Lettre à notre fils

Lettre à notre fils

Lettre à notre fils…

A toi mon petit garçon devenu grand…

Comment vas-tu aujourd’hui mon Ethan ?
Es-tu heureux près de nous? Aimes-tu ta vie? Cette vie que l’on ta construit jour après jour.Te rappelles-tu que tu as été désiré au-delà des mots ? Que nous avons pleuré le jour de ta naissance tellement nous étions heureux que tu arrives sur terre en bonne santé.

Est-ce que tu te souviens de toutes ces nuits où je t’ai bercé doucement pour te rendormir ?
Est-ce que le fait d’avoir toujours répondu présent à tes pleurs t’as permis de savoir qu’il y aura toujours quelqu’un pour toi ?

Tes oreilles ont-elles mémorisé les mots d’amour que l’on-t-a soufflé ? Tous ces je t’aime, toute ces chansons ?
Ton corps a-t-il encore le goût de mes caresses, de mes mains qui glissait de tes cheveux à ton dos pour t’apaiser ?
Tes petits pieds ont-ils la trace de mes dents à force de les avoir mordillé pour te faire rire?

As-tu toi aussi de la barbe comme celle de ton papa que tu adores toucher avec tes petits doigts et tes yeux émerveillé ?
Est-ce que tu es toujours aussi grand ? As-tu toujours cette force de caractère qui nous surprend quelques fois…
Je sais que tu as aujourd’hui 4 fossettes, une dans le coude, une sur le lobe de l’oreille et deux dans le creux de tes reins, ont-elles fait leurs marques ou se sont-elles dissipées ?

Continues-tu à aller bien ? Est-ce que ta santé est aussi bonne aujourd’hui ? Est-ce que tu es sportif ? Toi si actif !
Es-tu fier d’avoir été niché au creux de mon bras pour manger ? Est-ce que tu te rappelles de nos yeux qui se croisaient ?
As-tu une grosse voix comme celle de papa ? Cette voix que tu écoutes et qui t’apaise dès qu’elle résonne dans la pièce…

Mon fils, j’espère que tu as pris le meilleur de nous 2, que tu l’as mélangé à ton propre caractère pour devenir quelqu’un d’exceptionnel… mais je n’en doute pas une seconde.
Je sais que l’on a fait de notre mieux, je sais que l’on a fait des erreurs, je sais que tu nous en veux pour certaines choses, je sais que tu nous remercies pour d’autres.

Mon grand, mon tout petit Ethan… J’espère que tu es heureux, je n’ai pas fait tout ça pour entendre des « merci », il n’a pas fait tout ça pour entendre des « c’était génial ce que tu as fait pour moi » ; nous avons fait tout ça car c’était naturel, car nous avons essayer de faire de notre mieux pour toi, pour que tu te retournes sur ton passé avec le moins de regrets possible dans tes bagages, pour que tu saches que tes parents ont été présent et surtout, qu’ils le seront toujours quoi qu’il arrive.

Notre ange, notre petit mec, nous aurons donné le meilleur de nous pour te construire un chemin en t’évitant les embûches. Nous aurons pansé tes blessures, tout en te laissant faire tes propres expériences. Il faut se frotter aux autres pour avancer, et comprendre où l’on va.
Sache en tout cas que tu nous rends fiers, sache que nous portons ton prénom dans nos cœurs comme un étendard, et que, quelle que soit ta route, tu pourras compter sur nos deux présences discrètes et fidèles pour t’accompagner encore un peu…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.