Chargement...
  • Maternage

    Contre vents et marrées

    Contre vents et marrées

    Voilà maintenant des heures que mes yeux ne se sont pas fermés.
    C’est aujourd’hui, mon enfant m’as tu murmuré.
    La veille, je me souviens t’avoir avoué,
    Lassée, que je t’attendais, que je t’aimais.
    Cette nuit là, dans cette chambre d’hôpital,
    J’ai la sensation d’effectuer un rythe solennel.
    Je tente de m’endormir, mais mon corps me le rappelle.
    C’est aujourd’hui,
    Le rêve sera réalité cette nuit.

    Je me résigne, je n’ai plus envie de sommeil,
    Une nouvelle fois, portant la vie, je m’éveille.
    La lumière est faible, le silence est mélodieux, la vie mondaine s’en est allée…
    Bercée, je m’évade.
    Je ne suis plus dans cette chambre d’hôpital.
    Mes yeux se sont fermés et je deviendrai mère en mer.
    Ce ne sont plus des contractions mais de somptueuses vagues.
    Je ne sais où se trouve l’Est ou l’Ouest, dans cette épreuve seul le courant peut nous guider vers l’arrivée.
    Alors je me laisse emporter…
    La mer, tout doucement, s’agite, les vagues s’élèvent, je n’ai plus pied.
    Ça y est j’ai quitté la terre, je suis au large.

    Crescendo, la nature s’en est éprise de tout mon être.
    Je ne souhaite pas de péridurale, convacue qu’il se passe là quelque chose de miraculeux, une chance de sentir le souffle puissant de la vie au sein de mes entrailles.
    La douleur est là, plus que jamais, mais pas la souffrance.
    Tout autour de moi, ce n’est plus que mirage, il n’y a plus que toi mon enfant que j’irai cueillir au fond de l’océan.
    Je m’abandonne à cette tempête déchaînée en moi même, je lui offre toute mon âme pourvu qu’elle t’accompagne à bon port, mon enfant…

    La fin est proche, tétanisée, je me sens coulée, noyée…
    Mon corp ne m’appartient plus, entre les mains de sa destinée,
    Je me sens libre plus que jamais.
    Des voix au loin, me rappelant, m’encourageant…
    À bou de souffle une nouvelle force, plus violente que toutes les précédentes, t’arrache à moi.
    Mon enfant, comme l’arc en ciel après l’ouragan, sur moi posé délicatement…

    Papa d’amour à 3 enfants ( 4a – 3a et 1a.) Je suis de Bretagne dans le Morbihan
    ×
    Papa d’amour à 3 enfants ( 4a – 3a et 1a.) Je suis de Bretagne dans le Morbihan
  • Encore un peu de lecture

    No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    FORMATION PARENTALITE POSITIVE

    ✅ Tu sauras quels outils utiliser pour l’accompagner et pour qu’il s’autodiscipline (entends par là : sans t'épuiser à crier, sans violences physiques ou verbales et sans punitions);

    ✅ Grâce à ces nouvelles pratiques, tu créeras un lien de confiance avec ton enfant. De celui-ci naîtra la coopération et le respect-mutuel;

    ➡️ Clique ci-dessous maintenant pour découvrir le programme d'accompagnement:
    FERMETURE IMMINENTE DES INSCRIPTIONS
    close-link