Comment se préparer financièrement à la maternité ?

Mother And Daughter Putting Coins Into Piggy Bank

L’arrivée d’un bébé bouleverse la vie de famille mais a également un gros impact sur le budget. Tous les parents se lancent avec joie dans les divers préparatifs (choix du prénom, premiers achats de vêtements et de meubles, décoration de la chambre, idées de nouvelles activités…). Mais tous n’y pensent pas forcément et pourtant, il est aussi très important de se préparer financièrement. Une bonne préparation financière permet de pouvoir profiter pleinement de bébé sans craindre des difficultés financières, voire un endettement.

Première chose : établir un budget

La première chose à faire lorsque l’on va devenir parent, c’est d’établir un budget clair et précis consacré à l’arrivée du bébé. Après avoir pris en compte les revenus mensuels et les dépenses, il sera plus simple de savoir combien il reste pour le futur bébé. L’idéal est d’épargner au fur et à mesure durant les mois qui précèdent la naissance. En un mot, il faut anticiper et prévoir tout ce qui peut arriver durant la grossesse et à l’arrivée de l’enfant.

Il ne faut pas oublier de réaliser toutes les démarches nécessaires pour percevoir des aides financières accordées pour un enfant. Car, dans un premier temps, une femme enceinte, puis la naissance d’un enfant donne droit à des prestations. Par exemple, la prime de naissance, l’allocation de base de la Paje, le complément de libre choix du mode de garde, l’aide financière délivrée par la CPAM, les indemnités de congé maternité… La plupart de ces démarches peuvent désormais s’effectuer en ligne pour plus de simplicité.

Utiliser des outils en ligne

Preparation Financiere Arrivee Bebe
© istock

Pour mieux se préparer financièrement à la maternité, il est conseillé de consulter le site d'experts financiers. Les courtiers en ligne sont accessibles aux particuliers et offrent la possibilité d’investir sur une grande diversité de produits financiers. Avec l’arrivée d’un bébé, ce n’est vraiment pas le moment de prendre des risques inconsidérés. Sachez qu’il existe de nombreux investissements solides et rentables comme les obligations ou encore l’immobilier. Ces solutions sont fiables et vont permettre de vous constituer sereinement un capital que vous pourrez transmettre à votre famille.

Un bon investissement financier pour votre enfant offre des possibilités de rendement élevé.

Souscrire un contrat d’assurance vie pour l’enfant ou un livret d’épargne

Il est intéressant de souscrire dès la naissance du bébé soit une assurance vie ou un contrat d’épargne que vous mettrez au nom de l’enfant. De ce fait, quand il sera majeur, il pourra disposer comme il l’entend d’un capital financier intéressant. Cela lui permettra de bien démarrer dans la vie active en achetant son premier appartement par exemple.

Les enfants reçoivent régulièrement de l’argent pour leur anniversaire par exemple. Le bon réflexe est de placer cet argent sur un livret d’épargne ou sur un contrat d’assurance vie. Vous pourrez également alimenter ce compte en mettant en place un virement mensuel.

Faire un placement au nom de l'enfant signifie que les parents ou les grands-parents gèrent l’argent pour l’enfants jusqu'à sa majorité, mais légalement, l'argent appartient exclusivement à l’enfant.

Les livrets d’épargne bébé

Afin d’attirer de nouveaux clients, des établissements bancaires ont mis en place des livrets d’épargne destinés aux enfants. Ces livrets sont accessibles dès la naissance de l’enfant et la limite d’âge maxi pour en souscrire un est de 12 ans.

Le nom de ce livret va changer en fonction des banques mais le principe de base reste le même, à savoir : déposer de l’argent quand bon vous semble.

Le plan d’épargne logement (PEL)

Vous avez la possibilité d’ouvrir un PEL à votre bébé dès sa naissance. Le plan d’épargne logement sera au nom de votre enfant. Pour l’ouvrir, dans la plupart des banques, on vous demandera d’effectuer un versement de 225€ puis de mettre en place régulièrement des versements. Sachez qu’il faudra à minima déposer 540€ par en sur le PEL. L’autre intérêt du plan d’épargne logement, c’est son plafond. Il s’élève à 61 200€. Sachant que le taux est réglementé par l’Etat, il sera de 2,5% brut dans n’importe quelle banque.

Précision importe : il est impossible de retirer l’argent ou une partie avant 4 ans. La seule possibilité de le faire est de fermer le plan d’épargne logement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.