Chargement...
  • Allaitement / Maternage

    Lait maternel : 3 idées pour ne plus gaspiller cet or blanc même après péremption

    Lait maternel : 3 idées pour ne plus gaspiller cet or blanc même après péremption

    En tant que tire-allaitante, j’ai une petite réserve de lait maternel dans mon congélateur. Un jour, tête en l’air que je suis, j’ai oublié de congeler un pot de lait que j’avais tiré. Celui-ci ayant dormi plus de deux jours au réfrigération (réglementation du service de néonatalogie, autrement la leche league recommande jusqu’à 8 jours au réfrigérateur), il n’était plus bon à la consommation de mon petit loup, ce qui voulait dire : poubelle! Autant vous dire que j’en étais malade de devoir jeter autant de lait maternel. Je me suis donc posé la question : « comment utiliser mon lait maternel même après péremption? » et j’ai découvert quelques petites idées super intéressantes à réaliser !

    1 : le savon au lait maternel

    Je suis sûre que vous connaissez et utilisez quotidiennement divers savons, au lait d’ânesse, alep, marseille.. mais connaissez-vous ceux au lait maternel ? Nous savons tous à quel point le lait maternel est une petite merveille, que ce soit pour ses qualités nutritives ou curatives, il permet de soigner tout un tas de maux, de la conjonctivite à l’eczéma, en passant par les crevasses. Le savon au lait maternel rendra la peau de votre enfant toute douce, diminuera les rougeurs, diminuera l’excès de sébum, l’acné et les irritations. Cet or liquide rempli de vitamines et minéraux sera excellent pour la peau de votre enfant (et la vôtre aussi! Ben quoi? On utilise bien des savons à base de lait animal..)

    Une petite recette par ici

    2 : bijoux au lait maternel

    Récemment j’ai découvert les bijoux au lait maternel, appelés aussi galalithe « pierre de lait », une idée qui est ultra originale mais surtout très belle. On adore conserver les souvenirs de nos bouts de choux qui grandissent si vite : dessins, peintures, pâte à sel… c’est là tout l’intérêt de ces bijoux, un souvenir de notre allaitement si précieux (surtout quand il a été difficile) et de ces doux moments de tétées inoubliables. Une petite commémoration à son allaitement en gardant à jamais ce lien si particulier contre soi.

    Une petite recette par ici

    Je testerai prochainement une boutique qui fabrique ces petites merveilles, je vous en dirai plus prochainement 🙂

    3 : bain au lait maternel

    Dans un billet intitulé « Soigner bébé avec son lait maternel : 9 soins », nous abordons divers soins à base de lait maternel à intégrer dans le quotidien de vos enfants. Mais, je ne vous avais pas encore parlé de cette incroyable alternative naturelle au produit moussant à mettre dans le bain, un verre de lait maternel ! Il adoucira l’eau du bain et hydratera la peau de votre petit loup !

    Lait maternel : 3 idées pour ne plus gaspiller cet or blanc même après péremption

    Et si vous avez du lait en trop, toujours bon,  n’hésitez pas à l’intégrer dans vos recettes pour votre enfant : purées, gâteaux.. Et je vous parlerai prochainement du don de lait au lactarium !

     » L’espoir qui reste à l’humanité, c’est qu’un jour les parents puissent vraiment agir dans l’intérêt des enfants, qu’ils deviennent assez conscients pour être du côté de l’enfant et pour l’aider à se développer dans la liberté, l’intelligence et l’amour  » A.S Neill
    ×
     » L’espoir qui reste à l’humanité, c’est qu’un jour les parents puissent vraiment agir dans l’intérêt des enfants, qu’ils deviennent assez conscients pour être du côté de l’enfant et pour l’aider à se développer dans la liberté, l’intelligence et l’amour  » A.S Neill
  • Encore un peu de lecture

    2 Comments

  • Reply 7 solutions naturelles pour soigner un érythème fessier 11 février 2018 at 13 h 19 min

    […] vous avez allaité, la meilleure solution est en vous ! Votre lait maternel est totalement gratuit, bourré de propriétés et en abondance, alors quoi de mieux […]

  • Reply Clotilde 20 février 2019 at 19 h 40 min

    Bonjour, vous avez essayé la recette pour fabriquer de la galalithe au lait maternel ?
    D’après ce que j’ai compris, c’est la caséine qui précipite et qu’on sèche pour faire la galalithe. La recette du lien que vous donnez marche avec du lait de vache dont 80% des protéines sont des caséines. Le lait maternel en revanche n’a que 40% de ses protéines qui sont des caséines. J’ai appris cela à les dépends car j’ai essayé la recette et ça n’a pas marché, même en mettant plus de vinaigre, et je pense que c’est à cause de la teneur en caséine beaucoup moins importante… 🙁

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.