Comment éveiller bébé à la piscine ?

Bébé Nageur Famille Piscine

Si à l'origine, le but de cette activité était de permettre aux tout-petits d'être capables de se sortir d'une chute accidentelle dans l'eau, et d'en faire des bébés nageurs avant l'heure, aujourd'hui c'est différent. En effet, les bébés nageurs d’aujourd’hui n’ont rien à voir avec ceux d’hier. Fini les petits qu’on lâche dans l’eau. Maintenant, on se détend en famille, pour découvrir son corps autrement et s’épanouir.

Pour que bébé s’épanouisse dans la piscine

L'objectif premier des petits nageurs et de leurs parents est de vivre des moments privilégiés, de rechercher le plaisir dans l'eau et de s'approprier le milieu aquatique, chacun à son rythme. La majorité des parents (80 %) est âgée de 25 à 40 ans. Près des trois quarts viennent avec un enfant et un peu plus de la moitié avec deux. Ils suivent cette activité pendant au moins deux ans.

Après avoir vécu neuf mois dans un milieu liquide, votre bébé retrouve dans l'eau de la piscine des sensations affectives et sécurisantes. Le milieu aquatique lui permet aussi de réaliser des mouvements du corps qu'il ne pourrait pas faire sur la terre ferme ! Ces mouvements lui permettent de construire son schéma corporel (peut-être un peu plus vite) et de se repérer dans l'espace (découverte sur l'eau et sous l'eau).

Au-delà de ces apprentissages et de cet éveil sensori-moteur, ces séances représentent des moments de détente et de complicité pour bébé et ses parents. Pour certains, c'est aussi une manière d'apprendre à maîtriser leur peur de l'eau, à ne pas la transmettre à leurs enfants.

Hervé, père de trois enfants, ayant longtemps fréquenté le jardin d'eau, fait part de ses impressions : « Après une semaine de travail intense, les séances de bébés nageurs, le samedi, étaient un moment privilégié. Ce temps était centré sur la famille. Nous étions avec les enfants, à partager des moments de jeux et de plaisir, à les observer, à les accompagner, à les aider à devenir autonomes et à l'aise dans l'eau, en fait à grandir. »

Les bébés ne peuvent nous livrer ce qu'ils ressentent pendant ces séances aquatiques mais, devenus adultes, ils s'expriment et opèrent certains rapprochements. Ainsi, Gypsy, danseuse contemporaine, explique « Il est pour moi quasi certain que ma passion, puis maintenant ma profession de danseuse contemporaine est liée, pour partie, à cette mémoire du corps plongé dans l'eau et aux différentes activités qui en découlent. Le plaisir de se mouvoir dans l'eau a participé à l'élaboration de mon schéma corporel, à la visualisation de mon corps dans l'espace. »

Les premiers contacts de bébé avec l'eau se font progressivement. A quatre mois, la séance dure quinze minutes environ. Petit à petit, elle s'allonge pour atteindre, à six mois environ, quarante minutes. Les animateurs, ayant suivi une formation spécifique, sont là pour guider parents et enfants, sans rien imposer.

Bebe Nageur Eveil Piscine
© istock

Bébé à la piscine : De quatre mois à un an

Tenu à la verticale dans les bras de maman ou papa, tous les sens de bébé sont en éveil. Il découvre la surface de l'eau qui scintille et les bruits étouffés de la piscine. Puis son corps entre en contact avec l'eau, un peu comme s'il s'agissait d'une caresse, d'un câlin. A ce moment, à vous, parents, d'être attentifs aux mimiques de votre bébé et de réagir en conséquence. Si son visage exprime le bien-être, le plaisir, glissez-vous un peu plus loin dans l'eau avec lui. Il reflète un sentiment d'appréhension, d'inquiétude face à ce milieu inconnu. Rassurez-le. Familiarisé avec l'eau, il aimera être allongé sur le dos, dans vos bras, couché sur une natte.

Différents supports installés par les animateurs sont à disposition : nattes flottantes sur lesquelles bébé peut être couché à plat ventre ou sur le dos, tapis, bacs d'immersion, toboggans, bateaux, maisons flottantes, etc. Autant d'objets ludiques qui concourent à la détente physique.

Bébé à la piscine : Entre un an et dix-huit mois

Il est passé de la position assise à quatre pattes, puis à la verticalité avec l'acquisition de la marche. A la piscine, il n'appréciera peut-être plus d'être allongé dans l'eau. Là aussi, Lil préfère la position verticale. Au début, aidez-le dans sa phase de construction motrice verticale en le tenant par les deux mains, puis par une main, en lui donnant un rondin pour appui ou en l'équipant d'une petite bouée.

Avec l'acquisition de la marche, un début d'autonomie se profile. Celle-ci peut se concrétiser par la première immersion complète avec mise en place du réflexe d'apnée. Laissez-le décider seul. Soyez là pour le récupérer en le rattrapant sous les aisselles. Progressivement, il comprendra qu'en pédalant il peut remonter à la surface.

Pour jouer, il appréciera certainement les toboggans qui lui permettent de glisser et plonger dans l'eau, les rochers en plastique, etc.

Bebe Nageur Epanouissement
© istock

Bébé à la piscine : Entre dix-huit mois et trois ans

Il arrive que l'enfant ne veuille plus entrer dans l'eau. C'est l'âge du non". Il manifeste son indépendance en restant sur le bord de la piscine à manipuler l'eau en jouant avec divers objets, mais n'y rentre pas. Là encore, patience. Il entrera à nouveau dans l'eau lorsqu'il en aura envie.

Au-delà de trois ans, les parents délaissent cette activité, les enfants s'orientant vers d'autres sports. Ceux qui poursuivent apprécient les jeux collectifs. Ils ont maintenant une grande aisance dans l'eau. Ils veulent aller plus loin. On peut alors leur proposer d'apprendre des mouvements plus coordonnés. Mais l'activité de ces enfants nageurs ne deviendra pas, pour autant, un cours de natation.

Laissons-les jouer, barboter, s'éclabousser jusqu'à six ans.

À lire aussi : Porter bébé : 4 positions « bien-être »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.