Instruction en famille, pourquoi? comment?

Instruction en famille, pourquoi? comment?

Tout d’abord, un rappel très important : l’école n’est pas obligatoire et pas même à 6 ans, c’est l’instruction (le fait d’instruire) qui l’est. Chaque parent peut être l’instructeur de son enfant quel que soit son niveau d’études ou son métier. Ensuite, les enfants en instruction en famille ou école à la maison sont contrôlés toutes les années à partir de la déclaration en mairie donc l’année des 6 ans.

Instruction en famille, pourquoi ce choix ?

Alors, il y a autant de raison qu’il y a de familles ! mais dans les grandes lignes on retrouve :

  • Les classes surchargées
  • Le rythme qui ne convient pas aux enfants
  • Le système scolaire qui ne correspond pas aux attentes avec la culture de la gagne au détriment des autres, les lacunes pointées plus que les réussites.
  • Le harcèlement scolaire ou la phobie scolaire

La décision est souvent prise dans les premières années de vie de l’enfant et demande un dialogue ouvert entre les parents et l’enfant selon son âge.

Il faut peser les pour et les contre, repenser l’organisation de la famille et faire face aux regard des autres, mais réellement rien d’insurmontable.

Formel ? Informel ? Cours à distance ?

De nombreuses possibilités s’offrent à vous pour donner les connaissances requises à votre enfant !

Les cours à distances sont compatibles avec l’instruction en famille. Certains seront rassurés de reproduire un cadre scolaire avec horaire de travail fixe, bureau chaise et coin dédié là où d’autres préféreront laisser les enfants libres d’apprendre en choisissant leur support et centre d’intérêt. Rien n’est figé et les deux peuvent très bien se mêler, il suffit de trouver ce qui convient le mieux à chaque enfant et parent.

Ici, j’avais commencé par du « scolaire » avec cahier et horaire fixe, mais j’ai vite vu que cela ne convenait pas à mon fils, alors je suis partie sur de l’informel en adaptant à ses envies. Il apprend ainsi à additionner avec des jouets, comprend le fonctionnement du corps grâce aux livres de la médiathèque, apprivoise les notions de solide, liquide et gazeux en faisant geler de l’eau puis en la mettant au soleil… Les possibilités sont infinies !

Qu’en est-il du matériel ?

Alors pour commencer, le matériel scolaire est une bonne base. S’équiper en crayons, feutres, peinture, ciseaux, colle, ainsi qu’en feuilles à dessin, cahiers permet de commencer sereinement pour les petites classes.

Un investissement utile: la plastifieuse qui permettra de conserver des exercices ou même des dessins de votre enfant. Par la suite, la médiathèque permet d’emprunter des ouvrages plus précis selon le sujet du moment.

Ici j’ai quasiment tout trouvé d’occasion en brocante. Et puis il faut savoir que tout permet d’apprendre! que ce soit les cubes en bois pour construire, les jouets qu’on trie par couleurs, le dessert qu’on prépare à 4 mains et qui permet d’apprendre les quantités…

Comment déclarer l’instruction en famille ?

Il faut écrire une lettre à la mairie de votre commune chaque année et une autre à la direction départementale des services de l’Éducation nationale. La première déclaration d’instruction en famille devant se faire dès la rentrée scolaire de l’année civile où l’enfant atteint l’âge de six ans. Ensuite un contrôle a lieu une fois par an pour évaluer le niveau de l’enfant et pour donner l’accord de poursuivre l’instruction à la maison. Si le niveau atteint par l’enfant n’est pas satisfaisant, des consignes seront données pour rectifier les lacunes avant un second contrôle pour évaluer la bonne progression ou le cas échéant demander aux instructeurs de scolariser l’enfant.

Et si j’ai des difficultés avec certaines matières ?

Bien sûr nous avons tous un niveau d’étude et d’instruction différent, mais ceci n’empêche pas d’enseigner à son enfant. Il est tout à fait possible de demander de l’aide extérieure. Par exemple des cours de soutien scolaire à domicile pour les matières où l’on a des difficultés.

Comment pourra-t-il passer des diplômes ?

L’instruction en famille n’empêche pas de passer les examens scolaires comme le brevet, le bac… Il suffira à l’enfant de se présenter en tant que candidat libre et bien sûr de travailler en toute autonomie sur les épreuves demandées.

Et la sociabilisation alors ?

Voilà la première question qui arrive quand on parle de notre projet d’instruire en famille. Comment nos enfants vont-ils pouvoir se sociabiliser et apprendre à vivre en société? Oui car dans la tête des gens souvent c’est le schéma: papa et maman avec bébé enfermé à la maison sans contact avec d’autres… Mais ceci est totalement faux! Un enfant non scolarisé bénéficie d’une grande sociabilisation voire même plus qu’un enfant scolarisé qui voit toujours les mêmes personnes tous les jours.

Le parc est déjà un lieu parfait pour apprendre à vivre et jouer avec d’autres. La ludothèque ou les lieux parents-enfants sont également riches en rencontres de tous âges. Il existe aussi des groupes de parents en instruction en famille qui se rencontrent en semaine pour permettre aux enfants de jouer ensemble et de sociabiliser. Les sorties éducatives sont nombreuses : musée, balade en famille, visite d’une déchetterie, planétarium, ferme pédagogique… Bref encore plein d’occasions d’apprendre et de se confronter aux autres enfants et adultes.

LE CHOIX VOUS APPARTIENT et personne ne doit décider pour vous. Alors bien sûr il faut pouvoir être disponible pour son enfant, cela demande patience et ajustement des emplois du temps, mais c’est tout de même une belle aventure!! Alors si votre décision est prise n’hésitez pas à vous renseignez sur des sites d’instruction en famille, des blogs de familles qui instruisent à la maison… Et si vous avez des questions posez-les en commentaires 🙂

Je vous mets un petit article que j’avais écrit il y a quelques temps qui donnait des idées d’apprentissages pour mon loulou de deux ans 🙂 > IEF : L’instruction en famille d’un bambin de 2 ans

N'oubliez pas de partager l'article sur vos réseaux sociaux , Merci !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp
Email
Skype
Print
Jours
Heures
Minutes
Secondes

Ne part pas si vite ! Un commentaire ?

Cet article a 1 commentaire

  1. Je suis tout à fait d’accord. Dans un article trouvé sur un site internet (« 10 raisons pour ne plus mettre l’enfant à l’école »), on retrouve effectivement certains de vos exemples.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×

Panier