Connect with us

Périnatalité

Rituel du matin pour me sentir bien pendant la grossesse

Published

on

Rituel du matin pour me sentir bien pendant la grossesse

Depuis le début de ma grossesse, Je suis devenue  une personne un peu plus angoissée, stressée et vite déstabilisée. On peut dire que enceinte, je suis assez caractérielle !

Mais je ne comptais pas laisser ce mauvais caractère devenir mon nouveau moi. Je me suis donc mise à chercher un moyen d’égayer mes journées et mes nuits malgré mes difficultés. Comme j’en avais parlé ici « Exercice d’écriture positive » je me prends 5 min pour écrire le soir sur les points positifs de ma journée.

Puis, j’ai voulu mettre en place un rituel d’éveil, autre que mon jus d’orange du matin :

  • Je commence par me réveiller plus tôt, si possible avant mon enfant.
  • Je prends mon jus d’orange/thé.
  • Je vais ensuite éveiller mon esprit avec une méditation guidée, puis mon corps avec une séance de yoga pour femme enceinte.

Méditation guidée :

C’est une ouverture au Souffle de vie, qui nous rend plus lucides, plus forts, plus confiants et plus courageux, afin que l’on puisse se positionner plus fermement dans la vie en faveur de ce que l’on veut vraiment. Nous devenons des observateurs et cela nous permet d’accueillir plus sereinement nos émotions. Par la suite, il est bon de continuer des petits exercices de méditations une fois parents, afin de rester bienveillant et de voir plus clair dans certaines situations qui sur le coup nous dépasserai, de prendre du recul.

Vous allez aussi développer votre concentration et votre attention. C’est d’ailleurs le plus dur, rester concentré ! J’ai eu du mal à rester figée sur ma respiration plus de 3secondes (si si, vraiment !), on contrôle très difficilement les pensées qui nous viennent à l’esprit et c’est justement pour cela que j’aime cet exercice, il me permet de souffler et de poser mes pensées afin de les analyser calmement.

Au fil des expériences j’ai progressé sur ma durée de concentration et maintenant j’utilise ces exercices à tout moment de la journée, même lorsque le chaos grouille autour de moi, afin te tirer le positif. J’ai alors commencé un vrai travail sur moi, afin de m’entendre mieux avec moi-même. Ne plus me battre avec mes émotions.

Il n’ya besoin d’aucun changement dans votre vie pour vous mettre à la méditation (ce n’est ni une religion, ni une vie de moine).

Les bienfaits 

On commence à les ressentir vers 3-4 semaines de pratique.

Outre le développement de la concentration et de l’attention, on devient plus agile mentalement, plus « vif d’esprit ». J’ai pu m’en apercevoir lors d’un repas de famille où l’installation du méchoui était problématique… Impossible de mettre l’embrochement dans le bon sens ! J’ai été stupéfaite de comprendre tout de suite comment faire fonctionner le mécanisme et d’y arriver! Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autre, beaucoup de choses me paraissent plus simple à analyser.

La douceur, la bienveillance et la patience s’accentuent chez les personnes qui méditent. L’exemple d’une amie me vient tout de suite à l’esprit : la méditation passe par la prière pour cette personne (il y a beaucoup de possibilités différentes de méditer). Et j’ai été agréablement surprise de son contrôle d’elle-même, de sa gentillesse et de son indulgence. Mon enfant l’a d’ailleurs ressenti et à été tout de suite vers elle, comme si il l’a connaissait depuis toujours.

Enfin, on remarque aussi des différences physiques : Mathieu Ricard, moines bouddhistes français, émissaire officiel du Dalaï Lama en France, et de formation scientifique a prouvé de façon certaine qu’après trois mois de méditation, on observe un renforcement du système immunitaire, une hausse de 20 à 30% des anticorps, une augmentation des cellules souches dans le sang. La méditation contribue également à réduire le taux de cholestérol dans le sang et la tension artérielle.

Comment s’y prendre ?

Personnellement, je me guide avec des vidéos sur youtube, je trouve que c’est ce qu’il y a de plus simple pour commencer. On peut ensuite méditer par sois même, lire des livres et articles sur les différentes méditations.

Exemple de vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=x7wvxHAO1-g (j’aime beaucoup le travail de cet sophrologue)

yoga-femme-enceinte

Yoga :

C’est tellement agréable de pouvoir éveiller son corps en l’étirant mais sans le brusquer ! J’ai découvert des positions simples mais qui me soulagent vraiment. Le travail du corps, par le biais des postures, va permettre de canaliser son énergie et de se reconnecter avec sois même.

Le yoga prénatal peut non seulement aider en phase de grossesse mais aussi c’est une préparation à l’accouchement.

Lors de la grossesse, il permettra de se détendre, d’améliorer sa souplesse, d’être moins fatiguée, de palier à certains maux de grossesse (comme les douleurs au dos) et d’apprendre à mieux respirer.

Lors de l’accouchement, il vous aidera à faire face au stress, à mieux son souffle et aura permis un travail du bassin plus favorable au passage du bébé.

« Vivre l’instant présent, c’est aussi vivre, activement, pleinement, les temps de détente.
Au lieu de faire porter toute l’attention sur la contraction, le yoga, avec ses techniques de relaxation, permet d’inverser le processus :

  • Vivre avec intensité les temps de repos entre deux contractions ;

  • Savourer le repos du corps et se laisser envahir par le bonheur de bientôt être mère ;

  • Retrouver chaque fois son bébé, dialoguer avec lui pour partager le bien être de la trêve ;
  • Aller jusqu’à vivre la naissance comme un chemin jalonné d’expériences de profondes relaxations. »

    L’attente sacrée de Matine Texier

Il est important d’adapter le yoga à son état de grossesse et de demander l’avis à son médecin avant toute pratique physique (surtout si celle-ci est nouvelle).

Vous pouvez guider des vidéos retraçant chaque mois de grossesse, qui seront donc mieux adaptées : https://www.youtube.com/watch?v=EYbDamlE-6w

Je ne suis pas forcément très assidue sur le fait de le faire chaque jour, le quotidien fait que mon fils se réveil parfois tôt, ou que je n’ai simplement pas envie (ce qui est rare car le bien que cela procure me pousse à recommencer le lendemain) mais j’essaye de me maintenir à 3 fois par semaine minimum.

Mais je m’écoute, et je m’accorde juste une petite lecture positive en buvant mon breuvage du matin, et la journée commence tout aussi bien !

A vous de jouer !

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Advertisement

LES + VUES

Inscription à la webformation montessori jusqu'à dimanche
Cliquez-ici
close-image

NOS BONS PLANS

Recevez nos bons plans par mail! 100% FAMILLE & BEBE !
S'INSCRIRE
close-link