Maternage

La langue des signes retarde-elle l’apparition de la parole ? (+guide offert)

La langue des signes retarde-elle l’apparition de la parole ? (+guide offert)

Dans cet article, je vais répondre à la question qu’on me pose systématiquement au sujet du langage des signes pour bébé.

A savoir : les signes retardent-ils l’apparition de la parole ?

Mais avant ça, j’aimerais vous raconter une histoire.

C’est l’histoire d’une mère qui interdit à son enfant de déambuler à 4 pattes…

Depuis qu’elle sait qu’elle va devenir Maman, elle est très excitée. Elle pense avec émotion au moment où son enfant fera ses premiers pas. Elle aimerait que ce moment arrive le plus tôt possible pour qu’elle puisse bientôt aller au parc, se promener, courir, danser avec son enfant. Pour elle, le problème, c’est que trop d’enfants crapahutent à 4 pattes. Ils rampent pour aller d’un point A à un point B. C’est dommage. Cela va retarder le moment où ils vont marcher.

Pourquoi selon elle?

Parce que si marcher à 4 pattes suffit pour se déplacer, pourquoi les bébés iraient-ils se mettre dans une position instable sur les deux pattes arrière pour marcher ? Cela n’a pas de sens.

Cela n’a pas de sens, effectivement. Mais c’est surtout cette histoire qui n’a pas de sens…

Qui peut penser comme cela ? Personne. Et heureusement, cette maman n’existe pas. Pourtant, c’est comme ça que raisonnent certains parents quand on parle du langage des signes pour bébé.

« Cela va retarder l’apparition de la parole s’il peut s’exprimer par signe.
Il ne fera pas l’effort de parler. »

C’est tout aussi absurde, vous ne trouvez pas ?

signer avec bébé retarde l'apparition de la parole vraiment

C’est ce qu’on va démontrer dans cet article.

Mieux même : je vais vous montrer pourquoi c’est tout le contraire en fait.

Vous êtes prêt ?

Alors mettez votre blouse blanche et penchons-nous d’abord sur les études scientifiques à ce sujet.

Qu’en dit la science ?

qu'en dit la science

La plupart des études montrent que les bébés signeurs parlent en moyenne plus tôt, avec plus de vocabulaire et font des phrases plus complexes que leurs camarades non signeurs.

Par exemple, le professeur Daniels, une professeur de l’université de Penn State aux Etats-unis a montré que les bébé signeurs obtenaient de meilleurs résultats au Peabody Picture Vocabulary Test (un test de vocabulaire pour les enfants américains).

(Voici les références de l’étude: Daniels, M. (October, 1994). The effects of sign language on hearing children’s language development. Communication Education, 43, 291-298.)

Et c’est assez logique en fait.

Pour plusieurs raisons :

D’abord on ne s’arrête pas de parler à son enfant parce qu’on signe avec lui.

Il reste plongé dans un bain de langage au quotidien.

Donc les signes viennent en plus du langage oral. On ne remplace pas les mots par des signes. On fait les deux en même temps.

Et c’est bénéfique pour l’apprentissage de la parole. C’est ce qu’on va voir maintenant.

A votre avis, comment les enfants apprennent-ils à parler ?

Par immersion et mimétisme.

Comment ça marche ?

Ils sont plongés dans un bain de langage. Ils entendent des gens parler toute la journée autour d’eux. Ils captent quelques mots d’abord. Ils les associent à des situations. Puis ils essayent de les utiliser eux-mêmes. Parfois à bon escient. Parfois non. Ce n’est pas grave, ça fait partie du processus d’apprentissage.

La réaction de leur entourage (c’est-à-dire vous, la plupart du temps) indique s’ils sont dans le vrai ou non. Et ils avancent petit à petit. Ils apprennent de plus en plus de mots. Puis font des phrases etc…

Bien sûr ce processus continu est inconscient, mais c’est comme cela que ça fonctionne.

Que se passe-t-il quand les parents introduisent les signes dans le quotidien de bébé ?

Non seulement, bébé entend ses parents parler, mais il associe également des signes à des situations.

Le résultat :

Les signes sont autant d’indices supplémentaires pour que bébé puisse faire son travail d’association. C’est un peu comme si à chaque page d’un manuel d’exercices de maths, il y avait dans la marge une aide supplémentaire pour utiliser la bonne formule et terminer l’exercice.

Pratique, non ?

Mais ça va même plus loin.

Mentalement et physiologiquement, bébé est capable d’apprendre à signer bien avant de parler. Il va donc d’abord associer un signe avec un concept. Pour parler, bébé doit avoir un déclic. Il doit comprendre une chose importante : l’association entre une chose et la façon de le déterminer.

J’explique :

Regardez ces deux images.

2 tables différentesVous voyez 2 tables. Pourtant ces tables sont différentes. Mais elles sont appelées de la même façon. On a associé un mot avec un concept. C’est une étape fondamentale dans l’apprentissage de la parole. Tout le monde passe par là.

Cette étape, les bébés signeurs la réalisent beaucoup plus tôt que les autres bébés. Ils associent un mot signé avec un concept.

Ensuite les bébés grandissent. Leurs capacités se développent. Et ils sont prêts à parler.

Mais les bébés signeurs ont un temps d’avance puisqu’ils ont déjà acquis cet apprentissage essentiel. Il ne leur reste plus qu’à associer le mot parlé au concept. Et ça, c’est plus facile. C’est presque du gâteau pour eux.

D’ailleurs, n’avez-vous pas remarqué qu’il est plus facile d’apprendre une seconde langue étrangère quand on en parle déjà une ?

Pourquoi ?

Parce que notre cerveau est entrainé à exprimer des concepts avec des mots différents. C’est donc plus facile d’associer un autre mot à ce concept.

Ce serait exagéré de dire qu’avec les signes, bébé a déjà appris une langue (signes) et qu’il est plus facile pour lui d’en apprendre une nouvelle (parole), mais vous voyez l’idée.

D’ailleurs les signes permettent souvent aux parents de comprendre les premiers babillages de leurs enfants.

« Le premier mot d’Henry fut « manger » (il y a des choses importantes dans la vie !). S’il ne m’avait pas fait le signe « Manger » en même temps qu’il prononçait le mot, je ne l’aurais probablement pas compris. » Morgane, Maman d’Henry.

Les signes viennent surligner les mots.

Voyez-les comme des stabilos. Ils mettent en valeur les efforts de communication de votre bébé. Et ils vous permettent d’y répondre positivement.

Et ça, c’est très important.

Prenons un exemple, vous voulez bien ?

Imaginez. Vous êtes en train d’apprendre l’anglais. Ou l’allemand. Votre prononciation est balbutiante. C’est normal, c’est le début.

Maintenant, imaginez deux situations complètement différentes. Vous prononcez un mot et:

  1. Votre professeur ne réagit pas tant que vous n’avez pas prononcé le mot à la perfection.
  2. Malgré votre prononciation défaillante, votre professeur vous encourage et vous montre que vous êtes sur la bonne voie.

A votre avis, quel professeur vous permettra de parler plus vite et mieux ?

Le second, c’est évident.

Et bien, c’est la même chose avec les signes.

Les signes permettent à bébé de se sentir compétent dans la communication. Il est très fier de son accomplissement. Son estime de soi et sa confiance en lui en sortent grandies. Et lui aussi grandit au passage.

Plein d’assurance et motivé, bébé s’élancera plus facilement sur le chemin de cette nouvelle compétence qu’est le langage oral.

En conclusion :

Les signes représentent une étape pour bébé dans son apprentissage de la communication. C’est comme si vous lui proposiez de monter sur un tabouret pour qu’il puisse accéder au lavabo.

Les signes lui permettent de faire l’expérience de la communication dès que ses petites mains en sont capables. Quand il sera en mesure de reproduire les mots que vous prononcez, il le fera.

Et ça arrivera d’autant plus vite qu’il aura déjà emmagasiné de l’expérience. Il sera déjà un vrai petit communiquant qui aura le goût d’aller vers les autres.

Donc, non, les signes ne retardent pas l’apparition de la parole. C’est même tout le contraire.

J’ai une dernière question pour vous :

Vous commencez quand ?

Le langage des signes pour bébé est un cadeau magnifique que l’on fait à son enfant.

Non seulement, il permet à l’enfant de s’épanouir, mais c’est aussi l’occasion de passer des moments de complicité merveilleux ensemble.

De se rapprocher. De nouer un peu plus fort ce lien magique qui nous unit avec nos enfants.

Et c’est très facile à mettre en œuvre.

D’ailleurs, pour vous aider, on a préparé un guide gratuit de démarrage rapide du langage des signes pour bébé.

couverture guide démarrage rapide du langage des signes pour bébé par www.bébéblabla.frAvec ce guide, vous aurez entre les mains tout ce dont vous avez besoin pour signer avec votre bébé en 5 minutes chrono !

BébéBlaBla (1)

Article écrit par Yann pour oummi-materne.com, co-fondateur de bebeblabla.fr, le site pour apprendre le langage des signes pour bébé en s’amusant.

Comments (1)

  1. […] ma sœur ma parlé d’une nouvelle méthode venue des Etats-unis, appelé « Baby Signs » La langue des signes pour bébé. Cette méthode débarque aujourd’hui en France et remporte un véritable succès, même si […]

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

TOI AUSSI TU VEUX ARRONDIR TES FIN DE MOIS ? ALORS FAIT COMME MOI ! 
EN SAVOIR PLUS
close-image