Connect with us

Maternage

8 idées pour honorer un bébé non-né ou mort-né

Published

on

8 idées pour honorer un bébé non-né

« A toutes celles qui n’ont pas pu, qui n’ont pas su… et qui en gardent encore une blessure au coeur » (D. Meurois)

De la même manière que nous honorons certains changements émotionnels dans nos vies, comme le mariage, la naissance ou la mort, marquer la perte d’un enfant – fausse couche, né sans vie, interruption médicale de grossesse… – peut jouer un rôle important dans le processus de guérison.

Lorsqu’une femme voit sa grossesse s’arrêter de façon brutale et inattendue, elle doit faire le deuil de son enfant, de ses rêves, de ses espoirs. Une blessure profonde peut se créer dans son cœur, il est donc important qu’elle soit reconnue et apaisée.

Ces 10 idées seront des pistes, pour certaines des piliers dans votre processus de guérison.

1 : Planter un arbre en l’honneur de votre enfant

Planter un arbre, une plante ou encore une fleur peut être une merveilleuse façon de commémorer tout être perdu. Certaines femmes choisiront de planter un arbre à l’anniversaire de la fausse couche ou à la date d’échéance de la grossesse.

Selon la saison, à l’intérieur ou à l’extérieur, voir une plante en l’honneur de son enfant grandir est un moyen de raccrocher la vie à une perte douloureuse.

2 : Ecrire

Vous n’avez pas besoin d’être un poète ou même un bon écrivain, le but est de laisser les mots couler sur le papier, confier à votre bébé ce que vous avez sur le cœur. Vous pourrez lire cette lettre jusqu’à ce que vous vous sentiez prête pour une nouvelle phase de votre vie. Ecrire ses sentiments est un pilier dans la guérison, un outil bénéfique libérateur.

3 : Faire une cérémonie

Une simple et belle cérémonie peut se faire en privé, seul, religieusement, en couple ou entouré de sa famille et ses amis. Il existe également des cercles privés, comme les tentes rouges pour faire cette cérémonie également. Dans tous les cas, il est préférable pour la mère de faire ce qu’elle pense être juste pour son processus de guérison.

4 : Allumer une bougie chaque année

L’une des façons les plus simples et les plus belles d’honorer les fausses couches est d’allumer une bougie. La flamme représente la vie éternelle de l’âme. Le plus souvent, cela se déroule sur une étagère, le haut d’une commode ou un rebord de fenêtre, ou peut-être dans le jardin ou un endroit spécial dans la nature sauvage. Vous pouvez également créer un petit espace avec des souvenirs qui représentent votre enfant, que ce soit une image ou un poème.

5 : Lâcher des ballons

Tout comme la cérémonie, vous pouvez choisir de faire cet événement en couple, seul ou entouré de vos proches. L’objectif est de pouvoir adresser un message à cet enfant perdu qui sera lié au ballon.

Si vous êtes plusieurs à lâcher des ballons, voyez avec la sous-préfecture pour en faire la demande au préalable.

6 : Garder un journal de vos sentiments

Ecrire vos sentiments sur le papier peut être une expérience remarquablement cathartique. Écrire dans un journal est comme confier à un ami qui ne vous jugera jamais. Vous pouvez également commencer un blog sur votre expérience ou créer une page commémorative en ligne pour votre bébé. Beaucoup de femmes choisissent d’écrire de la poésie ou des chansons en l’honneur de leurs bébés.

7 : Un bijou

Un souvenir physique, comme un collier, un bracelet ou une bague peut être une façon magnifique d’honorer la perte d’un bébé à n’importe quel stade. Vous pourrez l’avoir toujours avec vous et le transporter n’importe où. En cherchant sur Internet vous pourrez trouver des bijoux de perte de grossesse, de nombreux sites en proposent de très jolis et personnalisables. Alternativement, si vous pouvez, créez vos propres bijoux commémoratifs.

8 : Créer un souvenir en l’honneur de votre bébé (peinture, tricot…)

L’acte de création d’une œuvre d’art est très curatif. Versez tout ce que vous ressentez dans la peinture, le collage, le pastel, l’argile ou les crayons de couleur. Faites participer votre partenaire s’il veut le faire. Ne vous inquiétez pas de la technique, ou d’être parfait, créez simplement. Choisissez des couleurs qui vous attirent et semblent vous correspondre.

Tu ne verras jamais le soleil

Tu as été envoyé pour être bercé dans nos bras
Mais tu étais trop petit pour naître aujourd’hui
Tes mains, pieds et oreilles étaient pourtant si parfaits
Maman et papa ont partagé leurs rêves
Seras-tu une fille ou un fils ?
Nous t’avons pris dans nos bras, notre tout petit
Pour comprendre que nos rêves se sont envolés
Tu ne pourras jamais sentir les fleurs, entendre la pluie
chasser les papillons et rire aux éclats
Tu ne verras jamais le soleil
Au revoir, notre tout petit

Anonyme

" L'espoir qui reste à l'humanité, c'est qu'un jour les parents puissent vraiment agir dans l'intérêt des enfants, qu'ils deviennent assez conscients pour être du côté de l'enfant et pour l'aider à se développer dans la liberté, l'intelligence et l'amour " A.S Neill

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Advertisement

LES + VUES

Formation pour les parents - Au bonheur d'éduquer - Parentalité Positive
Cliquez-ici
close-image

Concours - 300€ à gagner ! 

Gagnez un ergobaby et un domo ! Selection et tirage par mail ! Valeur 300€ 
S'INSCRIRE
close-link