Opération des amygdales : la fin des angines ?

examen orl enfant jeune fille

Saines, les amygdales sont une barrière immunologique chez l'enfant. Elles deviennent un foyer microbien quand les angines se répètent. Deux grandes indications à l'amygdalectomie.

La sphère ORL dispose de deux moyens de défense (tissus lymphoïdes) situés à des niveaux différents. Les végétations, situées à l'arrière des fosses nasales, et qui concernent plus particulièrement les nourrissons. Les amygdales, de part et d'autre du fond de la gorge.

Un pic entre cinq et quinze ans

L'angine est une maladie infectieuse très répandue chez les enfants. Elle se caractérise par une infection diffuse du pharynx dont le point de départ est amygdalien. Toutefois, les bambins souffrent rarement de cette pathologie avant l'âge de trois ans. Le pic d'incidence est compris entre cinq et quinze ans. Plus petits, ils font essentiellement des rhino- pharyngites, parfois compliquées d'otites ou de bronchites. Deux types d'angines peuvent toucher l'enfant.

Virale : c'est la plus courante. La gorge du petit malade est rouge. Sa fièvre est forte : elle monte et descend. Il se plaint de courbatures et tousse.

Bactérienne : plusieurs microbes peuvent être en cause (streptocoque, staphylocoque, Hemophilus.. .). Le streptocoque est le plus redouté en raison du risque de complications cardiaques, rénales ou neurologiques.

Les symptômes de l'angine sont de grosses amygdales rouges, parfois parsemées de points blancs et la présence de ganglions dans le cou (sous l'angle de la mâchoire).

L'angine à streptocoque est particulière. Elle survient subitement. L'enfant a une forte fièvre (supérieure à 40 0 C). Son pharynx et ses amygdales sont rouge carmin. Sa langue est framboisée et "dépapillée . Les vomissements sont fréquents.

Virale ou bactérienne ? Le traitement est différent

Les antibiotiques ne sont pas toujours efficaces. Tout dépend du type d'angine. Pour le savoir, il existe un test de dépistage rapide en moins de trois minutes.

L'ordonnance de l'angine virale : les soins sont locaux. On prescrit au petit malade un antiseptique local, un anti-inflammatoire et du paracétamol contre la douleur. Si la toux est gênante, un anti-tussif peut être donné. Quelques jours plus tard, tout est rentré dans l'ordre.

En homéopathie, l'enfant peut prendre Phytolacca si la rougeur est située au niveau des piliers et s'il ressent des douleurs à l'oreille. Mercurius solubilis est indiqué dans les angines rouges entraînant une salivation intense et une haleine chargée.

Ces remèdes sont à donner en 5 CH, trois granules trois fois par jour. On peut également avoir recours au bismuth, en oligoéléments.

L'ordonnance de l'angine bactérienne : les antibiotiques sont obligatoires en cas d'angine à streptocoque. Ils sont prescrits pour une durée de sept jours minimum. Leur but : éviter les complications et la contamination de l'entourage. Des médicaments contre la fièvre et des anti- douleurs sont donnés en complément.

Ablation des amygdales pour quels enfants ?

Les angines à répétition (plus de trois ou quatre durant l'hiver), qui résistent au traitement de fond (homéopathique ou immunostimulants), celles qui entraînent une véritable gêne pour l'enfant (absentéisme scolaire, douleur aiguë...) sont une indication à l'opération. Tout comme l’hypertrophie amygdalienne (grosses amygdales) uniquement lors- qu'elle entraîne des troubles respiratoires nocturnes, des perturbations alimentaires (l'enfant n'arrive pas à manger en morceaux, en raison du manque de place au niveau du pharynx.)

Comment se passe l’opération ?

Avant l'intervention : un bilan sanguin est effectué. Il permet d'identifier notamment le groupe sanguin, de doser les IgE (à la recherche d'un terrain allergique), le taux de coagulation... Il est d'usage, avant toute opération chirurgicale, de donner à l'enfant de la vitamine K (nécessaire à la coagulation du sang). Un rendez-vous avec l'anesthésiste est également nécessaire.

Le déroulement de l'opération : l'amygdalectomie se déroule sous anesthésie générale. L'enfant est endormi au masque. Il est intubé, et l'ablation des amygdales est réalisée. L'acte chirurgical dure un quart d'heure environ.

Les suites opératoires : le petit patient est hospitalisé 24 à 48 heures. La douleur due à la plaie est présente dès le réveil.

Elle peut se diffuser au niveau de la bouche, de la gorge, des oreilles. Elle est croissante un à deux jours, puis diminue. Elle est soulagée par une perfusion de paracétamol. Du sirop codéiné peut être donné en plus.

De retour à la maison, des antalgiques sont administrés pendant quatre à cinq jours.

Attention, ne jamais donner d'aspirine en raison du risque hémorragique.

Des précautions alimentaires sont recommandées : l'enfant doit éviter de manger des aliments qui grattent ou qui piquent (bonbon, biscotte, fibres, croûte de pain, purée de pomme de terre, vinaigrette...). Ils sont susceptibles de le faire saigner. L'enfant est revu par l'ORL trois semaines à un mois plus tard. Après l'opération, privilégiez donc plutôt les aliments mous, tièdes et moulinés, ou froid comme la glace qui anesthésie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.