Connect with us

Actualité

[Paris] Retour sur le salon Bébé-Portation

Published

on

Ce week-end se tenait Bébé-Portation, le premier salon dédié au portage. Au menu : grande exposition-vente, conférences et ateliers. Ça nous donnait l’eau à la bouche. Donc j’ai pris mon petit bébé, mon mei-tai et je me suis rendue au Palais de la Femme pour voir ce qu’il s’y passait.

Première impression : on entre dans un espace clairement dédié maman-bébé avec partout … des mamans et des bébés ! Bon allez quelques papas par ci par là (et même des papas porteurs en écharpe). Il y règne une ambiance chaleureuse, où sourires et bienveillance sont de mise.

Passé le premier espace « la voie lactée », destiné à la détente pour prendre un encas et/où en donner (de très nombreuses mamans allaitantes présentes, on est bien dans le monde du maternage) avec un stand Vegan et un autre, traiteur japonnais; on entre dans la salle d’exposition-vente avec différents fabricants et associations représentées, des boxes aménagés pour les ateliers et l’espace conférence au fond.

Un premier petit tour pour jeter un œil général et on se rend vite compte que ce n’est malheureusement pas bien grand.. De prestigieuses marques d’écharpes sont présentes (Hubertine, Château Coco, Tinge, Garden, Woven Wings, Oscha) quelques-unes plus abordables (Neobulle, Didymos), des fabricants de portes-bébé également, mais il manque quelques grands noms quand-même (oui j’aurai aimé un stand Yaro, Fidella ou la populaire JPMBB) ce qui me rend d’avis que ce salon est plutôt destiné a un public de « connaisseurs » et moins destiné à faire découvrir le portage en écharpe.

Un deuxième tour pour prendre le temps, discuter, rencontrer, échanger mais aussi toucher, tester et comparer. Si on vient avec le budget dédié c’est vraiment l’idéal pour acheter son écharpe car on peut essayer avant d’acheter, ce qui est plutôt rare. Les exposants sont accueillants et prennent le temps (quelques fois en anglais – on s’imprègne de l’artisanat international) de présenter les modèles, dialoguer, se présenter.. On croise aussi des youtubeuses, blogueuses et couturières, on met des visages sur de nombreux noms Facebook présents dans les groupes de portage. On découvre les nouveautés et on profite des réductions. Pour toute personne « accro » aux écharpes, c’est un parc d’attractions.

Quand aux autres moyens de portage, on reste un peu sur sa faim. Quelques marques ont leur propre mei-tai mais le préformé – mis à part Ergobaby placé un peu à l’écart – est le grand absent.

Les thèmes des conférences étaient variés, soit sur le portage spécifiquement ou sur le maternage en général. Je n’ai malheureusement pas pu tester les ateliers car il aurait fallu m’inscrire des semaines à l’avance faute de trouver complets ceux qui m’intéressaient. Ceci-dit il y avait tout de même un bonne palette d’ateliers proposés adaptés à chaque profil.

En conclusion

le salon est unique en son genre et on ne peut que saluer l’initiative. Un salon qui se veut tout d’un grand. Les promesses ont été tenues, l’organisation était impeccable, on a juste hâte qu’il prenne de l’ampleur et se développe pour les prochaines éditions.

Focus sur …

A bras Cadabra, pour les anges et petits prémas.

Une association qui oeuvre pour le bien être des grands prématurés et petits-anges et leurs familles via la confection de linge adaptés aux bébés prématurés (comme des mini-gigoteuses en tissu spécialisé ou des couvertures pour couveuses, ou bien les fameuses pieuvres en crochet) et – il faut en parler aussi- aux bébés morts-nés en confectionnant comme des tous petits linceuls magnifiques; une façon très douce de présenter le bébé aux parents…

Leur page facebook ici

Magali

Continue Reading
Advertisement
Advertisement

LES + VUES

Inscription à la webformation montessori jusqu'à dimanche
Cliquez-ici
close-image

NOS BONS PLANS

Recevez nos bons plans par mail! 100% FAMILLE & BEBE !
S'INSCRIRE
close-link