Pourquoi les bouées de cou pour bébé sont une TRÈS mauvaise idée

Aujourd’hui encore, en me promenant sur Facebook, je suis tombée sur une publicité venant d’une boutique mettant en avant la bouée de cou pour bébé.

Qu’est-ce qu’une bouée de cou pour bébé ?

C’est simple, elle se positionne autour de la nuque, maintenant bébé à la surface de l’eau par le cou, le reste du corps étant immergé.

Depuis un an, c’est un peu LA tendance dès que les beaux jours arrivent. Les vendeurs prônent à quel point cette bouée est fantastique. On nous explique que le bébé apprend à tourner, à nager, qu’il se sent à l’aise et confiant dans l’eau…. Cette bouée est tellement formidable qu’elle favoriserait même le sommeil de votre enfant. Là c’est la formule magique, beaucoup de parents foncent en faisant confiance aux vendeurs même si beaucoup à travers les commentaires demandent : est-ce qu’il y a des risques? Et il est évident que les vendeurs tairont les dessous de cet accessoire venu de Chine.

Je fais partie des parents qui ont été curieux de cette nouveauté, mais aussi inquiets de voir des bébés positionnés dans une position non-acquise naturellement, « pendus » par le cou avec les membres ballants par dessous.

Afin de pouvoir me faire un avis sur la question et répondre à cette interrogation des parents, j’ai mené ma petite enquête sur le sujet.

Cette bouée de cou pour bébé soulève plusieurs points à prendre sérieusement en compte !

Des composants dangereux

Dans la plupart des cas, la bouée a été fabriquée en Chine, ce qui implique que bien souvent les normes ne répondent pas à celles de l’Europe qui sont bien plus strictes.

Il y a quelques années, Reiner Weiskirchen, un expert travaillant pour un laboratoire de recherche allemand, traquait à travers différents pays européens les jouets de plage défectueux. Envoyé Spécial a accompagné cet expert en caméra caché pendant une sélection jouets gonflables à analyser. Certains attiraient d’autant plus son attention que les couleurs étaient vives et ne présentaient aucun logo « CE ».

Une bouée en particulier a attiré son attention à cause de son odeur très agressive. L’expert envoie ce produit au labo pour des tests chimiques qui consistent à chercher des composants toxiques tels que des métaux lourds (cadmium, responsable d’intoxications du foie), solvants allergènes ou du chlorure de vinyle, très cancérigène. Plus dangereux encore, les phtalates, des perturbateurs endocriniens qui au simple contact peuvent modifier la croissance des enfants.

Et la conclusion des test fait vraiment froid dans le dos !

Les résultats montrent que la bouée suspectée contient plus de 11 % de phtalates (le maximum autorisé en Europe est de 0,1 %) !

Source

Alors méfiez-vous de la provenance, de l’odeur, de l’absence de logo CE sur l’emballage et des couleurs de la bouée que vous vous apprêtez à acheter…

Un piège mortel potentiel

Suite à cet emballement, de nombreuses personnes ont posté des photos de leur bébé, emprisonné dans cette bouée. Suite à cela, plusieurs experts ont lancé de sérieuses mises en garde et ont relevé plusieurs problèmes.

Comme toutes les bouées gonflables, le risque est qu’elle se dégonfle rapidement et elle peut, en outre, facilement se trouer et mettre en péril la sécurité de l’enfant. L’Association française de pédiatrie ambulatoire (Afpa) souligne que les bouées, de façon générale, sont « le système de flottaison le moins sécuritaire ».

« Ce sont des pièges mortels potentiels », souligne Kyran Quinlan, professeur de pédiatrie au Rush University Medical Center (Chicago, Etats-Unis) et ancien président de l’Académie américaine de pédiatrie.

Incompatible avec le bon développement de l’enfant

D’après Kaylë Burgham, professeur de natation à la Swimming Teachers Association -association de professeurs de natation, cet accessoire est incompatible avec le bon développement de l’enfant.

Il ajoute même que cette activité va complètement à l’encontre de l’apprentissage de la natation pour bébé, basée sur le contact humain.  Les bras des parents sont beaucoup plus importants qu’un quelconque dispositif, car cela permet à l’enfant d’explorer l’eau dans un environnement sûr et amusant.

De plus, beaucoup de familles choisissent cet accessoire pensant apprendre à l’enfant à nager, or selon Manu Le Mestre, Maître nageur à la piscine Ker Aqua, à Saint-Jacques-de-la-Lande, près de Rennes (Ille-et-Vilaine), « la position à la verticale empêche complètement de faire des gestes efficaces »

Deux modèles retirés de la vente

En Australie deux modèles de bouées de cou vendues sur Ebay ont été retirés de la vente en ligne car elles n’étaient pas conformes aux normes de sécurité, et la marque plus connue Otteroo, a rappelé 3 000 de ses produits en 2015 après 54 rapports d’éclatement.

Selon l’Association française de pédiatrie ambulatoire (AFPA), il s’agit de l’accessoire le moins sécuritaire. Leur qualité est souvent incertaine, leur taille pas toujours adaptée à celle de l’enfant.

L’avis de plusieurs professionnels

J’ai voulu pousser ma recherche un peu plus loin en demandant directement l’avis de professionnels sur le sujet. J’ai donc été demander à plusieurs ostéopathes leur vision et si cette position pouvait avoir des répercussions sur le squelette du nourrisson.

« Plusieurs parents au sein de mon cabinet m’ont déjà demandé mon avis à ce sujet.

D’un point de vue ostéopathique cela n’est pas adapté à la morphologie cervicale. Cela entraîne un étirement de la colonne cervicale avec une hyperextension de la tête pouvant entraîner des blocages à la jonction crâne/cervicale.

Un blocage de cette zone peut entraîner une faiblesse musculaire des cervicales, donc un enfant qui a du mal à tenir correctement sa tête favorisant les torticolis pouvant aboutir à l’apparition d’une plagiocéphalie ou une brachycéphalie (ce qui correspond à un méplat sur le crâne), un étirement du plexus brachial.

Après je reste sur la zone cervicale, mais bien sûr le reste de la colonne compenserait et cela occasionnerait des blocages sur l’ensemble de la colonne ainsi que sur les hanches. »

Sarah Morizur, ostéopathe à Santeny


« Chers lecteurs,

J’ai trouvé sur internet une découverte concernant le domaine des bébé nageurs qui me font poser quelques interrogations.

D’un point de vue ostéopathique, malgré de belles découvertes parfois, il faut tout de même être très vigilant sur les conséquences collatérales de ce type de matériel. En faisant référence à mon domaine de spécialisation pédiatrique, cette méthode présente 2 contraintes loin d’être à négliger :

– La contrainte mécanique empêchant la bonne mobilité cervicale, qui pourtant est indispensable pour apprendre à un bébé à utiliser tous les muscles de son corps pour appréhender l’eau.
Ceci ne lui permet pas de fléchir sa tête et donc le bloque à tous mouvements réflexes pouvant lui permettre de dégager sa tête hors de l’eau dans son futur apprentissage.

– La contrainte psychomotrice, car elle sépare le haut et le bas du corps ce qui ne correspond pas à l’apprentissage de la coordination nécessaire pour acquérir ses compétences motrice. Il ne peut donc pas porter notamment sa main à sa bouche en cas de besoin ni effectuer les mouvements de rotation de tête indispensables à tout développement neurologique de son champ de vision latérale. (car c’est la vision et donc la liberté de notre cou entre autre qui nous permet de connaitre la position de notre corps dans l’espace et d’induire une réponse motrice)
Ceci n’est pas très conseillé pour l’intégration motrice à cet âge-là.

De plus, je me questionne vivement sur le risque d’étouffement ou fausse route très présente à cet âge-là, qui me semble peu sécuritaire dans ce contexte là, les voies aériennes étant prises dans le brassard…. »

Pamela Lombardo, ostéopathe périnatale et pédiatrique à Nice

Lire :

Bouées de cou pour bébé: La nouvelle tendance dangereuse qui monte
La bouée de cou pour bébé est-elle dangereuse ?
-anglais- Ces flotteurs populaires de cou de bébé sont des «pièges mortels potentiels»

N'oubliez pas de partager l'article sur vos réseaux sociaux , Merci !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp
Email
Skype
Print
Jours
Heures
Minutes
Secondes

Ne part pas si vite ! Un commentaire ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN SAVOIR PLUS SUR LE PROGRAMME MONTESSORI 0/3 ANS
close-link
Au bonheur d'éduquer - Une formation pour vous aidez à devenir plus zen et bienveillant(e) avec vos enfants 
Cliquez-ici pour découvrir le programme 
close-image
×

Panier