Le maternage, pourquoi ? Kézako ?

Le maternage, pourquoi ? Kézako ?

Je sais que beaucoup de mamans s’interrogent sur le terme “maternage” et se demandent pourquoi devons nous materner nos enfants. Voilà pourquoi il était important pour moi de venir vous en parlez afin que vous pussiez comprendre comment finalement tout ceci fait partie de la mère en étant une chose innée. Contrairement à ce qu’on peut dire, ce n’est ni une nouvelle tendance ni des mamans laxistes faisant de leurs enfants, des enfants rois.

Tout d’abord, qu’est-ce que le maternage ?

Le maternage proximal repose avant tout sur un choix éducatif personnel. Le maternage proximal ou attachement parental (car oui, les papas maternants existent!) selon moi ne se résume pas seulement à aimer son enfant et s’occuper de lui à la manière d’une mère. C’est plutôt considérer l’enfant à part entière avec des envies, des besoins qu’ilsfaut écouter et respecter. C’est chercher une réelle proximité avec son enfant en ayant recours par exemple à certaines pratiques comme le cododo, le portage en écharpe, les massages, l’allaitement… C’est lui donner le meilleur en se fiant seulement et simplement à son instinct maternel. C’est une chose totalement naturelle que l’on ressent au fond de nos tripes.

Bien sûr chaque maman aime son enfant et désire le meilleur pour lui, mais ne le materne pas forcément ou du moins elle le materne mais de façon distal, c’est à dire en mettant une certaine distance entre elle et son bébé: biberon, chambre séparée, poussette… Bien que nous puissions totalement avoir recours à la fois au maternage proximal et distal : allaiter et recourir à la poussette, porter en écharpe et donner le biberon par exemple. Le maternage ne répond pas à des règles strictes, chaque parent materne à sa façon c’est ça qui est riche et beau, ce ne sont pas des lois auxquelles on doit répondre par obligation morale.

1- Ça coule de source !

L’instinct maternel est inné chez toute femme. Elle saura automatiquement prendre soin de son enfant, l’aimer, interpréter ses signaux, comprendre ses pleurs et y répondre. Combien de mamans m’ont rapporté qu’il était totalement impossible pour elles de laisser pleurer leurs bouts’choux? C’est tout naturellement qu’elles prennent leur bébé dans les bras sans réfléchir et répondent à leurs besoins affectifs (qui ne feront certainement pas d’eux des capricieux!). J’ai pu remarquer que bien souvent les parents qui laissaient pleurer leur enfant le faisait sous pression de l’entourage familial ou simplement car cela fait partie de leur culture. Et si on laissait tomber tout ça et qu’on décidait de se faire confiance et qu’on écoutait simplement nos enfants ? On aurait beaucoup plus à gagner.

C’est aussi physique, on vient de passer plusieurs heures en salle d’accouchement ou même en salle de réveil, on a attendu 9 mois ce peau à peau, ce contact avec ce petit bout de nous. On pourrait rester des heures et des heures, serrés l’un contre l’autre qu’on ne nous l’enlève pas pour l’habiller. D’ailleurs, c’est pour cela que nous avons énormément de mal à laisser nos bouts’choux, c’est physique ce besoin de proximité avec notre enfant.

2- Une nouvelle tendance? Certainement pas !

Non le maternage proximal n’est certainement pas une “nouvelle mode”. Le portage, l’allaitement sont pratiqués par de nombreux peuples depuis toujours, ces pratiques sont un mode de vie dans de nombreuses tribus et peuples (autochtones, notamment les Inuits, Goranes du Tchad, Maasaï de Tanzanie, Tsaatans de Mongolie…)

745943797459456541d1b9b237d5deeb355a32e1fe1d6915 74594956

3- Attention esclavagisme des temps modernes (ça fait peur là non?)

Alors, NON, je ne me sens pas du tout esclave de mes enfants parce que je réponds systématiquement à leurs besoins affectifs ou même à leurs pleurs. Je me sens totalement fière de faire mon maximum pour les rendre heureux et faire le meilleur pour eux, car je sais que même si des fois c’est difficile, mes efforts n’auront que du positif ! Contrairement à ce qu’on aimerait nous faire croire, ça n’en fait ni des pots de colle ni des enfants rois (mais j’y consacrerais prochainement un article) Mon fils est un petit garçon très autonome, sûr de lui et il est un grand explorateur du monde.

Ne passez pas à côté!! #Montessori

La formation à la pédagogie Montessori arrive très prochainement sur oummi-materne.com. À ne pas rater car elle est disponible qu'une à deux fois par an, reconnue comme la meilleure formation montessorienne ligne (Francophone) et la moins cher : 297€ payable en 4 fois sans frais ! Vous êtes déjà 4500 intéressés ! Les inscriptions seront ouvertes sur 10 jours. Cette formation vous permet d'activer le potentiel de votre enfant ou des enfants dont vous vous occupez ! 100% en ligne depuis votre ordinateur, tablette ou mobile, disponible à vie sur un panel depuis le site de notre partenaire. Après inscription de votre adresse mail, vous recevrez le jour de l'ouverture un mail avec les informations + le lien vers la formation.

 

You have Successfully Subscribed!

Étiquettes : , ,

Related Posts

by
« L'espoir qui reste à l'humanité, c'est qu'un jour les parents puissent vraiment agir dans l'intérêt des enfants, qu'ils deviennent assez conscients pour être du côté de l'enfant et pour l'aider à se développer dans la liberté, l'intelligence et l'amour »A.S.Neill
Previous Post Next Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

0 shares
S'inscrire à la newsletter (Formation Montessori, Parentalité positive et nos bon plans ...)
S'inscrire
Dejà 50 000 incrits

S'inscrire à la formation Montessori

Prochainement, la formation Montessori 0/3 ans sera de retour. Reconnue comme étant la meilleure des formations Montessori en ligne et la moins cher pour la qualité de la formation  [297€, payable en 4fois]

Patience, patience, elle arrive. Pour être prévenu, il suffit de s'inscrire ici. Dejà plus de 5 000 inscrits. D'ici 15 jours ... Je me chargerai de vous envoyer un mail, dès l'ouverture des inscriptions.

You have Successfully Subscribed!