Du biberon à l’assiette : les indispensables pour les repas de bébé

Repas Enfant Assiette

Voici les accessoires les plus pratiques pour simplifier les déjeuners et dîners de votre tout-petit.

Jusqu'à cinq mois : biberons et tétines

Biberons : faites le plein !

En raison du nombre de repas que prend bébé les premiers mois, il est conseillé d'acheter entre six et huit biberons pour ne les stériliser qu'une seule fois par jour.

Le choix est varié :

  • En verre : ce sont les chouchous de la majorité des mamans jusqu'au troisième ou quatrième mois de bébé environ. Elles apprécient la transparence du verre qui donne au biberon un côté hygiénique, et son design souvent très épuré. Il est vrai que ce matériau conserve sa parfaite limpidité même après de nombreuses stérilisations. Son inconvénient : il se casse.
  • En plastique : les mères y ont recours à partir de quatre à cinq mois, quand leur tout-petit commence à vouloir tenir son biberon, car il a l'avantage d'être incassable et plus léger. Lorsque bébé grandit, elles recherchent aussi un produit ludique, décoré, avec des couleurs qui attirent l'attention de l'enfant.
  • Coudés : ces biberons en plastique ont la particularité d'avoir une forme coudée (inclinaison de 300) et d'être équipés d’une valve d'entrée d'air. Ces deux principes permettent de réduire fortement l'absorption d’air lors de la tétée et, par conséquent, les régurgitations. Ils sont particulièrement adaptés aux bébés régurgitant, soit environ 60 % d'entre eux à quatre mois.

Tétines : caoutchouc ou silicone, c'est bébé qui décide !

Celles en caoutchouc ont deux avantages : elles sont entièrement naturelles et très souples. Elles sont bien adaptées aux nourrissons qui tètent lentement, car elles demandent moins d'efforts de succion.

Elles ont aussi des inconvénients leur légère odeur n'est pas forcément acceptée par tous les bébés. Les stérilisations répétées les rendent rapidement collantes, d'où la nécessité de les renouveler tous les quinze jours à un mois si l'on veut les conserver impeccables. Ce sont les préférées des bébés et de leurs mamans puisqu'elles représentent environ 60 % du marché.

Celles en silicone sont 100 % chimiques, mais elles ont l'avantage de n'avoir aucune odeur. Leur transparence est très appréciée des mamans qui peuvent ainsi vérifier que la tétine est toujours pleine. Toutefois, dès que bébé boit des potages, elles prennent la couleur du légume ! Les nombreuses stérilisations les durcissent et les fendillent, surtout lorsque les tout-petits commencent à avoir des dents ! Plus dures que celles en caoutchouc, elles conviennent mieux aux bébés goulus qui tètent rapidement.

Que votre enfant soit plutôt "caoutchouc" ou "silicone", s'il a tendance à régurgiter, à avoir souvent le hoquet, à souffrir de coliques, préférez les tétines ventilées. Elles ont un système qui leur évite de se rétracter durant la tétée.

Ainsi, le nourrisson avale moins d'air et a moins de ballonnements.

Quel débit ? Préférez les tétines à débit variable qui peuvent être orientées différemment en fonction de l'appétit du tout-petit, mais aussi de l'épaisseur du liquide (lait, bouillie avec farine ou potage).

Astuce ! Comment savoir si la tétine est en bon état ? Il suffit d'en pincer l'extrémité qui doit se remettre en forme aussitôt. Quant au débit, il est correct quand, le biberon renversé, il s'écoule une goutte par seconde.

Entre six et dix-huit mois : cuillère, tasse et assiette

Première cuillère : douce pour les gencives de bébé !

Pour donner à votre enfant ses premières bouchées de purée, choisissez une petite cuillère dont le bout est en silicone (comme les tétines). Elle sera douce aux gencives délicates de bébé. Et préférez celle ayant un long manche afin d'éviter de vous salir les doigts !

Certaines sont également thermosensibles, un atout non négligeable pour être sûre de ne pas brûler bébé. Elles changent de couleur lorsque les aliments qu'elles contiennent sont trop chauds.

Attention ! il ne faut ni les faire bouillir ni les stériliser. En revanche, elles passent au lave-vaisselle.

En grandissant, il voudra essayer d'attraper sa petite cuillère, de manger tout seul. Ses gestes ne sont pas encore très précis et trouver sa bouche du premier coup n'est pas toujours facile !

Pour l'aider, rien ne vaut un couvert ergonomique. Il existe des modèles à manche coudé ou courbé.

Tasse : la choisir anti-fuites

Vers sept-huit mois, l'enfant est encore peu habile. Ses gestes sont imprécis et, pourtant, il veut essayer de boire tout seul. L'utilisation d'une tasse anti-fuites est une bonne transition entre le biberon et le verre. Elle est équipée d'un "bec" qui nécessite, comme au biberon, une aspiration pour boire. Les petits peuvent donc la retourner et la transformer en hochet sans risque d'inondations ! Les poignées permettent une prise en main facile.

Certaines tasses n'ont pas de pas de vis, ce qui permet à l'enfant de s’en servir ensuite comme un verre classique.

Assiette : l'anti-dérapant indispensable !

L'enfant s'amuse t à tout jeter par-dessus sa chaise haute, d'où l'intérêt d'opter pour une assiette dont la base est anti-dérapante. Cela évitera de retrouver la purée sur le carrelage ! Pour aider le tout-petit à finir entièrement son assiette, certaines ont un pan incliné.

Et maintenant, bon appétit !

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.