Les pleurs de bébéMaternage

5 raisons pour lesquelles il est bon que votre bébé se réveille la nuit

Combien de fois avons-nous entendu la fameuse question : « Ton bébé fait-il ses nuits? ». On peut la mettre dans le top 3 des questions qui fâchent le plus les jeunes parents.

On a souvent expliqué aux parents comment faire dormir leur enfant, pourquoi, comment, etc.. Mais on a surtout oublié tous ces parents qui se lèvent la nuit. Parfois, de nombreuses fois. Eux, qui seront envahis par les questions, comme : « Pourquoi est-ce que mon enfant ne dort pas une nuit complète? » qui se prendront en pleine face les critiques, jugements et questions lourdingue sur le sujet du sommeil de son propre enfant. Beaucoup de parents ont donc intégré qu’un bébé qui ne dort pas une nuit entière est « hors-norme », qu’il n’est finalement peut-être pas « normal ». (Je déteste ce mot, je déteste les normes, mais adaptons-nous.)

Sauf qu’aujourd’hui, j’ai envie de penser différemment et rassurer aussi ces parents qui ne font pas leurs nuits. Je vais vous donner 5 bonnes raisons pour lesquelles votre enfant se réveille la nuit. Ca n’enlevera pas vos cernes, nous sommes d’accord mais j’espère qu’il vous fera un peu de bien.

Je précise que deux points mettent davantage l’allaitement en avant puisque c’est généralement un argument qui revient souvent sur la table : « Il ne fait pas ses nuits car tu l’allaites ». Mais pour certains points, il est question de « besoin » et cela concerne tous les bébés et peu importe s’il est allaité ou biberonné.

Voici 5 raisons pour lesquelles il est bon que votre bébé se réveille la nuit

1. Les bébés ont besoin de proximité

Les nouveau-nés sont conçus pour la proximité physique avec leurs parents, en particulier la mère. Cela assure la survie du bébé. Sans cela, le bébé va pleurer, devenant de plus en plus frénétique. Mais le bébé finira par abandonner, son système biologique supposant l’abandon.

Physiquement, ces bébés peuvent sembler être la quintessence d’un « bon bébé », mais biologiquement, leur corps est une tempête d’hormones du stress.

Les nouveau-nés ont besoin d’être proches de leurs parents, d’avoir de nombreux contacts physiques et d’être allaité (quand c’est le cas) fréquemment. C’est ce qui indique au corps du nouveau-né que tout va bien et que sa survie est assurée. Même si nous éliminons la composante émotionnelle, les bébés élevés avec moins de stress se développent naturellement mieux.

2. Les bébés ont faim, surtout la nuit

Les nouveau-nés, avec leur estomac minuscule, sont conçus pour être allaités au moins 8 à 12 fois en 24 heures.

Un nouveau-né qui est allaité au sein va parfois téter de temps à autre pendant quelques heures – aussi appelé allaitement en grappe – et parfois il allonge les périodes d’allaitement de sorte qu’il y ait quelques heures entre les deux. C’est tout à fait normal, et c’est exactement comme ça que l’allaitement doit fonctionner. Les bébés ont souvent besoin de téter, non seulement pour leur croissance et leur nutrition, mais aussi pour les facteurs de santé contenus dans le lait maternel afin que leur système immunitaire puisse démarrer rapidement. C’est aussi en partie à cause de la fréquence que l’allaitement maternel protège contre le SMSN (syndrome de mort subite du nourrisson).

Il est également tout à fait normal qu’un nouveau-né veuille se réveiller plusieurs fois la nuit pour téter. Et cela peut inclure un peu d’alimentation en grappes.

Chez les bébés plus âgés, de nombreux parents remarquent qu’il y a des moments où ils dorment plus longtemps la nuit et d’autres moments où ils commencent à se réveiller plusieurs fois la nuit pour téter de nouveau. C’est tout aussi normal. Le bébé doit obtenir toutes les calories dont il a besoin d’une façon ou d’une autre, et s’il n’y parvient pas en tétant aussi souvent pendant la journée – que ce soit à cause de l’horaire chargé de la mère ou parce que le bébé devient plus actif – il se réveillera plus souvent affamé le soir.

Mais ce qu’un adulte perçoit comme « dormir la nuit » peut être très différent de ce qu’on considère en réalité comme « dormir la nuit » pour un bébé. Les bébés de 6 mois peuvent être à dormir 5 à 6 heures la nuit. C’est considéré comme « dormir toute la nuit ». Il n’est pas réaliste de s’attendre à ce qu’un nouveau-né, ou même un bébé plus âgé, dorme 8, 10 ou plus d’heures par nuit sans interruption.

3. La production de lait maternel dépend (entre autres) des tétées la nuit

La quantité de lait maternel produite par l’organisme de la mère dépend de la quantité et de la fréquence de l’extraction du lait, que ça soit par les tétées directement ou par le tire-lait. Même si une mère serre le minimum recommandé de huit tétées pendant la journée, la nuit -qui est la période la plus longue- sans tétées ou tirage, indique au corps qu’elle n’a pas besoin d’autant de lait.

Essentiellement, le fait de sauter des nuits entame le processus de sevrage! Alors, le corps commence à produire moins de lait, pas seulement la nuit mais aussi le jour. Pour produire plus de lait, il est impératif que la mère allaite (ou tire) plus souvent, y compris la nuit.

Voici un autre petit détail à ajouter au dossier de l’allaitement maternel la nuit: l’hormone productrice de lait de la mère, la prolactine, atteint son apogée la nuit. Ainsi, les mamans produisent plus de lait la nuit, ce qui fait de l’allaitement maternel la nuit un excellent conseil pour augmenter une faible production de lait maternel.

4. Les schémas relationnels sont difficiles à rompre

Pour créer des liens avec bébé, il faut que les parents et le bébé apprennent les signaux de l’autre et que les parents apprennent comment réagir au mieux à ces signaux. Cette première étape de la relation parent-enfant établit également le fondement de l’attachement. Si les parents obligent leur bébé à dormir plus longtemps (le recoucher alors qu’il n’est plus fatigué) que celui pour lequel il a été conçu biologiquement, il y a un grave manque d’initiation. Ces parents ignorent essentiellement les besoins émotionnels de leur bébé, ce qui est le tout début de leur relation.

Bien qu’il ne soit pas impossible que les relations parent-enfant changent, il est beaucoup plus difficile une fois qu’on a établi des modèles de relations les uns avec les autres – par exemple, un parent qui rejette les indices d’émotions d’un bébé, et le bébé, par conséquent, apprend que le parent n’est pas intéressé par une relation à double sens. Effet boule de neige, à moins que le parent ne choisisse consciemment de briser ces habitudes relationnelles. Mais croyez-moi, c’est très difficile à faire et cela peut prendre des années pour regagner la confiance d’un enfant.

5. Les enfants ont besoin de savoir que le rôle parental ne s’arrête pas à l’heure du coucher

Enfin, j’espère que les parents considèrent qu’enseigner aux bébés à dormir toute la nuit avant qu’ils ne soient prêts leur apprend aussi à ne pas demander de l’aide quand ils en ont besoin. Il est probable qu’une mère sait si son bébé a un problème de santé,mais les tout-petits formés au sommeil dès le plus jeune âge risquent de ne pas aller voir leurs parents la nuit. Ce ne sont pas seulement des situations comme un mauvais rêve ou un petit accident (pipi..), mais aussi des situations plus graves comme la nausée ou une crise d’asthme.

Certes, la plupart des parents accordent probablement de la clémence dans leurs attentes en matière de sommeil lorsque de tels problèmes se posent, mais un enfant ne devrait pas grandir en sentant que seuls ses besoins physiques sont importants. Nier les besoins émotionnels d’un bébé est également grave.

 » L’espoir qui reste à l’humanité, c’est qu’un jour les parents puissent vraiment agir dans l’intérêt des enfants, qu’ils deviennent assez conscients pour être du côté de l’enfant et pour l’aider à se développer dans la liberté, l’intelligence et l’amour  » A.S Neill
×
 » L’espoir qui reste à l’humanité, c’est qu’un jour les parents puissent vraiment agir dans l’intérêt des enfants, qu’ils deviennent assez conscients pour être du côté de l’enfant et pour l’aider à se développer dans la liberté, l’intelligence et l’amour  » A.S Neill

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

TOI AUSSI TU VEUX ARRONDIR TES FIN DE MOIS ? ALORS FAIT COMME MOI ! 
EN SAVOIR PLUS
close-image