Chargement...
  • Santé

    15 solutions pour vaincre une dépression

    combat contre la depression

    Vaincre une dépression est plutôt dure, surtout lorsqu’on n’a aucune solution à disposition mise à par les anxiolytiques et autres antidépresseurs néfastes à notre santé. Ils endorment le cerveau alors certains peuvent les voir comme des solutions, mais le problème est traité quand surface ou plutôt enfoui. Pour du long terme, il faut le traiter en profondeur.

    Bon courage à tous !

    Voici 12 pistes à travailler qui pourront vous aider

    Il y a plusieurs types de dépressions :

    • La dépression majeure
    • La dépression bi-polaire
    • La dysthymie : la dépression névrotique
    • Les dépressions somatiques
    • Les dépressions réactionnelles
    • Les dépressions saisonnières

    La dépression majeure est caractérisée par le nombre de symptômes qui confirme le diagnostic; cette depression est récurrente, c’est la plus fréquente, les personnes souffriront plusieurs épisodes dépressifs, entre 5 et 10 %.

    La dépression bi-polaire, ou maniaco-dépression, touche, 2 % de la population.

    La dysthymie, avant appelée la dépression névrotique, ce caractérise par des symptômes qui durent longtemps mais d’intensité modérée, souvent associée à un trouble de la personnalité, est une dépression complexe, et touche 5 à 10% de la population. Dans cette forme de dépression les symptômes ne sont pas intenses et paradoxalement les traitements ne marchent pas très bien et dans ce cas, une psychothérapie peut être très efficace.

    Les dépressions somatiques sont des dépressions liées aux symptômes dus à des maladies physiques : douleurs chroniques par exemple (dos ou autre).

    Les dépressions réactionnelles surviennent suite à un évènement traumatisant et déstabilisant : divorce, licenciement, maladie, perte d’un être cher, déménagement, etc…)

    Les dépressions saisonnières sont contestées, car le corps médical pas certain de la corrélation entre le manque de luminosité et l’état dépressif et pense plutôt que la personne souffre de dépression récurrente et le manque de luminosité l’augmente.

    [1] Source de la description

    Mes solutions pour vaincre la dépression sans médicaments (et on y arrive!)

    1 – La psychothérapie EMDR

    La thérapie EMDR est une nouvelle approche de psychothérapie qui utilise la stimulation sensorielle des deux côtés du corps, soit par le mouvement des yeux soit par des stimuli auditifs ou cutanés, pour induire une résolution rapide des symptômes liés à des événements du passé. Cette thérapie poursuit le mouvement de recherche clinique et de soins inaugurés par la psychanalyse, la thérapie cognitive comportementale, les traitements par exposition, la médecine humaniste, les thérapies systémiques et les psychothérapies brèves centrées sur la personne.

    2 – La thérapie comportementale et cognitive (TCC)

    La thérapie cognitivo-comportementale est une thérapie brève, validée scientifiquement, qui vise à remplacer les idées négatives et les comportements inadaptés par des pensées et des réactions en adéquation avec la réalité. La TCC aide à progressivement dépasser les symptômes invalidants, tels que : les rites et vérifications, le stress, les évitements et les inhibitions, les réactions agressives, ou la détresse à l’origine de souffrance psychique.

    3 – Neuro-Training

    « Le Neuro-Training permet d’apprendre à s’adapter à toute situation en trouvant   »notre » réponse la plus appropriée » Cet art permet d’entraîner notre Système nerveux à récupérer des difficultés et blessures de notre passé et à développer nos compétences pour vivre notre futur le mieux possible.

    4 – Micro-Kinésithérapeuthie

    • La micro-kinésithérapie est une pratique développée par les kinésithérapeutes dans le but d’identifier les cicatrices passées du corps causant les douleurs d’aujourd’hui. Avec l’idée sous-jacente que le corps garde en mémoire ces traumatismes passés.

    5 – Kinésiologie

    Selon la kinésiologie, la faiblesse ou la maladie d’un organe se répercuterait obligatoirement sur la tonicité des muscles. Identifier une faiblesse musculaire spécifique et la corriger permettraient de supprimer un déséquilibre physique ou mental. Le kinésiologue s’intéresse donc tout particulièrement à la fonction neuromusculaire dans sa relation avec les mécanismes régulateurs physiologiques structurels, chimiques et émotionnels. Le praticien utilise le test musculaire au cours d’une séance pour des évaluations neurologiques fonctionnelles.Suite aux évolutions de la pratique, les tests musculaires sont parfois associés à d’autres techniques manuelles douces inspirées de la médecine chinoise, de l’acupressure ou de la chiropraxie. La Fédération française de kinésiologie définit ainsi la discipline : « La kinésiologie est une pratique professionnelle destinée à favoriser un état d’équilibre et de bien-être physique, mental et social. Elle regroupe un ensemble de techniques de gestion du stress et des émotions. »

    6 – Acuponcture

    L’acupuncture traite de nombreux types d’affections ou douleurs. En 2010, une étude contre placebo a montré la supériorité de l’acupuncture dans le traitement de la douleur. Les symptômes de la dépression peuvent faire l’objet d’un traitement par l’acupuncture

    7 – Naturopathie

    Effectuer un bilan chez un/une naturopathe

    8 – Les compléments alimentaires

    OMEGA 3

    HTP5

    SEROTOXIL

    TYROSINE

    VITAMINE C

    VITAMINE D3

    9 – Sortir en forêt, dans la nature, s’exposer au soleil

    Prendre un bon bol d’air frais!

    10- Faire du sport

    Permet de sécréter l’hormone du plaisir!

    11 – Sortir en famille ou avec des amies

    Se faire plaisir!

    12 – La sophrologie

    Pour apprendre à se détendre

    13 – Le Yoga

    Méditation

    14 – L’hypnose

    Tout simplement un état d’être, aussi naturel que ce lui de sommeil ou que celui d’éveil. C’est ce que l’on appelle un état modifié de conscience. Schématisons pour mieux comprendre, cela vous est déjà arrivé de partir de chez vous le matin pour vous rendre à votre travail, d’arriver sur place et de vous rendre compte que vous ne savez absolument pas ce qui s’est passé entre temps, qui vous avez vu, éventuellement à qui vous avez parlé. Vous ne pourriez sans doute pas dire sur le moment par où vous êtes passé. Que s’est il passé ? Une partie de vous même s’est déconnectée du reste et a pris en main le « travail : vous amener sain et sauf au travail dans les meilleurs délais possibles » pendant qu’une autre partie de vous même s’occupait d’autre chose. D’une certaine façon vous étiez en état de type hypnotique. Un peu plus d’infos par ici

    15 – Le repos

    Un gros dodo, se coucher entre 22h et 23h !!

    (Certaines devront être combinées à d’autres pour un résultat optimal)

     Vous pouvez commenter afin de donner votre avis et vos expériences 😉

    Mon expérience contre la dépression, la phobie sociale, l’angoisse et les crises de panique

    Je prendrai le temps de vous en parler dans un prochain article car je suis en train de guérir de tout ses maux ci dessus. Et je veux vous donner encore plus d’Espoir !

     

    Crédit photo

    Papa d’amour à 3 enfants ( 4a – 3a et 1a.) Je suis de Bretagne dans le Morbihan
    ×
    Papa d’amour à 3 enfants ( 4a – 3a et 1a.) Je suis de Bretagne dans le Morbihan
  • Encore un peu de lecture

    2 Comments

  • Reply Sidler 6 juillet 2018 at 8 h 04 min

    Avant, il existait un article sur le cododo:
    https://www.oummi-materne.com/avantages-et-fausses-idees-sur-le-cododo/amp/
    Celui-ci a disparu, or j’aimais le montrer chez le kiné à des femmes sûres du danger de dormir avec le petit- j’ai allaité 14 mois dont 6 en cododo avec sodé-Nee attaché de mon côté…
    Merci de me redonner le contenu que j’appréciais tant (au milieu d’autres articles tout aussi bien!)

    • Reply Justine 6 juillet 2018 at 14 h 13 min

      Bonjour,

      Je vous rassure, l’article que vous cherchez est toujours disponible.

      Voici le lien de l’article en question : https://www.oummi-materne.com/avantages-et-fausses-idees-sur-le-cododo/

      Les rares cas d’accidents lorsqu’un parent pratiquait le cododo, était un parent qui ne respectait pas les règles de sécurité qui sont pourtant évidentes. Lorsqu’on respecte cela, il n’y a absolument aucun risque. Même l’OMS recommande le cododo.

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    FORMATION PARENTALITE POSITIVE

    ✅ Tu sauras quels outils utiliser pour l’accompagner et pour qu’il s’autodiscipline (entends par là : sans t'épuiser à crier, sans violences physiques ou verbales et sans punitions);

    ✅ Grâce à ces nouvelles pratiques, tu créeras un lien de confiance avec ton enfant. De celui-ci naîtra la coopération et le respect-mutuel;

    ➡️ Clique ci-dessous maintenant pour découvrir le programme d'accompagnement:
    FERMETURE IMMINENTE DES INSCRIPTIONS
    close-link