Bébé : les petits troubles liés à l’alimentation par allaitement

Bébé Allaitement

Les mères qui allaitent au sein rencontrent les mêmes problèmes que celles qui nourrissent leur enfant au biberon. Les plus courants sont liés à l'inconfort des coliques et à une prise de poids irrégulière.

Les coliques

Si votre bébé pleure et crie de façon intermittente, s'agite, semble souffrir d'une douleur abdominale et paraît inconsolable, il souffre certainement de coliques. Ces crises, dont on ne connaît pas encore précisément l'origine, commencent souvent quelques semaines après la naissance et peuvent durer ainsi pendant plusieurs mois. C'est angoissant pour les parents mais sans conséquence pour le nourrisson.

Il n'est pas nécessaire de vous tourmenter, sachez que ces crises disparaîtront normalement au bout de trois mois.

Tentez simplement de rester calme (si vous êtes tendue cela ne fait qu'aggraver l'état du bébé) et essayez de le soulager le mieux possible. D'un autre côté, n'attribuez pas systématiquement des pleurs prolongés aux coliques, ils peuvent avoir une autre raison, signalez-le à votre médecin.

Ces crises peuvent être fortement diminuées par un changement de lait si l'enfant est allaité au biberon, ou par des préparations à base de carbonate de chaux prescrites par votre médecin.

Les allergies

S'il y a des cas d'allergie dans votre famille (eczéma, asthme, rhume des foins, ou réactions à certains aliments), le risque du développement de l'allergie chez votre enfant peut être diminué si vous le nourrissez au sein pendant les six premiers mois. On a constaté que, bien que le risque ne soit pas tout à fait éliminé, les cas d'allergies sont moins sévères chez un enfant allaité au sein. Le lait Ier âge pour nourrissons provoque vraisemblablement moins de problèmes que le lait de vache utilisé jadis.

En cas d'allergie prouvée aux protéines du lait de vache, votre bébé pourra être nourri avec des laits de régime spéciaux.

Le régime du bébé

Des recherches sont en cours pour trouver des moyens d'éviter le développement d'allergies chez le nourrisson. Pour le moment, le meilleur conseil à donner en pareil cas est d'allaiter au sein pendant les quatre premiers mois au moins, ensuite le régime de l'enfant va se diversifier. Un bébé plus grand nécessitera des repas plus complets pour satisfaire des besoins qui augmentent régulièrement. Ne donnez aucune vitamine autre que celles prescrites par votre pédiatre ; gare aux colorants !

Lorsque vous commencez à nourrir à la cuillère, évitez les aliments susceptibles de provoquer une réaction allergique. Introduisez un par un les nouveaux aliments et laissez passer environ une semaine afin de dépister les effets allergiques, comme les éruptions ou les crises de toux. Ne donnez à votre enfant que des petits pots avec un seul ingrédient ou ceux que vous avez déjà essayés avec succès. Les aliments suivants sont à éviter en cas d'allergie aux produits laitiers et aux œufs : beurre, crème, fromage, fromage blanc, lait en poudre, produits laitiers à 0 % de matière grasse, caséine, petit-lait, lactalbumine (protéine du lait) et lécithine de l'œuf (contenue dans le jaune).

Le régime de la mère

Si vous allaitez, votre régime doit être riche et équilibré ; vous devez manger à votre faim et boire beaucoup d'eau. Ne faites pas de régime amaigrissant, même si vous n'avez pas repris votre ligne. Méfiez-vous d'une consommation exagérée de fruits frais qui peut provoquer des selles liquides chez le bébé. Evitez certains aliments qui donnent du goût au lait et que votre bébé n'appréciera pas forcément ; c'est le cas des choux, des oignons, de l'ail, des poireaux, des asperges, des endives et des épices. Ne consommez pas de boissons alcoolisées, et ne buvez que peu de café ou de thé.

La prise de poids

Les premiers temps, la prise de poids de l'enfant est un des principaux sujets de préoccupation. Chaque bébé est un individu avec ses besoins spécifiques ; si son régime lui convient, il mangera ce qui lui faut et grandira à son rythme. Si votre bébé dépasse la courbe de façon importante ou se trouve nettement en dessous du poids normal indiqué, consultez votre médecin.

Courbe de poids

Le poids de votre bébé est vérifié à chaque visite chez le pédiatre. Les premiers mois, sa courbe de poids sera impressionnante : son poids doublera entre le 4e et le 6e mois, et il aura triplé au bout d'un an.

Courbe De Poids bébé

La courbe doit être régulière, mais chaque enfant suit sa propre courbe de croissance.

Le schéma à gauche représente les courbes moyennes de quatre bébés de poids différent à la naissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.