12 traditions autour de l’accouchement dans le monde

12 traditions autour de l’accouchement dans le monde

La puissance de l’enfantement est à la fois unique et universelle. Bien que les femmes donnent naissance depuis l’aube de l’humanité,  les pratiques, les rituels et les coutumes de nombreuses sociétés sont restées sacrées au cours des siècles, tandis que d’autres ont mis en place des nouvelles techniques hospitalières concernant l’accouchement.

Voici quelques-unes des traditions d’accouchement les plus incroyables du monde entier qui nous montrent à quel point la naissance est extraordinaire et diversifiée

1- Amérique latine

Dans de nombreux pays d’Amérique latine, il existe une tradition appelée « la cuarentena », une coutume qui se traduit approximativement par « la quarantaine ». Pendant une période d’environ 40 jours à six semaines, la jeune maman est invitée à rester allongée avec son bébé afin de se reposer et encourager le lien mère-enfant. Ses proches viennent s’occuper des tâches ménagères, de la cuisine, des autres autres enfants pour qu’elle n’ait rien à faire. Au bout de quarante jours, la jeune maman reçoit un soin rebozo, bénéficiant ainsi de ses bénéfices dont le nettoyage les toxines dues à la grossesse, et marque cette nouvelle étape importante dans la vie d’une femme.

2- Togo

Dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, une superstition dit que les femmes qui accouchent doivent faire le moins de bruit possible. Selon laquelle les cris et les bruit forts attireraient les esprits maléfiques. Les femmes sont donc encouragées à rester aussi silencieuses que possible pendant la naissance.

3- Peuple inuit

Dans la culture traditionnelle inuite, la plupart des femmes ont reçu un soutien d’une sage-femme pendant l’accouchement. Les sages-femmes étaient des femmes locales qui avaient acquis de l’expérience en fréquentant de nombreuses naissances. Dans la culture inuite, la naissance est traditionnellement une affaire calme et relativement pacifique. En fait, les sages-femmes inuites avaient l’habitude de murmurer toutes leurs indications auprès des femmes donnant naissances.

4- Comanche

La tribu Comanche est une population indigène qui vivait autrefois dans un endroit connu sous le nom Comancheria. Traditionnellement, les femmes Comanche s’accroupiaient sur des pierres chaudes pendant le travail, pensant que la douleur fournissait un soulagement de la douleur. Elles pensaient également que cela aider à préparer l’étirement du périnée.

5- Bali

Une ancienne tradition à Bali se centre autour du placenta, ou plus précisément sur son enterrement, un organe considérée par certains Hindous comme « vivants ». Le placenta est nettoyé , placé dans un récipient avec une graine et enterré à l’extérieur de la maison dans le cadre d’une cérémonie complexe et détaillée. Le jeune arbre sera utilisé pour enseigner à l’enfant l’importance de la responsabilité. À mesure que l’enfant grandit, il est chargé de prendre soin de l’arbre.

6- Japon

Au Japon, l’accouchement est une expérience naturelle et belle qui ne se termine pas une fois que le bébé entre dans ce nouveau monde. La tradition veut que pendant un mois après l’accouchement, la nouvelle mère revienne dans la maison de ses parents avec son bébé, reste au lit pour créer un lien avec son enfant, retrouver des forces.. Les membres de sa famille s’occuperont des tâches ménagères, de la cuisine.

7- Hollande

Aux Pays-Bas l’accouchement à domicile n’est pas un projet alternatif comme cela peut être le cas en France, aujourd’hui c’est une femme sur six qui accouche chez elle. Les Hollandais considèrent la naissance comme une partie naturelle de la vie par opposition à la maladie, de sorte que certaines femmes souhaitent s’éloigner du milieu médical, en étant accompagné uniquement d’une sage-femme et préférant son cocon familiale et familié.

8- Brésil

Bien qu’il soit habituel dans de nombreux paysd’apporter des cadeaux à une jeune maman, il est rare que ce soit elle qui en face. Cependant, au Brésil, de nombreuses nouvelles mamans font exactement cela lorsque les visiteurs viennent la visiter à l’hôpital après l’accouchement.

9- Turquie

En Turquie, il est traditionnel pour les nouvelles mères de consommer une boisson appelée « lohusa serbeti«  qu’on pourrait traduire littéralement par « le sirop de l’accouchée ». Une boisson composée de cannelle, clous de girofle, du sucre et des colorants alimentaires rouges. Il est servi pour la nouvelle maman à l’hôpital et ensuite à domicile, à toutes les personnes qui viennent lui rendre visite après l’accouchement. Elle peut être servie chaude ou froide avec des petites douceurs salés pour contrebalancer son côté sucré. Cette boisson traditionnelle est considérée comme fortifiante et revigorante, donnée en principe à la jeune femme qui vient d’accoucher pour lui redonner des forces.

10- Egypte ancienne

Dans l’Egypte ancienne, le sang menstruel était un bon médicament. Après la naissance d’un enfant, le sang serait frotté sur la peau du bébé pour le protéger des mauvais esprits.

11- Nigéria

Dans certaines régions du Nigeria rural, ils pratiquent une tradition appellée « Omugwo », où la grand-mère donne au bébé son premier bain, si celle-ci n’est pas disponible ça sera alors une tante ou une amie proche. Ce petit geste montre à la mère qu’elle n’est pas seule dans l’éducation de son enfant, et que la communauté des femmes se rassemblera autour d’elle.

12- Italie

La tradition connue sous le nom de  « camicino della fortuna » en Italie, consiste à donner une veste, un petit gilet pour le bébé à sa mère après son troisième mois de grossesse. Il est généralement fait de soie ou de coton, est le plus souvent il est blanc. Il est porté juste après la naissance, car il semble apporter de la chance. Il est généralement transmis par une amie de la famille dont son bébé a lui aussi porté ce vêtement. Une fois le nouveau-né à porté la veste, il est mis à l’abris sans être lavé jusqu’à ce qu’il soit transmis à une prochaine maman.

La puissance de l’enfantement est à la fois unique et universelle. Bien que les femmes donnent naissance depuis l’aube de l’humanité,  les pratiques, les rituels et les coutumes de nombreuses sociétés sont restés sacrés au cours des siècles, tandis que d’autres ont mis en place de nouvelles techniques hospitalières concernant l’accouchement.

Voici quelques-unes des traditions d’accouchement les plus incroyables du monde entier qui nous montrent à quel point la naissance est extraordinaire et diversifiée.

1- Amérique latine

Dans de nombreux pays d’Amérique latine, il existe une tradition appelée « la cuarentena », une coutume qui se traduit approximativement par « la quarantaine ». Pendant une période d’environ 40 jours à six semaines, la jeune maman est invitée à rester allongée avec son bébé afin de se reposer et encourager le lien mère-enfant. Ses proches viennent s’occuper des tâches ménagères, de la cuisine, des autres enfants pour qu’elle n’ait rien à faire. Au bout de quarante jours, la jeune maman reçoit un soin rebozo, bénéficiant ainsi de ses bénéfices dont le nettoyage des toxines dues à la grossesse, et marque cette nouvelle étape importante dans la vie d’une femme.

2- Togo

Dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, une superstition dit que les femmes qui accouchent doivent faire le moins de bruit possible – superstition selon laquelle les cris et les bruit forts attireraient les esprits maléfiques. Les femmes sont donc encouragées à rester aussi silencieuses que possible pendant la naissance.

3- Peuple inuit

Dans la culture traditionnelle inuite, la plupart des femmes ont reçu un soutien d’une sage-femme pendant l’accouchement. Les sages-femmes étaient des femmes locales qui avaient acquis de l’expérience en assistant à de nombreuses naissances. Dans la culture inuite, la naissance est traditionnellement une affaire calme et relativement pacifique. En fait, les sages-femmes inuites avaient l’habitude de murmurer toutes leurs indications auprès des femmes donnant naissance.

4- Comanche

La tribu Comanche est une population indigène qui vivait autrefois dans un endroit connu sous le nom Comancheria. Traditionnellement, les femmes Comanche s’accroupissaient sur des pierres chaudes pendant le travail, pensant que la douleur fournissait un soulagement de la douleur. Elles pensaient également que cela aidait à préparer l’étirement du périnée.

5- Bali

Une ancienne tradition à Bali se centre autour du placenta – un organe considéré par certains Hindous comme « vivant » – ou plus précisément sur son enterrement. Le placenta est nettoyé, placé dans un récipient et enterré à l’extérieur de la maison dans le cadre d’une cérémonie complexe et détaillée. Le jeune arbre sera utilisé pour enseigner à l’enfant l’importance de la responsabilité. À mesure que l’enfant grandit, il est chargé de prendre soin de l’arbre.

6- Japon

Au Japon, l’accouchement est une expérience naturelle et belle qui ne se termine pas une fois que le bébé entre dans ce nouveau monde. La tradition veut que pendant un mois après l’accouchement, la nouvelle mère revienne dans la maison de ses parents avec son bébé, reste au lit pour créer un lien avec son enfant, retrouver des forces.. Les membres de sa famille s’occuperont des tâches ménagères, de la cuisine.

7- Hollande

Aux Pays-Bas l’accouchement à domicile n’est pas un projet alternatif comme cela peut être le cas en France, aujourd’hui c’est une femme sur six qui accouche chez elle. Les Hollandais considèrent la naissance comme une partie naturelle de la vie par opposition à la maladie, de sorte que certaines femmes souhaitent s’éloigner du milieu médical, en étant accompagnées uniquement d’une sage-femme et préférant leur cocon familial et familier.

8- Brésil

Bien qu’il soit habituel dans de nombreux pays d’apporter des cadeaux à une jeune maman, il est rare que ce soit elle qui en fasse. Cependant, au Brésil, de nombreuses nouvelles mamans font exactement cela lorsque les gens viennent lui rendre visite à l’hôpital après l’accouchement.

9- Turquie

En Turquie, il est traditionnel pour les nouvelles mères de consommer une boisson appelée « lohusa serbeti«  qu’on pourrait traduire littéralement par « le sirop de l’accouchée ». Une boisson composée de cannelle, de clous de girofle, de sucre et de colorants alimentaires rouges. Il est servi à la nouvelle maman à l’hôpital et ensuite à domicile, à toutes les personnes qui viennent lui rendre visite après l’accouchement. Elle peut être servie chaude ou froide avec des petites douceurs salées pour contrebalancer son côté sucré. Cette boisson traditionnelle est considérée comme fortifiante et revigorante, donnée en principe à la jeune femme qui vient d’accoucher pour lui redonner des forces.

10- Egypte ancienne

Dans l’Egypte ancienne, le sang menstruel était un bon médicament. Après la naissance d’un enfant, le sang était frotté sur la peau du bébé pour le protéger des mauvais esprits.

11- Nigéria

Dans certaines régions du Nigeria rural, ils pratiquent une tradition appelée « Omugwo », où la grand-mère donne au bébé son premier bain, si celle-ci n’est pas disponible ce sera alors une tante ou une amie proche. Ce petit geste montre à la mère qu’elle n’est pas seule dans l’éducation de son enfant, et que la communauté des femmes se rassemblera autour d’elle.

12- Italie

La tradition connue sous le nom de  « camicino della fortuna » en Italie, consiste à donner une veste, un petit gilet pour le bébé à sa mère après son troisième mois de grossesse. Il est généralement fait de soie ou de coton, et le plus souvent il est blanc. Il est porté juste après la naissance, car il semble apporter de la chance. Il est généralement transmis par une amie de la famille dont le bébé a lui aussi porté ce vêtement. Une fois que le nouveau-né a porté la veste, il est mis à l’abri sans être lavé jusqu’à ce qu’il soit transmis à une prochaine maman.

Justine

" L'espoir qui reste à l'humanité, c'est qu'un jour les parents puissent vraiment agir dans l'intérêt des enfants, qu'ils deviennent assez conscients pour être du côté de l'enfant et pour l'aider à se développer dans la liberté, l'intelligence et l'amour " A.S Neill

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.