Dentifrices et enfants : suivez leurs goûts !

Dentifrice Enfant

Pour que nos enfants se brossent les dents, répondons à leurs attentes. Ils nous disent ce qu'ils aiment… Nos explications pour choisir le dentifrice de votre enfant.

Hygiène dentaire chez l’enfant : peut encore mieux faire !

Nos enfants font des progrès pour l'hygiène dentaire, mais ils sont loin de la médaille d'or.

Elle est détenue par les Suédois : 90 % n'ont pas de carie à 5 ans (les nôtres sont 56 % à 6 ans). Les résultats de l'enquête menée par l'Union française pour la santé bucco-dentaire (U.F.S.B.D.) sont encourageants.

A 12 ans, 62 % ont une bonne santé. Le nombre de ceux nécessitant des soins est passé de 20 % en 2000 à 11 % en 2021.

Fraise pour les petits, menthe pour les grands

Les 3-7 ans sont formels : l'arôme qu'ils préfèrent, c'est la fraise. Les adeptes du goût menthe (7 %) sont minoritaires. La tendance s'inverse après.

Si les 7-10 ans ont des difficultés à choisir entre fraise et menthe, les 11-13 ans savent ce qu'ils aiment : la menthe. Ne les contrarions pas. Le principal n'est-il pas qu'ils se brossent les dents matin et soir ? Le brossage du midi étant utopique (repas pris à la cantine...) ! De toute façon, en théorie, deux brossages quotidiens, correctement effectués durant deux minutes, permettent cinq prises alimentaires par jour sans risque pour les dents.

Ils préfèrent le gel

Ils apprécient sa transparence et sa sensation de fraîcheur. Ses couleurs lui donnent un aspect ludique, moderne. Mais il n'est pas parfait : il coule, même lorsque le bouchon est fermé !

Fluor : un peu mais pas trop

La concentration en fluor est variable : de 250 ppm à 1 500 ppm. Devant ce vaste choix, quel dosage faut-il choisir pour leurs dents ?

Il faut différencier les moins de 6 ans des plus grands.

L'émail dentaire des dents de lait est plus poreux que celui des dents d'adulte. La pénétration du fluor se fait à des concentrations plus faibles. Les plus jeunes avalent de 25 à 60 % de leur dentifrice lorsqu'ils se brossent les dents, sans compter les autres apports fluorés (comprimés, eau, sel). En conséquence, proposez-leur un dentifrice faiblement dosé (maximum 500 ppm). A partir de 7 ans, ils peuvent utiliser des dosages plus importants : de 1 000 à 1 500 ppm.

Il n’y a pas que les bonbons de mauvais pour les dents I

Ils sont incriminés comme l'ennemi no 1 des caries mais ils ne sont pas les seuls à être en cause. Les autres responsables sont moins connus : le pain, les biscuits, les céréales sèches mettent du temps à s'éliminer de la bouche. Comme les bonbons, ils contiennent des hydrates de carbone favorisant l'apparition des caries.

À lire aussi : En fait, je voulais juste du dentifrice...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.