Accouchement : Les soins spéciaux que peut recevoir bébé

Accouchement Soins Spéciaux

Les bébés malades à la naissance ou peu après demandent des soins particuliers. Ils sont souvent nés avant terme. Ces enfants sont traités dans un service spécialisé.

Les services de néonatalogie

Certains hôpitaux possèdent des services de néonatalogie pour la prise en charge de nouveau-nés nécessitant des soins appropriés ; il peut s'agir d'unités spécialisées dans des services de pédiatrie, ou de services de réanimation néonatale pour les cas les plus sérieux. Le lieu et la durée du séjour de votre enfant dépendent de la gravité des problèmes.

Quand votre bébé ira mieux, vous serez sans doute autorisée avec le papa à le toucher dans sa couveuse ; cela peut être d'un grand réconfort pour lui et pour vous.

Les prématurés

Ce sont des bébés nés avant la 37ème semaine de grossesse. Les plus petits et les plus prématurés d'entre eux sont systématiquement admis dans un service de néonatalogie. Ils ont souvent des problèmes respiratoires, car la maturation de leurs poumons n'est pas achevée. On les nourrit habituellement par voie intraveineuse ou par sonde ; celle-ci, passée par le nez, arrive directement dans l'estomac. On utilise dans un premier temps du lait maternel ou une solution nutritive spéciale.

Avant de le laisser partir à la maison, on habituera progressivement l'enfant à boire au biberon ou au sein, et sa mère apprendra à lui prodiguer les soins sous la surveillance des infirmières.

Les nouveau-nés hypotrophiques (ou dysmatures)

Il s'agit de bébés dont le poids à la naissance est anormalement bas pour le terme, qu'il soit prématuré ou non. Les enfants dont le poids est inférieur à 2,5 kilos, qu'ils soient prématurés ou hypotrophiques, sont le plus souvent placés en couveuse.

Les jumeaux et les naissances multiples

Lors de grossesses multiples, les accouchements ont tendance à se déclencher prématurément. Soit parce que l'utérus se contracte trop tôt, soit à cause d'autres problèmes comme la toxémie (voir les complications de la grossesse). Lorsqu'ils ne sont pas prématurés, ces enfants sont souvent hypotrophiques. Ils sont donc couramment admis en service de néonatalogie.

La jaunisse

La jaunisse touche environ 30 à 40 % des bébés. Elle produit peu d'effet sur l'enfant, une baisse de l'appétit pendant quelques jours. On utilise parfois des rayons ultra- violets en traitement. Les cas graves nécessitant de changer le sang de l'enfant grâce à une transfusion sanguine sont très rares (exsanguino-transfusion) ; le bébé est alors suivi dans le service de soins intensifs.

Les bébés handicapés

Certains parents ont la malchance de donner naissance à un enfant handicapé. Ce handicap est généralement dû à des anomalies du processus de développement du fœtus ou à des difficultés pendant l'accouchement. Les parents éprouvent alors divers sentiments : tristesse, déception, colère ; certains même se sentent coupables de ne pas avoir mis au monde un être normalement constitué.

Dans ce cas, il faut toujours maintenir le dialogue, d'abord avec son conjoint, mais aussi avec l'équipe médicale. Des organismes spécialisés apportent leur soutien aux parents désemparés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.