L’apprentissage d’une deuxième langue dès l’enfance

L'apprentissage d'une deuxième langue dès l'enfance

L’apprentissage d’une deuxième langue dès l’enfance

J’étais persuadée que lui apprendre une deuxième langue dès la naissance lui serait bénéfique. Cela lui apportera une ouverture aux autres, un enrichissement de la pensée, un développement de sa mémoire.

Seul hic: J’ai choisi l’anglais, mais je ne le parle que très rarement et avec un accent catastrophique! Du coup, j’ai honte de parler, et encore plus en public.

De plus, je ne savais absolument pas comment m’y prendre.

Et je suis tombée sur une méthode d’apprentissage écrit par Pookie, maman unschooling d’origine thaïlandaise, née au Laos et ayant grandi en France. Elle est l’auteure de deux blogs: http://commentdevenirbilingue.com ; http://etbebegrandit.com et du livre : “Comment aider son enfant à parler couramment Anglais ?”

image-ebook-comment_aider_son_enfant_a_parler_couramment_anglais-1

Pookie expose les grandes craintes que l’on pourrait rencontrer, dont les miennes sur l’accent et sur ma non-connaissance de la langue. Elle offre des alternatives et répond même aux questions que le lecteur pourrait avoir.

En France, nous apprenons l’Anglais à l’école depuis que nous sommes jeunes. En général, nous passons en moyenne 10 ans à étudier cette langue et pourtant, nous ne sommes pas capables de la parler correctement.

Une langue s’apprend beaucoup plus facilement oralement et le livre propose plusieurs pistes afin de s’adapter au rythme des familles et pour s’y tenir. Au début on se “force” car ce n’est pas naturel et par la suite ça devient un automatisme pour tout le monde.

En plus de sa méthode, Pookie nous partage des comptines, vocabulaire par thème, phrases types.. Ce qui évite un gros travail de recherche.

Des études ont aussi démontré que le bilinguisme retarde l’apparition de la maladie d’Alzheimer.

A la maison, comment je fais?

Pour le moment, nous avons décidé de mettre en place l’anglais pendant le jeu. Ensuite je l’inclurais dans le repas et le bain. Cela me demande un travail de recherche au préalable car je ne connais que très peu la langue.

Nos mise en place:

  • Des images classifiées (type Montessori) dans les deux langues.
  • Le papa, plus connaisseur, fait la lecture de ces livres français en anglais.
  • Des dessins animés (un le week-end en général) en anglais. Je trouve Peppa Pig très bien niveau prononciation, expression. Cela rattrape parfaitement mon accent très francisé !
  • Des comptines que je choisis en fonction de notre thème du mois.

Pour moi (je te rappelle que je suis nul en anglais):

  • Des fiches avec les phrases types dans chaque pièce. Exemple: dans la cuisine, une fiche sur le repas (Que veux-tu boire? etc..)
  • Les cartes de nomenclature
  • Des petites étiquettes sur certains meubles que l’on utilise beaucoup

Petit plus: Le faire à plusieurs! Tu connais d’autres mamans qui seraient tentées? Sautez le pas ensemble. Ainsi les enfants pourront communiquer dans cette nouvelle langue.
Petit, qui ne s’est pas inventé une langue pour parler avec les copains?

Je te souhaite un bel épanouissement!

Étiquettes : , , ,

Related Posts

by

Maman de deux enfants rapprochés, je suis créatrice de La Nido Box, box d’activités pour enfant de 1-3 ans et animatrice Faber et Mazlish sur la non violence éducative,
Maman porteuse, allaitante, cultivatrice et maternante

Previous Post Next Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

montessori
1 share
S'inscrire à la newsletter (Formation Montessori, Parentalité positive et nos bon plans ...)
S'inscrire
Dejà 50 000 incrits