[vc_row][vc_column][vc_column_text]Les précieuses citations de parentalité positive. La vie de parent n’est pas tout les jours facile. Un coup de booster avec ses citations inspirantes pour vous et vos enfants.  Pour rappel l’éducation bienveillante, souvent appelé parentalité positive est un accompagnement de l’enfant avec divers outils. Sans violence physique ou morale, nous n’utilisions ni chantage ni punition … Tout passe par la communication positive ! [/vc_column_text][vc_empty_space][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Les citations de parentalité positive en général

 [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][thb_subscribe style= »style3″]Abonnez-vous![/thb_subscribe][vc_empty_space][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][thb_postcarousel style= »style2″ columns= »3″ navigation= »true » add_title= »true » source= »size:3|order_by:rand|post_type:post|categories:10″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Les citations par thème

Nous avons classés les citations positives par thème. Vous pourrez mieux vous retrouvez quand il s’agira de les rechercher. Parmi les auteurs, la psychothérapeute Isabelle Filiozat, spécialisé dans la parentalité positive. Je vous suggère de lire, ce que la parentalité positive n’est pas. Et aussi, Qu’est-ce que la parentalité positive ![/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Les citations de parentalité positive par auteur

[/vc_column_text][vc_column_text]

Tout d’abord les émotions

“Tous les sentiments sont légitimes (Tu as le droit d’être en colère contre ta sœur), mais les comportements ne sont pas tous acceptables (tu n’as pas le droit de la frapper)” – Haim Ginott

« Pleurs et colères sont parfois (souvent) de simples décharges de tension confiées à la source d’amour inconditionnel : maman. Ce comportement continuera pendant encore bien des années, pensez-y quand votre adolescent(e) hurlera sa fureur contre vous.» – Isabelle Filliozat

N’oubliez pas que vous êtes le réceptacle privilégié de ses souffrances non parce que vous n’avez pas d’autorité (c’est ce que racontent parfois les papas ou votre propre mère…), mais parce qu’elle est en sécurité avec vous. » – Isabelle Filliozat

« Vous dites : « C’est épuisant de s’occuper des enfants.» Vous avez raison. Vous ajoutez : « Parce que nous devons nous mettre à leur niveau. Nous baisser, nous pencher, nous courber, nous rapetisser. » Là, vous vous trompez. Ce n’est pas tant cela qui fatigue le plus, que le fait d’être obligé de nous élever jusqu’à la hauteur de leurs sentiments. De nous élever, nous étirer, nous mettre sur la pointe des pieds, nous tendre. Pour ne pas les blesser. » – Janusz Korczak

« C’est lorsqu’ils semblent en mériter le moins que les enfants ont le plus besoin d’amour et d’attention » – Aletha solter

La parentalité positive

« [Les habiletés parentales]… c’est comme apprendre une nouvelle langue, mais nous parents nous la parlerons toujours avec un accent, car ça n’est pas notre langue maternelle. Mais nous espérons que pour nos enfants ce sera une langue maternelle. » – Haim Ginott

« Comprenez-moi bien : je ne m’oppose pas à ce qu’un enfant soit poli, soigné et instruit. La question cruciale est pour moi la suivante : Quelles méthodes a-t-on utilisées pour parvenir à ces fins ?s’il s’agit d’insultes, d’attaques ou de menaces alors on peut être certain qu’on a aussi enseigné à cet enfant à insulter, attaquer, menacer et plier sous la menace. si d’un autre côté, on utilise des méthodes qui sont humanisantes alors on enseigne quelque chose de beaucoup plus important qu’une série de vertus isolées. On montre à l’enfant comment être une personne, un être humain qui peut conduire sa vie avec force et dignité » – Haim Ginott

« Quand on veut le faire correctement, il n’y a rien qui demande plus d’énergie et de patience que d’exercer son métier de parent avec de très jeunes enfants. Les enfants nous obéiront en grandissant, pour nous faire plaisir et surtout pour nous rendre le respect que nous leur donnons » – Anonyme

« Les enfants n’ont pas besoin d’être éduqués, mais d’être accompagnés avec empathie. » – Jesper Juul

« Toi et moi vivons une relation que j’apprécie et que je veux sauvegarder. Cependant, chacun de nous demeure une personne distincte ayant ses besoins propres et le droit de les satisfaire.

Lorsque tu éprouveras des problèmes à satisfaire tes besoins, j’essaierai de t’écouter, de t’accepter véritablement, de façon à te faciliter la découverte de tes propres solutions plutôt que de te donner les miennes. Je respecterai aussi ton droit de choisir tes propres croyances et de développer tes propres valeurs, si différentes soient-elles des miennes.

Quand ton comportement m’empêchera de satisfaire mes besoins, je te dirai ouvertement et franchement comment ton comportement m’affecte, car j’ai confiance dans le fait que tu respectes suffisamment mes besoins et mes sentiments pour essayer de changer ce comportement qui m’est inacceptable. Aussi lorsque mon comportement te sera inacceptable je t’encourage à me le dire ouvertement et franchement pour que je puisse essayer de le changer

Quand aucun de nous ne pourra changer son comportement pour satisfaire les besoins de l’autre, reconnaissons que nous avons un conflit; engageons-nous à le résoudre sans recourir au pouvoir ou à l’autorité pour gagner aux dépens de l’autre qui perdrait. Je respecte tes besoins et tu dois aussi respecter les miens. Efforçons-nous de toujours trouver à nos inévitables conflits des solutions acceptables pour chacun de nous. Ainsi tes besoins seront satisfaits, et les miens aussi. Personne ne perdra, nous y gagnerons tous les deux. » – Thomas Gordon 

“L’éducation consiste à comprendre l’enfant tel qu’il est, sans lui imposer l’image de ce que nous pensons qu’il devrait être.”- Krishnamurti

Punitions et Veo 

« Les parents punissent parce qu’ils sont dépassés et impuissants. L’enfant le perçoit et perd confiance en ses parents, cela l’insécurise, et cette insécurité se manifestera par davantage de comportements déviants. » – Isabelle Filliozat

« Pourquoi appelle-t-on cruauté le fait de frapper un animal, agression le fait de frapper un adulte et éducation le fait de frapper un enfant ? » – Anonyme

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Même si nous adorons nos enfants, même si nous voulons être les meilleurs parents qui soient, nos réactions automatiques suscitent parfois des moments de discorde et de déconnexion. Ces moments sont inévitables, ils font partie de la vie. L’essentiel est de découvrir que nous pouvons négocier les difficultés interpersonnelles que nous rencontrons ou que nous créons. Par ailleurs, nos enfants comprennent que ces ruptures temporaires et douloureuses peuvent être identifiées, faire l’objet d’un travail et donner lieu à réparation – Jon Kabat Zinn

 

Le plus difficile et le plus passionnant à faire en tant que parent est d’accomplir notre propre plongée dans l’inconscient à la rencontre de nous même et de nos enfants – Isabelle Filliozat

 

L’enfant n’a pas besoin de parent parfait mais de parents authentiques qui reconnaissent leurs erreurs et leurs envies de changer – Arnaud Deroo

 

Un mauvais moment, un mauvais jour, une mauvaise semaine ne font pas de vous de mauvais parents – Inconnu

 

En grandissant, le cerveau de l’enfant se construit en miroir de celui de ses parents. Si les parents gagnent en équilibre émotionnel, les enfants en récoltent les fruits et évoluent eux aussi vers d’avantage d’équilibre. Cela signifie qu’intégrer et cultiver votre propre cerveau est le plus beau des cadeaux que vous puissiez faire à votre enfant – Daniel Siegel

 

Une manière de mesurer la pertinence d’un modèle éducatif est le niveau de bonheur d’un enfant – Maria Montessori

 

La confiance en soi, dans la vie, ne se décide pas, elle nous est donnée par les autres, d’abord par les parents, puis par l’entourage – Catherine Gueguen

 

Aucun enfant n’est rebelle ou ne s’oppose à ses parents par plaisir. S’il le fait, c’est que c’est la seule solution qu’il ait trouvée pour répondre à ses besoins – Isabelle Filliozat

 

Ne soyez pas un parent, soyez un humain qui est un parent – Haim Ginott

 

En tant que parents, ce n’est pas notre boulot d’endurcir nos enfants pour vivre dans ce monde cruel et insensible. C’est notre boulot d’élever des enfants qui rendront ce monde un peu moins cruel et insensible –LR Knost

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][thb_subscribe style= »style3″]Abonnez-vous![/thb_subscribe][/vc_column][/vc_row]

 » L’espoir qui reste à l’humanité, c’est qu’un jour les parents puissent vraiment agir dans l’intérêt des enfants, qu’ils deviennent assez conscients pour être du côté de l’enfant et pour l’aider à se développer dans la liberté, l’intelligence et l’amour  » A.S Neill
×
 » L’espoir qui reste à l’humanité, c’est qu’un jour les parents puissent vraiment agir dans l’intérêt des enfants, qu’ils deviennent assez conscients pour être du côté de l’enfant et pour l’aider à se développer dans la liberté, l’intelligence et l’amour  » A.S Neill

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.