La motricité libre … c’est quoi ?

La motricité libre … c’est quoi ?

La motricité libre est le fait de laisser bébé faire seul les découvertes de ses mouvements , de son corps et de ses capacités à se déplacer. C’est laisser libre cours à tous les mouvements spontanés de l’enfant sans les lui enseigner. En pratique , il est question d’utiliser le moins possible le transat , parc , chaise haute , tout ce qui pourrais limiter les gestes de bébé.

Par exemple, poser une couverture au sol ou un tapis d’éveil et y laisser bébé sans interagir à ses mouvements , en le laissant seul découvrir son corps, ses capacités. Si le bébé ressens le besoin de bouger , il le fera . De ce fait , l’enfant  développera son autonomie et aura de plus en plus confiance en soi.

Il ne suffit pas seulement de laisser le bébé seul au sol mais aussi de lui montrer que vous aussi avez confiance en lui et ses capacités motrices. Celui ci le poussera à se mouvoir et à se développer de jour en jour sans qu’on n’intervienne. N’hésitez pas à lui dire que vous êtes fier de lui et de ses exploits, cela ne pourra être que bénéfique.

Attention à ne pas mettre bébé dans une posture qu’il ne sait pas faire lui même. Par exemple, ne le mettez pas assis s’il ne sait pas le faire , il est complètement inutile de le caler avec une dizaine de coussins . Forcer bébé à avoir une position précise  ne l’aidera pas à le faire. Ceci est valable pour tout autre stade de développement comme la marche.

Pourquoi la motricité libre ?

De nombreux bienfaits se cachent derrière cette méthode:

  •  Premièrement , le respect du corps de l’enfant. Le fait de le  » forcer  » à être dans une position dont il ne sait pas faire de lui même ni s’en défaire a des effets néfastes sur son corps. Si l’enfant ne le fait pas lui même, c’est que son corps n’en est pas capable. Nombreuses études et avis de pédiatres affirment cela.
  • Deuxièmement, le développement de l’autonomie et de leurs confiances en soi. Un enfant  qui apprend de lui même ne peut qu’être fier et être confiant. Plus il essaiera, plus il apprendra et plus il acquerra l’assurance dans son corps ainsi que la prudence à réagir avec adresse aux chutes et incidents qui peuvent accompagner leurs jeux. En expérimentant et en découvrant leurs possibilités motrices, l’enfant développe un esprit d’initiative, une curiosité et un intérêt pour la découverte du monde, il fait preuve d’attention et de persévérance dans leurs tentatives ; il découvre le plaisir de l’activité riche, autonome et éprouve un sentiment de réussite.

Justine

" L'espoir qui reste à l'humanité, c'est qu'un jour les parents puissent vraiment agir dans l'intérêt des enfants, qu'ils deviennent assez conscients pour être du côté de l'enfant et pour l'aider à se développer dans la liberté, l'intelligence et l'amour " A.S Neill

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.