Faut-il obliger son enfant à embrasser un adulte ?

Faut-il obliger son enfant à embrasser un adulte ?

Important : je vous propose ici un article sur un sujet assez controversé, sur lequel je vous donne mon avis en tant que maman adepte du maternage et d’éducation bienveillante. Je ne suis pas là pour juger ni pour donner des leçons, ne voyez donc pas entre mes lignes une quelconque attaque contre cette pratique, que vous y adhéreriez ou non. Car après tout, on parle de bisous non ?

Jusqu’à ce jour, je ne m’étais jamais posé la question suivante : faut-il obliger un enfant à embrasser un membre de sa famille ? C’est une habitude ancrée dans nos moeurs, mais finalement, est-ce une bonne chose pour l’enfant ? Personnellement, je n’ai jamais forcé mon enfant à embrasser quelqu’un, que ce soit sa cousine, son cousin, sa tante, son oncle ou ses grands-parents. Pour moi, l’enfant doit être libre de choisir, d’avoir envie ou non de faire un bisou à quelqu’un. Ce n’est pas à moi, parent, de forcer la main, car j’estime qu’il est libre de faire ses propres choix. C’est vrai que cela ne nous vient pas tout de suite à l’idée car c’est une façon de faire qui est ancrée dans nos mœurs et on ne la remet pas en question ; pourtant, c’est ce qu’il faudrait faire.

Récemment, je suis tombée sur une étude sur le consentement, et je dois dire qu’elle n’a fait que me conforter dans mon choix. L’enquête est menée sur 890 adolescents britanniques et révèle qu’un adolescent sur 3 n’a jamais reçu d’information, dans le cadre de ses enseignements, sur ce qu’est le consentement. Autrement dit, une majorité d’élèves n’a jamais entendu dire que son corps lui appartenait, et que personne n’avait le droit d’en disposer sans leur accord.

Pour ma part, je pense que ce sont également aux parents d’apprendre aux enfants, et ce dès le plus jeune âge, qu’ils ont le droit de refuser un contact physique qui les dérange, en commençant par ne pas forcer un contact physique qu’ils ne désirent pas. C’est vrai que cela peut sembler anodin et pourtant, c’est un premier pas vers l’apprentissage du consentement.

La coordinatrice de l’association, Lucy Emerson, ajoute : « Obliger un enfant à embrasser un membre de sa famille, c’est lui faire comprendre que son corps ne lui appartient pas, que c’est l’adulte qui décide ce qu’il peut faire de son corps et ce, même si l’enfant manifeste clairement un refus. »

Et si nous laissions nos enfants choisir qui ils ont envie d’embrasser ? Ou de tout simplement choisir la façon dont ils ont envie de saluer les membres de notre famille ? Que ce soit un signe de la main, un bisou envolé ou même une tape dans la main.

LA WEB FORMATION MONTESSORI

La web formation Montessori sera bientôt de retour, aux alentours de la rentrée. Les deux premières sessions ont été d'un très GRAND succès ! La formation s'adresse aux parents et aux professionnels qui souhaitent mettre en place la pédagogie Montessori en crèche ou à la maison, de 0 à 3 ans. (celle concernant les 3 à 6 ans est en cours de préparation!). Sans oublier une nouveauté qui sera... une FORMATION à la parentalité POSITIVE et des outils pour les parents! Il y aura des facilités de paiements, jusqu'à 10 fois sans frais !

You have Successfully Subscribed!

Étiquettes : , ,

Related Posts

by
« L'espoir qui reste à l'humanité, c'est qu'un jour les parents puissent vraiment agir dans l'intérêt des enfants, qu'ils deviennent assez conscients pour être du côté de l'enfant et pour l'aider à se développer dans la liberté, l'intelligence et l'amour » A.S.Neill
Previous Post Next Post
11 shares