Auto éco-construction : un atelier en paille !

atelier_preparation_beton_ciment-sable-cailloux

Voilà, nous nous lançons dans la construction d’un atelier en paille, avec toilettes sèches. Mais nous visons plus grand ! Nous voulons fonder une utopie et cet atelier est notre phase de test pour nos futures constructions.

L’Atelier

Cet atelier servira à plusieurs choses : notamment en salle de formation et pour accueillir des familles/étudiants/étrangers. Je pourrais proposer des ateliers parentaux. Zhom proposera des ateliers informatique, sur le jardinage, les jeux vidéos, les logiciels libres…

Cela permettra d’élargir les horizons de Pitchoune. En effet, Pitchoune ne sera pas scolarisée (à moins qu’elle en fasse la demande – le plus tard possible). Donc, nous nous arrange(r)ons pour qu’elle est accès à d’autres cultures et d’autres langues ! Comme pour le moment, nous n’avons pas les moyens de voyager, et bien nous aurons les moyens d’accueillir !

De plus, ce sera une « salle de classe », histoire d’avoir la place de faire des ateliers ludiques car à la maison, ça n’est pas ultra-pratique. Pour le moment, la table nous sert autant pour les repas que pour les activités. Je ne peux pas commencer une occupation chronophage puisqu’il faut tout interrompre au moment de manger.

L’utopie

Du côté de l’utopie, nous espérons construire des maisons en paille. Nous ne refusons pas la modernité quand même. Les fenêtres seront en PVC parce que c’est un meilleur isolant que le bois. Toutefois, elle sera le plus autonome possible, en eau, en électricité, en permaculture

Notre objectif est d’avoir une maison avec 1 ou 2 gîtes par famille. Les gîtes seront loués, comme dans un « camping », à la semaine, au mois, au choix…

Nous proposerons également des formations, il y aura des lieux d’accueil (bibliothèque, ludothèque) pour les familles qui partageront l’aventure avec nous. Tous les détails ne sont pas réglés encore. Nous pensons la mettre en place dans 2 à 5 ans. Il faudra vendre la maison et acheter le terrain. En attendant, l’Atelier nous permettra de tester dans la durée, notamment pour le chauffage.

La construction

En attendant, je partage avec vous nos essais de construction. Le projet est lancé, nous sommes en plein travaux. Nous avons d’abord déposé un permis de construire. Il est obligatoire à partir du moment où la surface est supérieure à 20 m2.

Voilà en photo le «avant/après » théorique ! Bon, j’ai un poil triché pour enlever le bazar ^^. Merci Gimp (et Photoshop pour les pneus… Pourquoi s’embêter quand le logiciel a un super outil qui le fait tout seul !)

L'Atelier se tiendra ici, proche de notre maison
Emplacement de notre futur construction dans le jardin

Implantation de la construction dans le paysage (dessin sur photo)
Et voilà le rendu théorique de l’Atelier

Zhom a creusé avec l’aide de son plus jeune fils (16,5 ans), le grand (19 ans) n’était pas là. Pour des raisons de confidentialité, ce sera Jésus et Kébab ! Quand ils sont à la maison, pendant les vacances, ils participent activement aux travaux. Pitchoune aidait à transporter la terre à la mesure de ses moyens. Elle a dû creuser un peu aussi.

Les fondations sont creusées !
Les fondations creusées à la pelle !

Les semelles sont trop larges, il faut creuser encore.
Semelle trop large ! Il faut creuser encore !

Pitchoune a creusé aussi et emmène la terre sur le tas.
Pitchoune aide à emmener la terre plus loin

Les matériaux sont là !

Nous nous sommes fait livré le matériel (ciment, sable, cailloux, semelles). Pitchoune était très impressionnée par le gros camion rouge ! Mais elle a eu des étoiles dans les yeux en montant sur les big-bag de cailloux et de sable !

Livraison des matériaux, le bras du camion est impressionnant
Le camion vient livrer les matériaux !

Pitchoune est assise sur le big bag de cailloux, heureuse !
Des cailloux et du sable ! Le bonheur !

Zhom a commencé par installer la semelle, avec les montants pour les piliers. Il les a attaché à l’aide de liens et d’une lieuse. Il affirme que c’est son meilleur investissement pour les travaux. Pitchoune lui passait les liens. Au début, elle lui passait droits. Lorsqu’elle a vu qu’il les pliait, elle les pliait avant de lui donner. C’est ça, l’apprentissage autonome !

Et moi, pendant ce temps, je découpais du polystyrène. Il servira pour l’isolation de la première rangée. Il faut mille ans pour qu’il se désagrège, du coup, ça n’a pas que des mauvais côtés. Bon, je vous l’accorde, pour le côté écolo…

Installation des semelles pour la construction
Zhom installe les semelles

Mise en place des poteaux sur la semelle
Découpage des poteaux et liage avec les semelles

Découpe du polystyrène qui servira à l'isolation de la construction
Il neige ! Découpe du polystirène pour l’isolation.

Électricité et internet !

Nous avons passé le câble électrique dans la gaine de protection. Là aussi, c’était la galère mais on a réussi. Il y aura l’électricité et internet dans l’Atelier. C’est indispensable puisque ça va nous servir de salle de formation.

Tranchée qui amène l'électricité et internet jusqu'à la construction
Une tranchée pour amener l’électricité et le réseau.

Les fondations : c’est parti !

Avec les seaux, Zhom a pu préparer son ratio de sable/cailloux/ciment/eau afin de faire le ciment pour les fondations. Et il a investi dans un vibreur pour faire du béton vibré. Ceci dit, pour l’utopie, on fera venir les camions de béton vibré direct ! C’est un travail de romain (et il n’a que 8 m3 à faire !!!!). Heureusement, on nous prête la bétonnière ! D’ailleurs, on a eu un mal fou à la faire passer entre les big-bag.

Bétonnière360 litres - idéal pour faire le béton
La bétonnière, les matériaux : c’est parti !

Préparation du béton pour la construction : sable, cailloux, ciment, eau. Les seaux sont remplis.
Les seaux sont prêts à être mis dans la bétonnière

Le béton en train d'être vibré
Zhom en train de vibrer le béton !

Et tout ça, c’est juste pour les fondations ! Bon, Zhom est majoritairement tout seul pour le faire aussi. Pitchoune et moi l’aidons un peu.

La construction devrait être terminée fin septembre prochain (opérationnel, pas forcément toutes les finitions).

Related Posts

by
Maman d'une petite fille de 3 ans (2014) et belle-maman de deux grands ados/adultes (2000 et 1997), je m'intéresse depuis longtemps à une éducation plus respectueuse de l'être humain. Je suis persuadée qu'en accompagnant nos enfants avec bienveillance, en les considérant avec respect, ils deviendront des adultes épanouis.
Previous Post Next Post
33 shares