Soigner la petite fille que j’ai été…

Soigner la petite fille que j’ai été…

Souvent, il y a certains comportements de mes enfants qui me font réagir d’une façon disproportionnée… Je me sens partir directement dans la colère ou l’irritabilité sans trop savoir d’où tout cela est venu… A force de lire sur l’éducation bienveillante un jour j’ai compris. Qu’il fallait chercher la cause de ces émotions-là dans mon propre vécu. J’ai besoin de m’adresser à toi, petite fille que j’ai été. De t’écrire, j’ai eu envie de te dire mon amour et ma tendresse.

J’ai eu envie…

J’ai eu envie de venir sécher tes joues couvertes de larmes après une fessée reçue pour une raison déjà oubliée. Reste seulement l’humiliation et la colère bien enfouies dans ton cœur d’enfant.

De venir te prendre dans mes bras pendant une colère plutôt que de te laisser te calmer ailleurs. Te sortir de cette chambre et te proposer le refuge de mes bras pour apaiser ta tempête émotionnelle…

J’ai eu envie de te dire comme tu es belle, forte et courageuse. Te rassurer sur tes compétences et te dire combien j’ai confiance en toi! Combien je suis sûre que tu vas y arriver et que tout est une question de temps et de persévérance.

De venir te chanter une berceuse pour t’aider à te rendormir après un cauchemar. Chasser les monstres et les fantômes à grand coup de pschitt magique, plutôt que de te laisser terrorisée dans ton lit pour que tu apprennes à dormir seule.

Envie d’être cette oreille attentive qui entendra ton anxiété masquée derrière un silence. Ta trouille de la séparation cachée derrière des pipis au lit. Tes questions innocentes sans les moquer…

Petite fille viens dans mes bras, viens tout contre mon cœur. Décharge-toi de tes peines, de tes colères, de tous ces mots que tu n’as pas eu le droit de dire. De tous ces maux que tu as dû refuser de ressentir, de toute ceux que tu as dû être au lieu d’être toi. Viens je te câline, viens sentir comme j’ai de la place pour accueillir tes émotions, pour accompagner tes marrées de colère et tes volcans de tristesse. Viens que je te couvre de bisous magiques pour tous tes bobos, les imaginaires et les réels, ceux de tes genoux comme ceux de ton cœur.

Donne moi ta main, glisse la dans la main de l’adulte que je suis devenue et lâche le reste dans le lointain… Glisse ta main dans la mienne et fais table rase du passé. Accepte tes émotions et regarde-les avec bienveillance, je suis là, sers moi fort la main et n’aie plus peur… Prends ma main et prend confiance, que je puisse prendre leurs mains à mon tour et les faire grandir dans cette vie qu’ils dévorent. Sans que tes fantômes et tes peurs viennent les hanter à leur tour. Je veux te guérir pour me guérir et pouvoir les laisser s’envoler loin de mon giron avec la confiance et la tolérance pour bagages…

Nana Coxy Perez

Maman végétalienne de bientôt 30 ans... Deux petits boys de février 2013 et novembre 2014... Amoureuse de la nature et de l'aventure en famille... Maternante, allaitante et sur le chemin parfois difficile de la bienveillance :-)

Aller à la barre d’outils