[Etude] Ne pas donner suffisamment de câlins à son bébé pourrait retarder son développement

[Etude] Ne pas donner suffisamment de câlins à son bébé pourrait retarder son développement

Une étude a montré que les enfants qui reçoivent moins de câlins pourraient être en retard par rapport à leurs pairs sur le plan biologique.

On a demandé aux parents de tenir le journal des comportements de leurs enfants à l’âge de cinq semaines ainsi que l’affection qu’ils leur ont donnée.

Les enfants ont ensuite fait l’objet d’un prélèvement d’ADN et ont été examinés à l’âge de quatre ans et demi.

Ceux qui éprouvaient plus de détresse et moins de contact physique avaient «un profil moléculaire dans leurs cellules qui était sous-développé pour leur âge».

Les autres implications pour le développement de l’enfant et la santé des adultes ne sont toujours pas claires.

Les universitaires pensent que les résultats peuvent indiquer des «progrès de développement moins favorables» pour certains jeunes.

Sarah Moore, chercheure principale à l’Université de la Colombie-Britannique, a déclaré: “Nous prévoyons de vérifier si l’immaturité biologique que nous avons constatée chez ces enfants comporte de vastes implications pour leur santé, en particulier leur développement psychologique.”

“Si d’autres recherches confirment cette conclusion initiale, cela soulignera l’importance de fournir un contact physique, en particulier pour les nourrissons en détresse.”

Les scientifiques ont trouvé des différences constantes entre les enfants à contact élevé et à contact faible.

Deux d’entre eux sont tombés dans des gènes – l’un lié au système immunitaire et l’autre au métabolisme.

La recherche a été publiée dans la revue Development and Psychopathology sous le nom de “Epigenetic correlates of neonatal contact in humans”

Vous saurez quoi répondre à la prochaine personne qui vous dira : “Arrête de le prendre dans tes bras!” … ;)

Étiquettes : , , ,

Related Posts

by

« L’espoir qui reste à l’humanité, c’est qu’un jour les parents puissent vraiment agir dans l’intérêt des enfants, qu’ils deviennent assez conscients pour être du côté de l’enfant et pour l’aider à se développer dans la liberté, l’intelligence et l’amour »

A.S.Neill

Previous Post Next Post
1 share
S'inscrire à la newsletter (Formation Montessori, Parentalité positive et nos bon plans ...)
S'inscrire
Dejà 50 000 incrits