5 raisons pour lesquelles le placenta est incroyable

Le placenta est une masse de tissu avec des vaisseaux sanguins ramifiés qui agit comme un système de survie pour le fœtus. Il se forme dans l’utérus au début de la grossesse et se développe pendant environ 40 semaines de grossesse. Le placenta s’attache à la paroi utérine au sommet ou au côté (parfois même en bas) et se connecte au fœtus à travers le cordon ombilical en lui fournissant de l’oxygène, des nutriments et transporte les déchets.

C’est le seul organe que les êtres humains en âge de se reproduire développent entièrement à partir de zéro. Les scientifiques découvrent encore beaucoup au sujet du placenta, ils clarifient les mécanismes par lesquels il nourrit et soutient un foetus in-utero et comment il peut régler des fonctions du corps liées non seulement à la grossesse, mais également à la santé de la mère post-partum.

Voici 5 raisons pour lesquelles le placenta est vraiment fascinant.

Prédicteur de la dépression post-partum

Une hormone libérée par le placenta est associée à la dépression post-partum lorsqu’elle est trouvée en grande quantité durant la période prénatale, rapportent les chercheurs dans une étude présentée en mai 2013 lors de la réunion annuelle de l’American Psychiatric Association.

Bien que les résultats ne suggèrent pas que l’hormone libérant de la corticotropine placentaire (pCRH) était une cause de dépression post-partum, elles ont montré que des niveaux élevés de pCRH pendant la grossesse pourraient servir de signal d’alerte précoce qu’une femme pourrait être à risque de dépression après la naissance du bébé, expliquent les auteurs de l’étude.

Démarre le travail

Qu’est-ce qui déclenche le travail ? La réponse à ce mystère longtemps non résolu pourrait résider dans l’expression des gènes du placenta.

Les niveaux d’hormone de corticotropine (CRH) augmentent dans le corps pendant la grossesse, progressivement dans le temps. Et les niveaux élevés de CRH sont connus pour être présents lorsque le travail commence, ce qui suggère que l’hormone joue un rôle dans la signalisation du corps lorsque la femme est prête à accoucher.

Lorsque le CRH est produit dans le placenta, il déclenche la libération d’une autre hormone qui stimule le placenta pour produire encore plus de CRH, ce qui suggère que le placenta est une partie essentielle de l’horloge biologique qui marque la fin de la grossesse et le début du travail, selon une étude publiée en août 2015 dans le journal Science Signaling.

Définit la majeure partie de l’arbre généalogique des mammifères

La plupart des mammifères vivants sont des mammifères placentaires; Le groupe comprend plus de 5 100 espèces. Ils sont issus d’un ancêtre commun qui a émergé peu de temps après que les dinosaures ont disparu, il y a environ 65 millions d’années.

Les scientifiques ont reconstruit cette créature – appelée «ancêtre hypothétique», parce qu’il n’y a pas de fossiles existants, en utilisant un programme informatique appelé MorphoBank pour générer une liste de traits représentants des données morphologiques et d’ADN provenant de mammifères placentaires connus, puis les faire correspondre à un point de l’arbre généalogique qui aurait marqué leur apparition la plus ancienne.

Inspire une technologie de cicatrisation

L’entourage du placenta est une couche mince et protectrice connue sous le nom de membrane amniotique, un échafaudage complexe de protéines qui porte des éléments nutritifs et des cellules-souches pour le développement du fœtus. Les scientifiques testent la membrane amniotique comme une couverture pour les plaies ouvertes qui sont lentes à guérir, une idée qui a d’abord été explorée en 1910.

Les inquiétudes concernant la transmission possible de maladies transmises par le sang, comme le VIH, ont entraîné une baisse de la recherche sur les membranes amniotiques dans les années 80 et 90. Mais récemment, des méthodes de stérilisation améliorées ont rétabli leur utilisation pour traiter les ulcères diabétiques et comme pansements biologiques dans les chirurgies oculaires.

Vous pouvez le manger

La placentophagie – consommer le placenta après la naissance – est un comportement établi qui a été observé chez les mères dans la plupart des mammifères placentaires, à l’exception de celles qui sont semi-aquatiques ou entièrement aquatiques, selon une étude publiée en février 1980 dans la revue Neuroscience and Biobehavioral Reviews .

Et certaines sociétés humaines observent des rituels basés sur la préservation et la consommation du placenta, a écrit Mark B. Kristal, professeur de psychologie à l’Université d’État de New York à Buffalo.

La notion de manger son placenta après l’accouchement – crue, cuit ou sous forme de poudre dans des pilules – a augmenté en popularité au cours des dernières années, et on discute de la pratique pour aider aux difficultés d’allaitement ou à la dépression post-partum. La célébrité Kourtney Kardashian a défendu publiquement les bienfaits de l’alimentation du placenta dans une publication de janvier 2015 sur Instagram. En voici quelques exemples :

  • un regain d’énergie durant les premiers jours, semaines et mois suivant la naissance
  • un moindre impact du bouleversement émotionnel ou ‘baby blues’
  • un facteur de protection contre la dépression du postpartum
  • une involution de l’utérus plus rapide (retour à sa taille normale) et des saignements moins importants
  • une augmentation de la production de lait pour l’allaitement
  • une facilitation du lien mère-enfant.

« Le Placenta Rituels et usages thérapeutiques », Cornelia Enning – un excellent livre sur le sujet
Mesdames, vos placentas vous appartient depuis juillet 2011

Justine

" L'espoir qui reste à l'humanité, c'est qu'un jour les parents puissent vraiment agir dans l'intérêt des enfants, qu'ils deviennent assez conscients pour être du côté de l'enfant et pour l'aider à se développer dans la liberté, l'intelligence et l'amour " A.S Neill

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Formation pour les parents - Au bonheur d'éduquer - Parentalité Positive
Cliquez-ici
close-image

Concours - 300€ à gagner ! 

Gagnez un ergobaby et un domo ! Selection et tirage par mail ! Valeur 300€ 
S'INSCRIRE
close-link