[Théorie de l’attachement] un attachement sécure aidera l’enfant à grandir

la théorie de l'attachement

J’ai vu passer une bande dessinée sur le lien d’attachement (s’en libérer…), sauf que l’article parle de la dépendance affective et de l’amour conditionnel (bien que l’auteur essaie d’illustrer l’amour inconditionnel). Cette BD s’adresse aux adultes, mais vu le vocabulaire utilisé, ça peut porter à confusion.

J’ai pensé qu’il serait intéressant de faire un sujet sur ce qu’est la théorie de l’attachement et les liens d’attachement selon Bowlby. Encore une fois, je me base sur les informations de C. Gueguen et le travail de J. Bowlby (qui a mis en avant le lien d’attachement). En parentalité positive, la théorie de l’attachement est essentielle et explique certains comportements des enfants. Une figure d’attachement sécurisante conduira l’enfant à se sentir aimer pleinement et entièrement : un amour inconditionnel.

Les 4 types de liens d’attachement (selon Bowlby)

Les 4 typologies d’attachement reconnues en neurosciences ont été mises en évidence par la collaboratrice de Bowlby, Mary Ainsworth, lors d’une expérience nommée « situation étrange ». Son objectif était d’observer les comportements d’attachement auprès d’enfants d’un an en introduisant un léger stress par plusieurs départs/retours de son parent.

L’attachement Sécure :

FIGURE ATTACHEMENT (FA) : Le parent est la base de sécurité de l’enfant. Il répond à ses besoins de manière appropriée et cohérente, il ne le laisse pas pleurer ni en insécurité.

ENFANT (E) : L’enfant apprend qu’en exprimant ses besoins, on s’occupera de lui. Il mérite de l’affection et de l’amour. L’enfant réagit donc en protestant au départ de son parent et est content de le revoir. Il va chercher sa proximité lors de son retour. Il peut être rassuré par quelqu’un d’autre mais montrera une nette préférence pour son parent.

bébé souriant et confiant - attachement sécure
Ce bébé est confiant et peut explorer en toute sécurité, il sait que ses parents répondront à ses besoins.
Designed by Freepik

L’attachement évitant

FA : Le parent ne répond pas aux besoins de l’enfant, il décourage ses pleurs et encourage son indépendance. Le parent montre de l’agressivité, de l’indifférence et/ou du rejet.

E : L’enfant ne montre que peu de signes de détresse au moment de la séparation et pas de réaction visible lors du retour. Lorsqu’il est pris dans les bras au retour, il ignore ou se détourne sans faire d’effort pour maintenir le contact. Il réagit de la même manière avec son parent ou quelqu’un d’autre. Il apprend qu’il n’y a que des conséquences négatives à montrer sa détresse, il pensera ne mériter ni amour ni affection.

bébé indifférent - attachement anxieux évitant
Ce bébé montre de l’indifférence face au départ de son parent.
Designed by Freepik

L’attachement ambivalent-résistant

FA : Le parent agit de manière incohérente et imprévisible. Il aura parfois des réponses appropriées et parfois des réponses négligentes.

E  : L’enfant recherche la proximité du parent avant la séparation et montre de l’anxiété au moment du départ. Il aura un comportement à la fois de rapprochement et de rejet au retour. Comme le parent est impossible à décoder, l’enfant n’arrive pas à déterminer ce qu’il doit faire pour lui plaire. Il cherche le contact tout en résistant avec colère lorsqu’il survient. Il ne se laisse pas facilement apaiser par un étranger. Il pense ne mériter ni amour ni affection.

bébé inquiet - bébé hésitant entre rejet et accueil du parent - attachement anxieux ambivalent
Ce bébé est triste et inquiet par le départ de ses parents. À leur retour, il adoptera une position à la fois d’accueil et de rejet.
Designed by Freepik
Designed by Freepik

 

L’attachement insécurisant désorganisé

FA : Le parent a un comportement déstabilisant voire maltraitant envers l’enfant : tantôt intrusif, tantôt indifférent/figé, confusion des rôles, problème de communication affective, maltraitance…

E : L’enfant se sent en totale insécurité qu’il soit proche ou loin du parent, il est désorienté. Il peut se figer dans une posture d’appréhension, de confusion voire de dépression lors du retour du parent. Il ressent une mésestime de lui-même très forte et a des comportements contradictoires. Il se sent ni aimé ni compétent.

bébé en posture de dépression - attachement anxieux désorganisé
Ce bébé est en détresse.
Designed by Freepik

En conclusion

Lorsque l’enfant a bénéficié d’un attachement sécure petit, il se montrera sociable et empathique, avec une bonne estime personnelle. Il aura plus de facilité à traverser des circonstances difficiles.  Un enfant qui vivra un lien d’attachement anxieux (évitant, résistant ou insécurisant) sera plus en retrait social, aura des comportements opposant ou agressifs, souffrira de troubles somatiques. Donc, le lien d’attachement est super important pour l’enfant, ça contribuera à construire l’adulte qu’il deviendra.

Que faire pour un attachement Sécure ?

C’est pourquoi il est important de répondre aux besoins des enfants et plus particulièrement des bébés :

  • le prendre à bras quand il pleure
  • répondre à ses besoins de contact, de nourriture, de sommeil
  • jouer avec lui, se promener avec lui
  • lui parler, lui lire des histoire
  • lui montrer qu’il est important
  • l’aider à réparer s’il fait une « bêtise »
  • le laisser faire ses expériences (confiance, même si on a peur, on reste disponible sans l’entraver)

Pour favoriser ses explorations avec « zénitude », il suffit de sécuriser l’environnement :

  • Enlever tout ce qui est de fragile ou dangereux à portée des petites mains de bébé
  • Avoir des endroits qu’il peut explorer sans danger (lit, canapé avec un matelas au sol au cas où il tombe par exemple)
  • Avoir des choses qu’il peut jeter
  • Le laisser toucher sa nourriture et s’en mettre plein partout
  • Lui mettre des vêtements dans lequel il est à l’aise (et pas forcément beau). D’ailleurs, lui s’en fiche de salir ou non ses vêtements ;)

Un bébé n’explore que lorsqu’il se sent en sécurité, donc, généralement, avec vous – parents, nounous, etc.

bébé jouant avec différents jouets et explorant les possibilités
Ma fille (1 an) en train de faire ses expériences avec différents jouets !

Un enfant élevé dans un environnement sécurisant n’éprouvera pas le besoin de se mettre en danger ou d’être en opposition constante.

Petit aparté : vers 2 ans, l’enfant commence à sortir de la dépendance des parents.
Donc, il veut faire les choses par lui-même et prendre ses propres décisions.
Il faut l’encourager dans ce sens quitte à prévoir plus de temps (lever l’enfant plus tôt par exemple).

Jesper Juul résume bien cette période « Les enfants deviennent autonomes et des adultes deviennent bornés ».

L’amour inconditionnel, c’est aimer la personne dans son entier avec ses bons et ses mauvais côtés.
L’amour conditionnel, c’est montrer de l’amour/affection que lorsque la personne répond à nos attentes.

bébé joyeux
L’amour, ça aide à grandir !
Designed by Freepik
Étiquettes : , ,

Related Posts

by
Maman d'une petite fille de 3 ans (2014) et belle-maman de deux grands ados/adultes (2000 et 1997), je m'intéresse depuis longtemps à une éducation plus respectueuse de l'être humain. Je suis persuadée qu'en accompagnant nos enfants avec bienveillance, en les considérant avec respect, ils deviendront des adultes épanouis.
Previous Post Next Post
472 shares