrai, en tant qu'adulte, on veut que tout aille dans le sens que l'on nous impose, mais laissez faire l'enfant, surtout quand il n'y a aucun autre enfant dans les parages. Offrez-lui plutôt votre soutien, vos encouragements et puis si finalement il tombe, félicitez-le d'avoir essayé, d'avoir osé cette expérience et qu'il peut être fier de lui. Et puis, quand vraiment vous voyez qu'il n'est pas possible pour l'enfant de monter le toboggan à l'envers, qu'il est frustré de cela, proposez-lui de retenter l'expérience un peu plus tard, par exemple sur le toboggan de votre jardin.

Vous voyez que finalement nos enfants savent parfaitement ce qu'ils font, et que ce sont plutôt nos peurs et nos codes d'adultes qui bloquent souvent l'enfant dans ses découvertes. Depuis cette énigme résolue, je me sens beaucoup plus sereine et détendue quand mes petits asticots se transforment en explorateurs.

Qu'en penses-tu?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Ecrit par Justine

" L'espoir qui reste à l'humanité, c'est qu'un jour les parents puissent vraiment agir dans l'intérêt des enfants, qu'ils deviennent assez conscients pour être du côté de l'enfant et pour l'aider à se développer dans la liberté, l'intelligence et l'amour " A.S Neill

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Proposition de loi visant à abolir les violences éducatives ordinaires

L'immobilité est une épreuve pour un tout-petit