Les laits infantiles « en relais de l’allaitement maternel » n’ont aucun intérêt selon la SFP

Les laits infantiles "en relais de l'allaitement maternel" n'ont aucun intérêt selon la SFP

Si vous vous baladez dans le rayon "bébé" de vos supermarchés, vous pourrez remarquer les laits infantiles pour nourrissons "en relais de l'allaitement maternel". C'est donc assez naturellement que les parents se dirigent vers ce type de produits au moment du sevrage partiel ou total, pensant que ce lait de suite est adapté aux besoins de leur enfant mais aussi à leur situation.

Après s'être questionnés sur l'utilité de ces laits, les membres du comité de la Société française de pédiatrie (SFP) ont publié un article avec diverses recommandations ; le fait que ces laits ne répondent à aucun besoin nutritionnel particulier scientifiquement défini, qu'ils ne comportent aucune particularité nutritionnelle par rapport aux préparations pour nourrisson "basique" en fait partie. Leur formule ne représente aucun intérêt puisque 7 fois sur 9, la composition est même moins intéressante (moins de protéines, AGPI-LC et sodium) qu'un lait infantile "basique" de la même marque (qui est même moins cher). Visiblement, leur présence sur le marché n'existe qu'à des fins marketing.

De plus, les industriels risque de limiter la durée de l'allaitement en induisant en erreur les parents, puisqu'ils peuvent faire penser que la composition de ces laits est la plus proche du lait maternel.

Société Française de Pédiatrie
La Leche League

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.